Jeremy Suyker dans la peau d’un touriste chinois

L’été, les touristes, c’est nous. Mais ce sont aussi les autres. Parmi les populations visibles aux pieds de nos monuments, les Chinois figurent en bonne place depuis que leur classe moyenne a pris son envol. Le Parisien Jeremy Suyker admet avoir «toujours été intrigué par ces touristes qui débarquent par paquet en ville, font le tour des monuments à toute vitesse puis repartent».

En s’inscrivant à un tour d’Europe en avril 2015 avec sa consœur Lan Wei, le photographe a souhaité «mettre des visages, des noms et des histoires sur ces voyageurs somme toute un peu clichés» et «y voir plus clair sur le business qui entoure ces voyages organisés». En dix jours et pour 2000 euros, la petite troupe a visité six pays – la Grande-Bretagne, la France, la Suisse, Le Lichtenstein en 30 minutes, l’Autriche, l’Italie – et Jeremy Suyker a pris deux milliers d’images. On suit le groupe d’un édifice à l’autre, d’une séance de selfies à un repas dans un restaurant cantonais, d’une pause shopping (de luxe) à une chambre d’hôtel un brin sordide. Et vous, vous partez où cet été?

 

Crédit: Jeremy Suyker / Item

 

Avatar

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Une réponse à “Jeremy Suyker dans la peau d’un touriste chinois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *