Les étranges créatures d’Audrey Piguet

C’est à elle que l’on doit la Wonder Woman vieillissante ou le Batman déprimés montrés à la Maison d’ailleurs il y a deux ans. La Vaudoise Audrey Piguet réunit plusieurs de ses séries plus récentes dans une exposition à la galerie Zwahlen, à Orbe.

Une nouvelle réflexion sur ce qui fait l’homme, ou le défait. Un univers fantasmagorique peuplé de créatures bizarres, mi-mâle mi-femelle, mi-humain mi-animal, mi-bouche mi-fleur.

 

 

Infos pratiques

“Chimères”, jusqu’au lundi 28 mars à la galerie Zwahlen.

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *