Savez-vous planter les choux ?

                                                              

 

Mais vraiment. SAVEZ-VOUS planter les choux ? La chanson ritournelle répétée en boucle dans les crèches, a-t-elle encore un sens aujourd’hui ? Les tout-petits et même les adultes diplômé-e-s et formé-e-s en HES, savent-ils aujourd’hui comment planter les choux ou d’ailleurs d’autres légumes ? Pas certaine.

Je n’arrête pas d’y penser depuis quelques semaines depuis le jour où j’ai entendu une maman dans le train poser cette question à sa fille d’environs quatre ans. Sais-tu d’où viennent les concombres ? Bah, de la MIGROS ! … Et, de la COOP ! ajouta la petite pour compléter sa réponse. La dame a certes rigolé puis expliqué à sa fille que sa réponse n’était pas tout à fait juste. Mais moi, j’avais presque envie de pleurer. Est-ce vrai ? Les enfants d’aujourd’hui ne savent pas que les légumes poussent dans la terre ? Triste. Triste.

Espérons que cette fille est un cas rare et que la plupart des enfants passent quand même du temps dans les jardins, dans les champs ou visitent des fermes à l’occasion.

Imaginez que chaque crèche et chaque école installe un jardin potager dans sa cour (herbeux). Avec leurs petites mains, les enfants plantent des légumes et des herbes aromatiques, ils en prennent soin et observent les plantes pousser. Ils s’émerveillent de ce miracle ordinaire ! Ils viennent chaque jour avec des arrosoirs et s’amusent aussi à arroser les escargots. Bien sûr, ils ne sont pas toujours « sages » et ils creusent des trous avec des bâtons (parce qu’on cherche des vers de terre, tu sais ?). Les genoux verts, les mains pleines de terre (un peu sur le visage aussi), ils courent dans le jardin et éclatent de rire comme des fous ! C’est aussi l’occasion pour l’adulte de se reconnecter à la terre et de se remémorer sa propre enfance. Ah, ça sent bon, les capucines ! Ou bien « Beurk, ça pue, la ciboulette ! »

Et vous, savez-vous planter les choux ?

Viktorie Škvarková

Viktorie Škvarková

Viktorie Škvarková, éducatrice et enseignante, travaille auprès des enfants depuis 20 ans. En 2015, elle a créé la première éco-crèche en forêt (à Genève), un tout nouveau concept d’accueil des enfants, inspiré par les pratiques des pays du Nord. Le concept se base sur trois valeurs principales : la nature, la transition écologique et la liberté de l’enfant. www.education-durable.eco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *