“Je suis parfaitement malheureux mais je ne me plains pas”

Il a photographié la plupart des conflits de la seconde moitié du XXe siècle, les famines au Biafra ou en Inde, les miséreux de Londres et du nord de l’Angleterre. A 81 ans, Don McCullin a tout vu de la noirceur du monde. Célébré partout pour ses portraits coups-de-poing en noir et blanc, tout juste anobli par la Couronne britannique, l’homme peine à assumer un succès bâti sur le malheur. (portrait: Katherine Wood)

Grand entretien à lire ici.

Et conférence le 24 avril à Genève.

Avatar

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *