Métro, boulot, photo

Depuis 40 ans, l’agence Interfoto travaille en collectif, bénévolement et anonymement pour nourrir la presse de gauche et syndicale d’images d’ouvriers, de saisonniers, d’exclus et de révoltés de toutes sortes. Ses photographes, non professionnels, ne rechignent pas à développer une vision d’auteur, évidente dans certaines images ultra-graphiques, mais ne voient pas pourquoi l’individu devrait être mis en avant en signant sa production. Un modèle qui fait réfléchir, alors que nombre de reporters de guerre entrent aujourd’hui dans les galeries. Le Centre de la photographie de Genève offre une sorte de “rétrospective” à ce groupe de militants genevois.

Infos pratiques

Interfoto, jusqu’au 31 mai au CPG, à Genève.

Avatar

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *