Egalité des genres ? certaines sportives en trompe-l’oeil

Les dernières chroniques nous ont abreuvés de slogans, de préceptes et parfois de litanies féministes voire féminisantes.

La grève des femmes, légitime ou pas, nous montre des cortèges de marcheuses, plus ou moins violettes, battre le pavé, dans des exercices de style plus ou moins réussis.

On parle de politique, de revendications sociales ou économiques, de progrès au quotidien, voire de quête millénaire.

Approchons-nous un instant des valeurs du sport et de leur concrétisation.  Ici, seule la performance compte.

Le résultat, calculé parfois au millimètre ou à la milliseconde, des entraînements au téflon, pour des années d’abnégation, de douleur et de frustration, mais aussi de joie, de bonheur et de fierté.

Seuls de très rares sports laissent s’affronter ensemble hommes et femmes : l’équitation, le sport automobile, ou encore les concours de cuisine. La vitesse, toujours la vitesse ! pour éviter que le soufflé ne retombe.

Certaines ont voulu aller plus loin,  Caster Semenya ou Lindsey Vonn, par exemple. La première pour faire valoir tous ses moyens approchant une certaine forme de masculinité, la seconde pour tenter de se confronter au mâle alpha du ski.

Mais là : Stop ! Les fédérations sportives internationales en cause interviennent.

Il faut une certaine équité et surtout …empêcher le désastre qu’une femme batte un homme en compétition à la régulière.

Ça en serait trop et il faut intervenir.

Alors attention à la jeune adolescente qui court plus vite que ses camarades de préau ou celle plus talentueuse au hornuss national, voire sur la piste. Qu’elle reste sur celle ou l’on danse la carmagnole !

Non ! mes amies ! Courrez, faites du sport, tapez dans la balle et éclatez-vous dans les compétitions.

Et pourquoi pas une petite confrontation sportive sur la même place et avec les mêmes règles, pour une fois sortir des clichés réducteurs et infantilisants.

Alors Messieurs! Ne nous ménagez pas et laissez-VOUS gagner…. peut-être… ?

Sportivement vôtre

 

 

Véronique Fontana

Etude Fontana

Veronique Fontana

Veronique Fontana

Véronique Fontana est avocate au Barreau depuis 27 ans et a en parallèle œuvré comme Juge au Tribunal des mineurs dans le canton de Vaud. Elle est membre de la Commission des sanctions de la Fédération suisse des sports équestres. Elle est appelée régulièrement comme experte juridique dans des émissions de télévision et elle fait de la compétition dans le domaine du saut d’obstacle à cheval.

4 réponses à “Egalité des genres ? certaines sportives en trompe-l’oeil

  1. Ma belle soeur avait gagné une course à ski contre le champion régional. ….elle a dû refaire sa descente au motif que le chrono était faux et là. …elle a encore mis deux secondes de plus au gars…..son temps et sa photo n’ont pas été publiés dans Le Dauphiné contrairement a la photo du gars…..un comble de machisme !!

  2. J’ai gagné facilement un tournoi de tennis chez les hommes, puis j’ai été sèchement battu par la gagnante de la version féminine…

    Je soutiens l’idée d’une compétition unique où les femmes concouraient avec les hommes (avec deux classements). Cela dit, l’exemple de Lindsey kildow-Vonn n’est pas le meilleur. Elle a été gravement blessée au genou pour avoir utilisé des skis “hommes”. Mais, je suis d’accord, il s’agit d’une question de préparation physique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *