Hydro-artistique

Mathieu Bernard-Reymond expose sa très belle série de centrales au Locle

On dirait des peintures abstraites ou des collages. Des jeux sur les couleurs et les matières. Ce sont des détails de centrales hydroliques et nucléaires. Mathieu Bernard-Reymond les a photographiés puis manipulés via un algorythme. Dans l’installation, certaines vues, «normales» et parfaitement identifiables, semblent tout à coup incongrues, comme trop tangibles. Un travail qui interpelle et questionne les notions de perception et de réalité. Parallèlement, le Musée des Beaux-Arts du Locle expose Anni Albers, Ljubodrag Andric et Wolfgang Zät.

 

 

Infos pratiques

Musée des Beaux-Arts du Locle, du 19 février au 28 mai 2017. www.mbal.ch

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *