La bibliothèque publique de New York met à disposition 180’000 documents

C’est un trésor! La bibliothèque publique de New York met à disposition sur son site 180’000 nouveaux documents, dont une multitude de photographies en haute définition. Et pas des moindres.

Il y a là les clichés de la Farm Security Administration, merveilleux portraits de Walker Evans notamment, sur l’Amérique rurale des années 1930, également disponibles sur le site de la Bibliothèque du Congrès. Les clichés de Lewis Hine à Ellis Island, réalisés entre 1905 et 1909. C’est peu dire qu’ils résonnent avec l’actualité européenne des réfugiés.

 

 

Le portrait de New York brossé par Berenice Abbott en 1935.

 

 

Ou encore le premier travail réalisé par une femme recensé: de merveilleux cyanotypes d’algues britanniques réalisés par Mrs Atkins.

 

 

Chacune des images est téléchargeable en différents formats. La version “artistique” est payante.

Outre ses milliers d’images, des manuscrits, des cartes ou des livres sont à disposition, à l’exemple des «Green Books», guides de voyage pour les Noirs au temps de la ségrégation raciale.

Avatar

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *