Vente aux enchère aux profits des réfugiés

En marge de l’exposition “Papier, Bitte!”, la galerie C, à Neuchâtel, se mobilise pour la question des réfugiés. Entre exposition, conférence et vente aux enchères.

Mercredi prochain, de 18h30 à 19h30, une table ronde est organisée sur cette importante question: «Crise migratoire: quelle place pour l’art au sein du débat politico-médiatique?». Mathieu Menghini, historien et praticien de l’action culturelle, Kaveh Bakhtiari, réalisateur, Fabio Lo Verso, directeur de publication du journal La Cité et Thomas Facchinetti, président de la Ville de Neuchâtel tenteront d’y répondre.

Puis, dès 20h30, une vingtaine d’artistes proposeront leurs oeuvres aux enchères pour une mise de départ entre 200 et 300 francs. Parmi eux: Matthias Bruggmann, Matthieu Gafsou, Anne Golaz, Yann Mingard, Christian Lutz, Augustin Rebetez, Virginie Rebetez, Mathieu Bernard Reymond ou Jules Spinatsch.

La totalité des fonds récoltés sera reversée à l’association RECIF qui favorise l’intégration des femmes dans le canton de Neuchâtel, et à un projet de SOLIDAR, actif dans les camps de réfugiés au Liban.

 

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *