Frissons

C’est devenu une tradition; peu avant Noël, le Château de Prangins expose en simultané les images du Swiss Press Photo et celles du World Press Photo. L’occasion de revoir ou de découvrir les images fortes de l’année précédente.

Pour le dernier cru, c’est l’Australien Warren Richardson qui l’a emporté au niveau mondial, avec cette très belle photographie en noir et blanc d’un homme faisant passer un bébé sous un fil barbelé. Elle a été prise à la frontière serbo-hongroise lors de l’arrivée de réfugiés syriens. En Suisse, Pascal Mora a été couronné grâce à une incroyable image relatant l’arrestation de six hauts dirigeants du football mondial dans un luxueux hôtel zurichois; l’un des interpellés est évacué par une porte dérobée tandis qu’un serviteur zêlé le protège d’un drap blanc. Arnd Wiegmann, lui, a gagné le titre dans la catégorie sport avec ce pied dressé parmi la paille et la poudreuse. C’était le 6 février 2015 lors du Cresta Run, une course de skeleton – sorte de luge minimaliste de pratiquant dans un couloir de glace – entre Saint-Moritz et Celestina.

 

Infos pratiques

World Press Photo, du 18 novembre au 11 décembre au Musée national Château de Prangins. Swiss Press Photo, jusqu’au 26 février.

Avatar

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *