Objectif Castro

Taschen republie l’entretien fleuve accordé en 1965 par le le Lider Maximo au reporter américain Lee Lockwood, en y ajoutant des dizaines d’images.

L’entretien a duré sept jours, sa relecture des semaines. En 1967, Lee Lockwood publie «Le Cuba de Castro», résultat d’une interview fleuve réalisée deux ans plus tôt sur l’île des Pins, où le Lider Maximo tentait de se détendre. La discussion, qui avait été reportée d’innombrables fois, aborda les questions agricoles, géopolitiques, économiques ou sexuelles. Taschen réédite aujourd’hui une grande partie de ce tête-à-tête, auquel il ajoute des dizaines d’images, notamment en couleur, qui n’avaient pas été montrées à l’époque.

On suit Fidel Castro depuis les premiers jours de la Révolution; Lee Lockwood est arrivé sur place la veille de la prise de pouvoir et a rejoint le chef des guérilleros après quelques jours de vadrouille sur l’île. Le jeune Américain a assisté à la progression triomphale de Castro depuis la Sierra Maestra jusqu’à La Havane. Sur ses clichés, des foules enthousiastes brandissent des drapeaux et des journaux relatant la chute de Batista. La confiance s’installe entre les deux hommes et le Cubain invite l’Américain à revenir. Lockwood ne se fait pas prier et effectue plusieurs voyages au cours de la décennie suivante. Ses photographies montrent un Castro travaillant ou jouant au ping-pong, discourant évidemment, fumant le cigare ou caressant son berger allemand. Les Cubains s’affichent aux champs, à l’école, à l’usine et même en prison. Le Che fait quelques apparitions.

Le lecteur a l’impression d’entrer dans l’intimité d’une époque et de son représentant, notamment grâce à l’incroyable modernité des clichés en couleur. Les entretiens sont passionnants et accompagné de quelques anecdotes. Castro semble prêt à aborder tous les sujets, mais Lockwood s’inquiète déjà, en 1967, de la concentration du pouvoir aux mains d’un seul homme, de l’absence de liberté d’expression et de débats autour de la figure du chef. Tout en critiquant sévèrement la politique américaine.

 

 

Lee Lockwood: Le Cuba de Castro, un journaliste américain raconte Cuba de l’intérieur, 1959-1969, éditions Taschen, 368 pages.

lockwood_castro_cuba_fo_f_3d_05756_1605031738_id_1035446

 

 

Avatar

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *