Double-exposition tout en réflexions au Photoforum Pasquart

 

Adrien Sauer et Dorothée Elisa Baumann présentent leurs visions de la photographie numérique et de la société qui l’accompagne.

La photographie numérique et ses propriétés sont au coeur du travail d’Adrian Sauer. Les capteurs digitaux sont capables de produire 16777216 couleurs distinctes; l’Allemand a développé un programme utilisant chacune de ces teintes une seule fois dans une image. Dans d’autres séries, il produit artificiellement les vues négatives et positives d’un même motif ou interroge la notion de reproduction photographique.

En parallèle, la Suissesse Dorothée Elisa Baumann livre sa vision critique. Critique du magazine Photo et de ses Unes présentant des femmes peu vêtues. Critique du capitalisme et de sa société tout en superficialité. Critique encore de la position dominante du photographe face à son modèle.

 

Jusqu’au 15 avril au Photoforum Pasquart, à Bienne.

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *