Les revendications de la Place des Nations

2Durant sept ans, le photographe Demir Sönmez a accompagné les nombreux manifestants de la Place des Nations, à Genève. Il publie aujourd’hui son florilège

Ils hurlent ou se murent dans un silence lourd de sens, ils tiennent des banderoles, cuisinent tranquillement ou imaginent des mises en scène électrochoc. Ils sont là pour soutenir les peuples syrien ou érythréen, sensibiliser à la situation des personnes handicapées, défendre l’environnement ou dénoncer le génocide des chiens en Roumanie.

Cette taxonomie de revendicateurs fascine parce qu’elle dit l’importance symbolique de cette Place des Nations, l’espoir concentré entre ses jets d’eau. Mais elle effraie parce qu’elle est un étalage des maux du monde et une preuve que tant de manifestations n’y auront pas changé grand-chose.

 

 

Demir Sönmez: Place des Nations Place des Peuples, L’Honneur de Genève, éditions Slatkine, 144 pages.

 

 

Avatar

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *