Yann Mingard: “Il n’y a aucune image que j’aurais détesté prendre”

Yann Mingard, tailleur de paysages et photographe réflexif, s’est prêté au jeu de notre Diaporama.

La première image?


La première dont je me rappelle maintenant, c’est un portrait au Nicaragua.

 

La dernière?


Ce matin, un paysage.

 

Celle que vous auriez adoré prendre?


Des photographies que je n’ai pas faites pour diverses raisons, projets jamais réalisés, images ratées de voyage (il est difficile de retourner les refaire).

 

Celle que vous auriez détesté prendre?


Aucune.

 

Argentique ou numérique?


Argentique.

 

Couleur ou noir et blanc?


Couleur.

 

Que pensez-vous des selfies?


Rien de nouveau, des autoportraits, juste un autre nom.

 

En vacances, vous prenez des photos?


Non.

 

Votre image du bonheur?

Dormir à la belle étoile.

 

La dernière exposition qui vous ait transportée?

Eva Leitolf au Quai 1 à Vevey, très bon travail documentaire.

 

Votre modèle de photographe?


Plusieurs: Lewis Baltz, Michael Schmidt, Paul Graham etc.

 

Sur quoi travaillez-vous actuellement?

L’Enquête Photographique Neuchâteloise, exposition et livre en novembre 2015 au Musée des Beaux-Arts du Locle.

 

Avatar

Caroline Stevan

Journaliste spécialisée dans la photographie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *