Regarder des images et puis rêver

Mathias Velati a 22 ans “et demi”. Depuis quatre ans, il travaille au Musée de l’Elysée, dans le cadre de la Passerelle culturelle – “une formation sur mesure pour des jeunes présentant des compétences particulières”, indique la brochure. Les adeptes des lieux l’auront forcément croisé, les jours de vernissage, d’accrochage ou de décrochage. C’est un garçon aux cheveux roux, l’air toujours affairé.

Accompagné par le jeune écrivain et coordinateur éditorial du musée Arthur Brügger, il vient de sortir un livre magnifique: “Histoires du bout du monde en scrutant l’horizon”. A l’intérieur, vingt-cinq textes pour autant de photographies anonymes puisées dans la collection du musée. De la poésie ou de la prose, des jeux de mots et de sons, des phrases banales, parfois bancales, de nombreuses pépites.

 

 

Avatar

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *