La Gacilly africaine

L’Afrique est à la fête depuis plusieurs années, en photographie comme en art contemporain. Cet été, le joli festival de La Gacilly lui dédie ses murs.

 

La manifestation prend corps dans une toute petite ville du Morbihan, à deux pas de l’océan, mais le programme se densifie d’année en année. Dès ce week-end, une trentaine d’expositions mettront de la couleur au milieu des façades bleu-blanc. Au menu, des incontournables comme Malick Sidibé ou Seydou Keïta et des découvertes comme l’instagrameur Girma Berta. Entre les deux, des valeurs sûres telles Akintune Akyinleye (World Press Photo 2007) ou Omar Victor Diop. L’ex-analyste financier propose ici un troublant jeu de miroir, dans une série questionnant la colonisation.

 

Festival de La Gacilly, jusqu’au 30 septembre 2017.

Avatar

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *