CH: Dépenses de santé: 80,7 milliards !

Les dépenses de santé en Suisse se sont montées à 80,7 milliards de francs au total en 2016, ce qui représente une hausse de 3,8% en un an. La part des dépenses de santé rapportée au produit intérieur brut est passée de 11,9% à 12,2%. Ce sont là les résultats des chiffres de l’Office fédéral de la statistique (OFS) sur le coût et le financement du système de santé en 2016 communiqué cette semaine.

Commentaires:

Alors voilà on en est à 12,2% du PIB…c’est beaucoup! Seul les États-Unis font mieux (si l’on peut dire)

La dérive est constante depuis plus de vingt ans … et cela va créer de fort déséquilibre dans les budgets des ménages… le système n’est plus du tout sous contrôle…

Une croissance des coûts d’environ 4% l’an c’est un doublement des primes en vingt ans.

À ce moment-là le système de santé suisse aura déjà “collapsé” …

Donc, question intéressante: il nous reste combien de temps pour le “fixer”?

À vrai dire pas tellement que cela… si l’on sait à quel point il faut du temps pour que de tel système se réajuste. C’est un énorme paquebot dont la conduite “politique” nécessite beaucoup de temps.

On peut déjà dire que d’une manière ou d’une autre la crise du système de santé semble être  inévitable…à moins que la thèse (défendue intensément dans ces blogs) d’un sursaut technologique (notamment l’apport de l’IA) ne change le cours de l’histoire…

source: OFS

 

Xavier Comtesse

Xavier Comtesse

Dans les années 70/80, Xavier Comtesse est le co-créateur de trois start-ups à Genève: les éditions Zoé, la radio locale Tonic et «Le Concept Moderne». Il est ensuite haut fonctionnaire à Berne auprès du Secrétaire d'État à la Science avant de rejoindre l'Ambassade Suisse à Washington comme diplomate. En 2000, il crée la première Swissnex à Boston puis rejoint le Think Tank «Avenir Suisse» comme Directeur Romand. En 2015 il lance avec quelques experts «HEALTH@LARGE», un nouveau Think Tank sur la santé numérique. Il est mathématicien et docteur en informatique. Il est l'auteur du livre: Santé 4.0 paru récemment aux éditions Georg, Genève.

2 réponses à “CH: Dépenses de santé: 80,7 milliards !

  1. L’inertie politique en est la première cause vu que les leader d’opinions ne sont pas encore touchés personnellement par les hausses. Il faut donc par exemple que les franchises dépendent du revenu.
    L’efficacité des soins n’est pas non plus contrôlée vu que les assurances reçoivent le feu vert pour toutes augmentations demandées. Elles n’ont donc aucun intérêt à chercher à améliorer le système.
    On pourrait éviter le gaspillage en rationalisant la gestion et avec de meilleures statistiques, proposer un modèle unique à défaut de caisse unique.
    Insister sur la prévention et une meilleure hygiène de vie afin de réduire les maladies induites par les mauvaises habitudes .
    La technologie ne peut qu’améliorer l’efficacité de la gestion , non la santé en soi.

    1. La technologie a depuis la nuit des temps amélioré la santé… songez à la chirurgie, à la radiologie, à l’oncologie ,….etc…etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *