L’Amazonie selon Yann Gross, à vendre par Le Temps

Inviter nos lecteurs à s’enfoncer dans la jungle. Yann Gross poursuit la collection photographie du Temps avec une vue très végétale, après le paysage urbain de Matthieu Gafsou et la tour de verre de Delphine Burtin.

Son plan serré en noir et blanc engage à plonger le regard et à se perdre dans le feuillage. Il s’inscrit dans la lignée d’un travail au long cours sur l’Amazonie exposé aux dernières Rencontres d’Arles.

Pour évoquer la déforestation, Yann Gross a choisi un papier fabriqué à la main à partir de résidu de canne à sucre. Quant au procédé d’impression, la phototypie en vogue au début du XXè siècle, il rappelle l’ère où les cartes postales étaient les principales lucarnes sur des mondes à explorer. Les tirages ont été imprimés par Benrido Collotype, à Kyoto, l’un des derniers à pratiquer la méthode.

 

50 tirages signés seront à vendre dès demain via la boutique du Temps, par ici.

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *