Disparu

 

Mais où est donc passée la Féra du Léman ?

 

Lors de la Nuit des Musées le samedi 21 septembre dernier, vous aurez sans doute visité les musées de Lausanne et Pully. Cette année la Nuit des Musées a été également une Nuit Sportive qui a lancé les JOJ de 2020 et nous avons vu la Flamme olympique devant le Palais de Rumine. 52’000 visites dans les musées cette nuit-là: un énorme succès !

 

Pour ma part, j’y ai activement participé, en organisant une course d’obstacles dans le Palais de Rumine, avec le Musée cantonal de zoologie, entourée d’enfants, adolescents, parents, adultes, amateurs d’art, de culture ou de sport. Le public, vraiment très nombreux, a pu admirer et se familiariser avec plusieurs espèces animales, petites, moyennes et grandes, plus ou moins connues ou inconnues, dans le plus large des contextes.

 

Une exposition spécifique avait été mise en place, retraçant les différentes espèces d’animaux disparus. En effet, les scientifiques estiment que près de 900 espèces se sont éteintes depuis les 500 dernières années, et que près de 20’000 espèces sont aujourd’hui menacées d’extinction.

 

Des questions se posent sur les raisons de ces disparitions, de leurs fréquences et de la typologie des espèces considérées comme les plus vulnérables. Les causes sont très vraisemblablement multiples, liées au comportement humain, à l’impact négatif sur le climat, à la déforestation et aux atteintes aux milieux naturels. Il n’est évidemment pas ici dans mon propos de digresser sur ces différentes problématiques.

 

Mon attention a toutefois été alertée à l’espace d’exposition spécifique lié aux animaux disparus, et notamment, caché dans un espace obscurci à dessein. A côté de différents volatiles, oiseaux et autres, j’ai constaté la présence d’un poisson majestueux, la Féra du Léman, dont l’extinction remonte au 19ème siècle, alors que sa chaire très prisée faisait le bonheur des autochtones. Une pêche industrielle et surdimensionnée a mis fin à l’espèce. Or, mes souvenirs gustatifs les plus récents ou les plus anciens m’ont laissée songeuse, la Féra étant un poisson noble garnissant très souvent les tables des meilleurs restaurants du lac, à côté de l’indétrônable filet de Perche. Or, la « Féra » servie dans les restaurants usurpe en réalité le nom d’un tiers, puisqu’il s’agit de la Palée, originaire du canton de Neuchâtel, et introduite dans le Léman après la disparition de la véritable Féra du même lac.

 

En vérité, la seule véritable Féra du Léman se trouve dans une vitrine aseptisée du Musée cantonal de zoologie, au Palais de Rumine !

 

Cette petite histoire, qui n’est peut-être pas aussi petite que cela, me laisse songeuse. Le magnifique Pays de Vaud, son somptueux lac Léman, longtemps sous domination bernoise, est aujourd’hui pris en tenaille par des poissons-pilotes neuchâtelois, qui usurpent d’ailleurs le nom d’un illustre ancêtre. Sans vouloir déroger à l’amitié confédérale et intercantonale, il y a ici matière à s’exclamer !

 

Au bénéfice des avancées technologiques les plus récentes, du génie génétique vaudois, des innombrables scientifiques, spécialistes et start-up foisonnant dans le canton de Vaud, il est impératif que dans les plus brefs délais le canton de Vaud organise une campagne de clonage à large échelle, afin de réintroduire la Féra du Léman dans son habitat naturel et originel 😉 Ce projet d’envergure doit apparaître comme prioritaire, et nos amies les Perches n’ont qu’à bien se tenir !  Alors fera ? fera pas ?

 

 

Véronique Fontana

Avocate

Etude Fontana

 

 

 

Veronique Fontana

Veronique Fontana

Véronique Fontana est avocate au Barreau depuis 27 ans et a en parallèle œuvré comme Juge au Tribunal des mineurs dans le canton de Vaud. Elle est membre de la Commission des sanctions de la Fédération suisse des sports équestres. Elle est appelée régulièrement comme experte juridique dans des émissions de télévision et elle fait de la compétition dans le domaine du saut d’obstacle à cheval.

Une réponse à “Disparu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *