La sombre Ecosse de Depardon

Raymond Depardon est prolifique. Alors que je n’ai pas encore eu le temps d’évoquer son livre “Glasgow”, publié au Seuil, il sort “Les Habitants” (au Seuil toujours), version imprimée de son documentaire tour de France dont la sortie en salle est prévue fin avril. Chaque chose en son temps, l’Ecosse d’abord.

Ce magnifique travail est le résultat d’une commande du Sunday Times sur la ville de Glasgow en 1980. Depardon y capte des gosses jouant entre des murs de brique, le pull élimé et le genoux râpé, des couples en tenue de sortie, quelques ivrognes et de nombreuses cheminées d’usine, un monde ouvrier déjà en voie de disparition. Le reportage ne sera jamais publié et les images sont restées dans des cartons jusqu’à l’exposition Un moment si doux au Grand Palais (novembre 2013 à février 2014). Le livre est une jolie formule de rattrapage.

 

Infos pratiques

Raymond Depardon, Glasgow, février 2016 au Seuil, 144 pages.

Avatar

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *