L’affaire Crypto: le discours politique a changé

Dessin: V.Conrad

image

Valentin Conrad

Valentin Conrad

Né en 1988 à Genève, Valentin Conrad a étudié le droit aux Universités de Genève et de Neuchâtel. Après de brèves expériences dans l'industrie horlogère et pharmaceutique, il rejoint l'EPFL en 2016 en tant que juriste. Il se spécialise notamment en protection des données. Politiquement, il défend des idées humanistes et souverainistes.

4 réponses à “L’affaire Crypto: le discours politique a changé

  1. Votre PIC prouve votre interprétation que rien ne va changer en Suisse, mais ça vous inquiète, comme suisse, ou ça vous rassure?

    Ce n’est pas le Cryptoleak qui va laminer la Suisse (qui a choisi son camp) mais le Coronavirus (Cov*blabla).
    Tout va s’arrêter, donc crise mondiale… !

    Vous me faites penser à cette élue de Gruyères, un sourire, mais rien derrière!
    C’est dommage pour des jeunes, de n’avoir aucune vision, mais enfin l’eau potable sera la vôtre, s’il vous en reste.

    1. Je crains hélas de ne pas tout comprendre à votre commentaire (que je publie quand même), sinon une critique à mon égard. Le but de ce dessin n’est pas de véhiculer une vision particulière. Cela ne signifie pas non plus que je n’ai pas d’opinion politique. Je pense surtout que la neutralité est un mythe, et que nos politiciens démontrent ici une certaine pusillanimité.

      1. Merci de ouverture et de publier mon commentaire.
        Mais ne le prenez pas contre vous, sauf de publier un dessin qui montre notre immobilisme suisse.
        Et sans mentionner, comme blogueur, qu’elle est votre position face au mythe de la neutralité.

        Car vous avez raison, c’est bien un mythe et ce ne me semble pas un atout futur, à l’heure où la Suisse veut et doit faire un maximum de TLC, encore moins avec une affaire aussi grave qui prouve que c’est une gigantesque farce.

        Bonne continuation

  2. Saint Valentin, vous me parraissez un bon gars, alors permettez-moi d’éclairer un peu votre lanterne.
    Vous avez, ou vous allez regarder IR/RTS, le muppet show de la Romandie, bon, jusque là, rien que de normal.

    On y parle du Cryptoleak avec beaucoup de précautions.
    – Levrat, un vieux bourge dépassé et surgraissé…
    – Pilet, il faut lui donner ses pilules anti-toux, pour ne pas s’énerver trop…
    – Gernahouti, seule femme, chapeau et en plus honnête…
    – Un étranger salam avec un accent arabe, spécialiste suisse du renseignement, bon pq pas…
    – Votre compatriote du PLR, Sieur (ou skieur) Luscher à chaque apparition plus nul…

    Bon, c’est son problème, même de citer un ex-ambassadeur qui devrait se la coincer ou alors renoncer à sa pension, mais ce que je n’ai pas compris, il n’y a personne d’autre au PLR ou au PDC pour défendre la Suisse que vous voulez, schizophrène?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *