Les populations civiles sacrifiées par leurs dirigeants

Combien de morts et de réfugiés les sanctions européennes ont-elles évités ?

Combien de morts et de réfugiés les livraisons d’armes ou promesses de livraison d’armes à l’Ukraine ont-elles épargnés ?

Dans quelle mesure l’attitude des Etats-Unis et de l’Union européenne face à l‘Ukraine et à la Russie contribue-t-elle à accélérer ou à faciliter la paix ?

Quel prix social et économique les responsables politiques européens et américains ont-ils prévu de faire payer à leur propre population et peut-être à la population mondiale pour assurer le triomphe de leur vision politique ?

Certes, l’entrée des troupes russes en Ukraine est une violation du droit international, certes, on comprend l’appel à l’aide de M. Zelensky, mais le rôle d’une puissance comme les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, sa fidèle suivante, ou comme l’Union européenne, est-il vraiment de jeter de l’huile sur le feu au détriment de l’avenir de leur propre population et de celle de tous les Etats touchés de près ou de loin par les conséquences du conflit ? A quel moment pourront-elles, ces puissances, changer de cap et plaider de manière crédible pour le silence des canons ? L’orgueil occidental et états-unien est aussi mortel que celui reproché à M. Poutine. Et les hommes publics ou politiques continuent de faire croire aux populations qu’il s’agit d’un combat décisif entre le mal (la Russie) et le bien (l‘Ukraine et l’Occident).

Je déteste le régime politique de M. Poutine, je ne connais pas bien celui de M. Zelensky et je ne suis pas convaincue que l’Occident soit encore fidèle à ses valeurs de liberté au sortir de la pandémie. Laissons tomber les rodomontades et mettons toutes les forces en jeu pour la paix.

 

Suzette Sandoz

Suzette Sandoz est née en 1942, elle est professeur honoraire de droit de la famille et des successions, ancienne députée au Grand Conseil vaudois, ancienne conseillère nationale.

106 réponses à “Les populations civiles sacrifiées par leurs dirigeants

  1. nous devons faire des manifestations ( tel que les gilets jaunes…) pourque nos gouvernements cessent de livrer les armes ( comme mettre de l’huile sur le feu)
    Ainsi On aura la paix

  2. Et suzette appelle à mettre “toutes les forces en jeu”, soit à la 3e guerre mondiale.

    A-t-elle choppé une nouvelle fois la Covid?

    1. Cher “Vaccinophile”,

      Il n’y a pas si longtemps, un président déclarait qui allait em… les non vaccinés. Ceux-ci lui ont rendu la pareille ce week-end. Son rôle de “chef de guerre” aurait pourtant dû lui donner une large majorité. Mais plus d’un français sur deux n’a pas voté… et le reste majoritairement contre lui.

      Utiliser l’état de guerre ou des crises pour “confisquer” la démocratie, ça suffit !

      La propagande (qu’elle soit Russe ou Américaine) montre ses limites. Avec le temps, l’usure s’installe. Le vote extrêmiste est généralement un message fort au monde politique. Le président de l’Europe s’est pris une gifle magistrale aujourd’hui.

      Les vaccins devaient mettre fin à la crise, c’est loin d’être le cas. On repart pour un tour puis un autre…

      Les armes devaient défaire la Russie et leur enlever l’envie de recommencer. On parle désormais d’un conflit qui pourrait durer des années…

      Résumons:

      – le peuple Ukrainien: perdant
      – la peuple Russe: perdante
      – le peupe Européen: perdant
      – le peuple Américain: perdant (on parle désormais de récession inévitable)

      Tout le monde va souffrir: la gestion de cette pandémie ajoutée aux sanctions économiques ont mis le monde à genoux.

      Il s’agit donc d’éviter une escalade qui nous amène à un conflit mondial. C’est quoi la prochaine étape ? Taiwan et la Chine ?

      Il est temps de revenir à d’autres solutions et de rebâtir un monde où on ne construit pas une société sur la discrimination et la haine de l’autre.

      Ce qui est assez fou, c’est que ce rappel à l’ordre vienne de l’extrême droite. Qu’est-il est arrivé aux partis qui se prétendaient progressistes ?

      C’est navrant.

      Il y a quelques années, je lisais ce blog avec vos yeux, aujourd’hui je remercie Mme Sandoz d’avoir ouvert les miens !

      Que s’est-il passé ?

  3. Intéressantes questions! Il me semble que l’orgueil des dirigeants US et UE n’est pas du tout la bonne explication. Le but réel me semble être de rendre notre Europe encore plus dépendante des USA, je devrais même écrire esclave. Rappelons nous que les USA ont systématiquement cherché à se débarrasser de de Gaulle, y compris en aidant discrètement l’OAS qui a failli réussir à l’assassiner, et cela à cause de sa vision européenne incluant la Russie et sa volonté d’indépendance.

  4. C’est un combat pour la démocratie, qui vous permet d’écrire ici ce genre de propos au contraire de vos collègues russes.

  5. Que de bonnes questions! Mais pourquoi tant de peine à trouver des solutions à cette situation infernale (au sens premier du terme!?
    Quand il y aura plus d’amour sur la terre et moins de recherches de profits financiers et politiques, les choses bougeront rapidement!

  6. La Russie a tout fait pour éviter l’opération militaire à laquelle elle a été contrainte fin février. Les accords de Minsk n’ont jamais été respectés par l’Ukraine qui a continué à bombarder froidement la population russophone du Dombass, dans l’indifférence coupable de l’UE et des Etats-Unis. Depuis 2015, ce sont entre 15 et 20’000 civils qui ont péri sous les bombardements de l’armée ukrainienne qui s’apprêtait à lancer une nouvelle offensive début mars. Tout ce que j’écris ici est facilement vérifiable si l’on est de bonne foi.
    On peut dès lors se demander légitimement quelle partie au conflit a violé le droit international.
    La Russie est également intervenue pour détruire les laboratoires de recherches bactériologiques que les USA ont installés en Ukraine à une centaine de kilomètres seulement de Moscou. La chose a été admise à contre coeur par l’administration américaine.
    Enfin, on peut tout de même s’interroger sur le fait que quatre cinquièmes de la population planétaire soutient l’opération militaire russe dont notamment la Chine, l’Inde, le Brésil et bien d’autres. Les pays de l’Otan sont bien isolés dans cette affaire.
    Pour le cas où une opinion contradictoire fondée sur des faits serait susceptible de vous intéresser, je vous invite à me contacter. Je vous donnerai dès lors toutes les sources factuelles et vérifiables dont je dispose.
    Avec mes respectueuses salutations et mes remerciements pour votre engagement depuis le début de cette avalanche de mensonges et de fausses vérités.

    1. M. Jabès, je vous cite : “cette avalanche de mensonges et de fausses vérités”.
      Et pourtant, vous nous resservez le “mensonge russe” sur le nombre de victimes de la guerre du Donbass. Les 13.000 à 15.000 morts sont le fait pour une moitié, des séparatistes soutenus par la Russie et, pour l’autre moitié, des loyalistes ukrainiens.
      Source : « Guerre du Donbass » sur Wikipédia. Un excellent article, historique, à jour, objectif, qui explique et documente la réalité des deux camps belligérants.

    2. “Enfin, on peut tout de même s’interroger sur le fait que quatre cinquièmes de la population planétaire soutient l’opération militaire russe dont notamment la Chine, l’Inde, le Brésil et bien d’autres.” Vous avez raison mais précisez que les 3/4 de ces gens rêvent de vivre dans un pays de l’Otan. Et dans quelques années, ce sont de nombreux Russes qui voudront nous rejoindre.

      PS. Je vous laisse car je dois prendre un café ave un ami qui décolle, dans la journée, avec un avion de l’Otan, en direction de la frontière orientale de la Pologne.

      1. Souhaitons que vos affirmations soient vraies et qu’elle le restent.

        Je pense que l’humilité est une qualité et qu’il est bien présomptueux de penser que 3/4 des Indiens et des Chinois rêvent de vivre en Europe ou aux USA. En fait, une grande majorité ne quitterait ses racines pour rien au monde.

        Si les raisons sont économiques, alors restons prudent. L’inflation générée par cette crise fait augmenter les taux d’intérêts dans un contexte où l’endettement est énorme après de 2 ans de pandémie. Les aides d’Etat, les fermetures, les tests et les vaccins, il faut payer l’addition.

        Bien des pays du Sud de l’Europe (y compris la France) ne pourront tout simplement pas faire face: c’est un dilemne sans solution qui rappelle la crise Grecque.

        Pendant ce temps, la Chine importe du pétrole et du gaz à prix d’ami. Elle a aussi accès aux matières premières à bon compte. Elle pourrait vite se refaire une santé économique avec ses 1,4 milliards de consommateurs.

        Bien malin celui qui peut prédire où nous en serons dans un an ou dans 5 ans.

        Dans ce contexte, la politique de la “terre brûlée” dans laquelle nous avons été entraînés est assez dangereuse.

    3. Il y a dans ce post une série d’affirmations directement fournies par le FSB et Poutine.
      liste non limitative :
      histoire des labos
      bombardement du donbass par l’armée ukr.

      Ces affirmations ne sont pas corroborées par des instances internationales.

      Le reste n’est que parties de récit mensoger du kremlin.

    4. “Tout ce que j’écris ici est facilement vérifiable si l’on est de bonne foi”
      Je le suis, …. L’ONU estime à environ 13000 le nombre de morts entre 2014 et 2020. Parmi eux “seulement” 3350 civils, répartis entre russophiles et russophobes. Donc 10 fois moins que vos chiffres.
      “Armée ukrainienne qui s’apprêtait à lancer une nouvelle offensive début mars”: avec pas moins de 200000 soldats russes et les matériels lourds à ses frontières, c’est très peu crédible.
      “on peut s’interroger” lorsque l’on voit le chantage actuel des russes avec le blé, on a la réponse…

  7. Vous avez une fois de plus raison, et montrez un grand courage de dire tout haut ce que beaucoup pensent mais n’osent dire. Nous sommes des millions à désirer la paix, tant par pur égoïsme (les sanctions coûteront à l’Europe et à la Suisse des sommes incalculables en matière notamment d’inflation), que par dégoût naturel de la mort, des massacres et des ruines. Et la guerre continue, parce que les marchands d’armes se frottent les mains, et que le Machin (l’ONU) est incapable de remplir sa fonction unique, qui est de susciter et promouvoir la paix. Mais il est bon que vous exposiez les choses comme elles sont, même si l’avis de millions de gens comme vous et nous est traité avec dédain par les vicieux qui gouvernent le monde.

  8. Avant hier j’ai aperçu sur un écran dans un café “mon” Président Macron en conférence de presse (il tirait d’ailleurs une drôle de tête !) avec le potentat ukrainien : et probablement pour la 1ère fois de ma vie j’ai eu honte de “mon” Président. Je n’ai jamais trouvé ses prédécesseurs terribles mais là, toute honte bue… Merci pour ce vent de fraîcheur venu de Suisse. Mais par-delà tous les commentaires plein de bon sens, d’humanisme et de courage que je peux trouver ici et ailleurs, c’est plus que jamais la passivité de la masse des populations occidentales qui doit être questionnée. Vu de France.

    1. Les dirigeants de l’Occident ont vérifiés admirablement le niveau de la soumission de leurs peuples lors de la crise Covid. A présent plus rien ne peut les arrêter. Ils ont affaires à de tapis d’Orient que le piétinement façonnent. Les USA n’étaient pas contents de la proximité russe de l’Europe, ils lui ont coupé les attaches au continent aux ciseaux pour la laisser flotter vers l’Asie. Très bon commentaire. Bravo

  9. Même si je ne suis pas d’accord avec vous concernant la Russie et le président Poutine, j’apprécie votre point de vue que je juge sincère et réfléchi.

  10. MAIS , ON VEND DES ARMES , LES USA EN PREVOIENT DES MILLIARDS , LA FRANCE ENVOIE SES CANONS , L ALLEMAGNE AUSSI , LA SUISSE TRAHIT SA NEUTRALITE, BON , ON SE FROTTE LES MAINS , CEL A RAPPORTE DE L ARGENT
    ET PUIS , ON NE PARLE PLUS DES REFUGIES BRONZES , LA QUALITE BLANCHE ET BLONDE PASSE MIEUX , BEAUCOUP MIEUX QUE LES PAUVRES , LES PERSONNES AGEES , EN SUISSE QUI N ONT PAS LE DROIT A UN ABONNEMENT GENERAL GRATUIT ALORS QU ILS PAIENT DES IMPOTS.
    PENDANT CE TEMPS ON TUE DES CIVILS , DES CHRETIENS AU NIGERIA , AU BURKINA 80 MORTS = ININTERESSANT , ILS N ONT PAS LA CAPACITE ZELLENSKI D OCCUPER LES MEDIAS
    ET PUIS SINCEREMENT JE CROIS QUE LES FEMMES ET LES HOMMES DE COULEUR FONT TACHE DANS MON PAYS , PENSEZ A EUX ET PUIS ON PEUT AU MOINS LEUR DONNER UN SOURIRE
    JACCARD LAURENT , ILE DE TAHITI POLYNESIE FRANCAISE

  11. Je pense que nous adhérons tous au principe que la paix est de loin préférable à la guerre, mais dans les circonstances actuelles, comment arriver à faire taire les canons DES DEUX COTES?! Bien sûr, sans sanctions destinées à réduire les possibilités de financement à terme de son effort de guerre par la Russie d’un côté, sans livraisons d’armes à l’Ukraine de l’autre, la guerre sera vite terminée, mais dans quelles conditions? L’écrasement de l’Ukraine et la victoire de l’agresseur, ce qui, on l’a tragiquement vu au siècle passé, a de grandes chances de donner à ce dernier l’idée et l’envie de pousser son avantage plus loin (ses victoires précédentes l’ont visiblement déjà fait d’ailleurs). Où faudra-t-il alors finalement l’arrêter et à quel prix? Sur le Rhin?! Si on avait arrêté Hitler en 1938, cela ne se serait certes pas non plus passé sans douleur pour les puissances opposées au régime nazi, mais beaucoup moins que les énormes sacrifices, en particulier humains, auxquels elles ont dû consentir par la suite.

  12. Bonjour Mme,

    Votre besoin “existenciel” d’être lue,écoutée et entendue vous emmène à tout critiquer et ,dans ce qui concerne à cette guerre,RIEN DE TOUT PROPOSER

    Rafael

  13. J’adhère totalement à vos propos et merci pour cette excellente analyse.
    Je suis pour ma part consternée d’entendre les propos des spécialistes de tout poil, notamment sur les chaînes d’information continue, qui commentent heure après heure l’évolution de ces combats comme s’il s’agissait d’un match de foot. C’est proprement scandaleux. Est-ce que les téléspectateurs vont de réveiller ?

  14. Poutine-Édouard III même vilenie? L’épisode des Bourgeois de Calais le laisse penser. L’Anglais se met en tête d’annexer Calais. Poussez-vous de là que je m’y mette, moi, mes troupes et mes vassaux. Surpris et agacé par l’admirable et héroïque résistance des Calaisiens, Édouard III redouble d’attaques et de saccages. Au bout de près d’une année, sous l’influence de belles âmes qui veulent la paix à n’importe quel prix, la cité, exsangue, finit par se rendre, aux conditions de l’agresseur.
    Celui-ci ne va pas lésiner: s’ils veulent la vie sauve, les habitants devront quitter la ville pour laisser place à l’envahisseur, et, en échange de cette magnanimité, six Bourgeois seront exécutés pour l’exemple! Imaginons la scène. Eustache de Saint-Pierre-Zelensky, accompagné de cinq braves, poussés sur la place publique en chemise, pieds nus et la corde au coup, les clefs de Kiev, pardon de Calais, en mains …
    Les bourgeois ne seront pas exécutés grâce à Philippa de Hainaut. Poutine est-il aussi bien entouré?

  15. Madame,

    Votre droit à exprimer votre opinion et notre devoir de la prendre en considération sont des fondements de la démocratie. Et nous avons ici la preuve tangible que nous vivons dans une démocratie.
    Savons-nous mesurer cette chance ?
    Pour avoir souvent parcouru des pays qui ne respectaient point ces principes de liberté de parole, je me félicite de pouvoir vous lire, même si je ne partage pas nécessairement votre avis.

    En préambule, l’on peut effectivement noter les défaillances, erreurs, faiblesses, arrogances et dérives coupables de nombreuses démocratie, se voulant dans “un camp du bien “. Cette supposition de l’existence du Bien et du Mal relevant me semble-il plus d’une aporie idéologique que d’une appréhension raisonnable de la complexité du Monde.
    Intégrons aussi les erreurs historiques et les indéniables crimes commis par certaines démocraties.

    Ceci étant posé, en recentrant la réflexion, non sur l’histoire ou sur des convictions partisanes, mais sur l’instant T de de cette guerre et sur un futur possible, quelques questions me viennent à l’esprit.

    Qui doit juger de l’instant de la fin de la guerre ( sauf dans le cas d’une victoire décisive ) ? Les ukrainiens agressés, les russes agresseurs ou les occidentaux ( ce qui comprend chez eux au sens large les bonnes volontés louables mais aussi les consommateurs autocentrés qui pensent essentiellement au confort de leurs quotidiens)?

    Quelles seraient les conséquences d’une paix mal négociée sur l’avenir géopolitique ainsi que sur l’avenir de l’option démocratique ? En d’autres termes, savons-nous nous mettre dans l’esprit de l’adversaire russe, mesurer ses intentions et imaginer les conséquences de ses actes ? Bref que se passera-t-il après la paix ?

    Ne sommes-nous nous pas aveuglés par nos bons sentiments ou nos intérêts , influencés pour un court-termisme très en vogue ?

    l’Occident agit-il….ou réagit-il à une agression construite de longue date sur nos faiblesses et sur nos paradigmes ?

    Il existe un prix terrible et inacceptable à la guerre.Mais il existe aussi un prix à la paix. Dont on s’acquitte souvent après coup, tel un crédit parfois destructeur que nous a offert un banquier quand nous étions pressés ou peu lucides .
    Bref, savons-nous anticiper ?

    Ma dernière question s’adresse plus particulièrement à vous Madame. Sans esprit polémique aucun et dans le seul espoir d’un échanges constructif.
    Quelles sont concrètement vos propositions pour obtenir cette paix que nous appelons tous de nos voeux ?

    Je vous prie de m’excuser pour la longueur de message.

    Respectueusement,

    1. Merci, cher Monsieur, de votre message. Comme les pays de l’Union européenne notamment, mais aussi les USA et la GB ne sont pas directement agressés, ils pourraient mettre tout leur poids dans une recherche de rencontre avec M. Poutine et avec M. Zelensky pour essayer d’arriver à une entente. Notre époque ne cesse de répéter que la médiation est la meilleure voie pour atténuer puis mettre fin aux conflits privés, voire pénaux ou économiques et nous n’envisagerions que les armes pour mettre fin à un conflit politique dont les seuls vrais moteurs sont des personnes/chefs d’Etat. Je ne crois pas que cette horrible guerre ait été souhaitée par les populations russe et ukrainienne. La paix ne se négocie qu’entre des chefs d’Etat. Mais il faut au moins que certains commencent.Plus on attend plus la situation se détériore et les esprits s’échauffent, se vexent ou se cabrent, à moins d’un écrasement total de l’un des ennemis, ce que personne ne souhaite.

      1. Chère Madame Sandoz, je crois hélas que vous êtes un peu trop candide.

        Vous imaginez que le camp soi-disant démocrtatique pourrait faire preuve d’humanité en tentant de bonne foi une conciliation et des négotiations de paix pour atténuer les souffrances des victimes. Or, selon plusieurs documents US publiés officiellement, émanant notamment de la Rand Corporation, un think tank au service du Pentagone et du département d’Etat US, le but des USA dans cette affaire a été pour commencer de provoquer, par une série de provocations délibérées dans le Donbass, rendant l’intervention russe inévitable, le déclenchement de cette guerre, puis de la faire durer le plus longtemps possible comme une guerre d’usure, dans le but précisément d’ “user” la Russie et ainsi de l’affaiblir. Cela a été écrit noir sur blanc par les têtes pensantes de la plus grande puissance du mmonde.

        Le seul problème c’est que cela est en train d’user beaucoup l’occident que la Russie, en mettant carrément nos économies à genoux, alors que l’économie russe connaît un boom extraordinaire grâce aux sanctions contre productives qui font monter les prix des matières premières.

        Le seul espoir que l’occident devienne raisonnable serait donc qu’il prenne conscience que sa politique de sanctions est suicidaire pour lui et accepte donc des concessions territoriales massives en Ukraine pour avoir la paix. Malheureusement on a affaire à des jusqu’auboutistes fous furieux, vivant dans l’idéologie et non dans le monde réel, insensibles à toute rationalité comme à toute humanité. Donc le conflit continuera sans se soucier des souffrances du peuple ukrinien.

      2. Merci Madame de cette réponse.

        Je vous rejoins dans l’idée qu’une médiation, ou plus généralement des négociations diplomatiques, devraient permettre la fin des combats. Et que les grandes puissances que sont l’Europe, les États-Unis et la Grande-Bretagne, devraient peser de tout leur poids en ce sens.

        Je suppose qu’en toute discrétion, loin du cirque médiatique, dans le silence du secret, des spécialistes des médiations de cette nature agissent, avec des méthodes et des pratiques opérationnelles qui choqueraient nos candeurs de citoyens de tous les jours mais sont le quotidien des ( peu nombreux) acteurs de l’ombre. Je l’espère sincèrement.
        Et bien entendu, cela nous paraît trop long, d’autant que le temps court est devenu notre injonction la plus courante.

        Mais comme vous le dites très justement, la négociation nécessitent des chefs d’Etats.
        Poutine est-il homme à négocier ?
        Deux analyses ( parmi d’autres) font douter, c’est le moins que l’on puisse dire, de la bonne volonté de cet homme.
        Celle d’Anna Politkovskaïa, en 2004, dans “La Russie selon Poutine”, qui paiera ses critiques de sa vie en 2006.
        Et celle du Suisse Jacques Allaman, en 2000, dans ” La guerre de Tchétchénie ou l’irrésistible ascension de Poutine”.

        Pour négocier il faut être au moins deux. Contraindre Zelensky serait possible ( je ne le souhaite aucunement ) puisqu’il est en état de faiblesse et que certains rêvent de lui faire abandonner des territoires ( je ne suis pas certain qu’user de ce levier serait à notre honneur , même au titre de la paix).

        Mais qui peut contraindre Poutine en l’état ???

        Vous remerciant pour cet espace d’expression,

      3. Chère Madame Sandoz, que proposez-vous de “négocier” exactement (je ne comprends pas)? La reddition sans condition de l’Ukraine et sa disparition en tant que nation libre et indépendante (avant peut-être de céder plus encore)? Car c’est ce que Poutine a dit et redit, il ne s’arrêtera pas avant d’avoir atteint ce but. Il suffit de regarder les TV d’état russes depuis le début de cette guerre., c’est du délire hystérique, “l’intervention spéciale” en Ukraine étant présentée comme une croisade contre des Occidentaux (et la Suisse pour eux en fait partie!) “dépravés et dégénérés” (sic). Peu importe les pertes en vies humaines, car “les Russes iront au Paradis et les Occidentaux en enfer” (re-sic)! Dans toutes les guerres, il y a toujours eu des gens prêts à capituler pour “sauver la paix”. On sait ce que cela a donné au siècle passé, le déshonneur ET la guerre plus terrible encore!

        1. Cher CEILTEACH, je vous conseille de vous rappeler une notion du droit des gens que vous avez sans doute apprise, si vous avez appris le droit des gens (droit international public) dans votre jeunesse : debellatio. C’est ce qui se produit quand un état cesse d’exister. C’est comme la mort pour un individu. Il ne peut plus remplir les fonctions élémentaires d’un état vivant. Il ne peut plus payer ses dettes. Il ne peut plus se gouverner. Il ne peut plus se défendre. Il est plus qu’en faillite. Il est mort. Il n’ existe plus. Son territoire peut dès lors être annexé par la puissance qui l’occupe militairement.

          Je pense que c’est ce qui pourrait arriver à l’Ukraine, puisque les occidentaux semblent insister sur des exigences absurdes et irréalistes comme “l’intégrité” du territoire ukrainien, ce qui est exclu car cela voudrait dire que la Russie devrait rendre la Crimée et le Donbass.

          Pourquoi est-ce que je pense que c’est ce qui finira par arriver ? Parce que Medvedev, ancien président et ancien premier ministre a dit que “dans deux ans peut-être que l’Ukraine n’existera plus sur la carte du monde”. Ça veut dire ce que ça veut dire.

          Je vous rappelle le mot: debellatio.

  16. Poutine n’a pas seulement envie d’absorber l’Ukraine, mais il ne s’en cache plus, il veut “libérer” les slaves des pays baltes et certainement désenclaver le territoire russe. Il a des rêves aussi sur l’est de l’Allemagne et la Pologne.
    C’est donc quoi notre intérêt à part défendre la démocratie? C’est stopper l’ambition impériale pour pacifier l’Europe et donc favoriser l’économie. C’est créer un bloc européen pour faire contrepoids aux US, à la Chine, à l’Inde.
    L’Europe ne peut pas avancer sous la menace. La Russie doit payer très cher afin qu’elle perde des années à refaire une armée et en parallèle, l’Europe doit utiliser ce temps pour se réarmer dans le but de dissuader les héritiers de Poutine à continuer.

    L’intérêt de défendre l’Ukraine est dû aux ambitions de Poutine. Si c’était juste une question du Donbass, la question se poserait, mais Poutine rêve d’être Pierre le Grand, c’est l’Europe qui est en danger. Défendre l’Ukraine, c’est défendre les voisins de la Russie et donc l’Europe.
    L’intérêt des US est moindre.

    1. “Poutine rêve d’être Pierre le Grand, c’est l’Europe qui est en danger. ”

      Si Poutine, qui n’en est pas à une erreur historique près, met l’Europe en danger parce qu’il rêve d’être Pierre le Grand, alors il se trompe à coup sûr de modèle. Pierre le Grand n’est-il pas connu au contraire pour avoir ouvert la Russie à l’Europe?

    2. Alors Motus, qu’est-ce que vous attendez ? Allez donc décrocher votre fusil d’assaut militaire et allez vous engager dans le Donbass… Mais vous savez bien qu’avec … antimilitariste et gauchiste qui donne le ton dans les pays d’Europe de l’ouest depuis 50 ans, lesdits pays européens n’ont même plus une défense militaire crédible pour eux-mêmes. (Et cela vaut aussi pour la Suisse ). Comment pouvez-vous vous imaginer qu’ils seraient capable de lancer une quelconque opération en Ukraine, (c’est à dire une 3ème guerre mondiale nota bene ) pour repousser le rouleau compresseur russe? Le prétendre est risible.

  17. Voilà encore une fois une prise de position humaine et sensée de cette chère madame Sandoz. Normalement elle devrait être entendue car elle se base sur des sentiments et des valeurs qui sont celles de la Suisse libérale et qui devraient être partagés par une majorité de nos concitoyen(ne)s.

  18. bonjour; j’aime beaucoup les papiers de Mme Sandoz qui bousculent les siestes opulentes de tout un chacun ! je fais un parallèle entre la guerre d’indépendance de l’Algérie et le Donbass; en 1945 les africains enrôlés dans l’armée française rentrent chez eux et réclament l’indépendance, qui leur est accordée (façon de parler) sauf au Maghreb; moins de 20 ans après c’est chose faite pour l’Algérie, par De Gaulle au grand dam des colons ! Auparavant à l’époque des évènements d’Algérie, les fellaghas poseurs de bombes étaient cyniquement traités comme des criminels de droits communs et guillotinés, sous le regard bienveillant du futur président de la République François Mittérand, alors Garde des Sceaux, ou bien Ministre de l’Intérieur, qui s’est offert le luxe, une fois installé à l’Elysée, de faire abolir la peine de mort, aux bons soins de Robert Badinter ! sans doute pour se faire pardonner les crimes passés ! Depuis 2014 le Donbass est marthyrisé par l’Ukraine de Kiev et Poutine fait cesser le carnage ! si les USA et l’Europe s’étaient abstenus d’intervenir c’en serait fini;

  19. Depuis plusieurs décennies les gouvernements de droite de l’Occident ont soutenu becs et ongles la liberté économique, les privilèges, le mondialisme et le Dieu FRIC. Ils ne soutenaient pas la liberté des citoyens ni l’égalité face aux lois … d’où les mesures sanitaires invraisemblables prises pendant la « pandémie ». Les politiciens de droite n’ont pas compris que certains citoyens allaient devenir beaucoup plus riches que les Etats et allaient dicter « leurs lois » (sans n’avoir jamais été élus !) et les imposer grâce à la puissance de leur argent (corruption généralisée dans tous les domaines). Grâce aux guerres certaines personnes gagnent énormément d’argent … et ne recherchent pas la Paix. A mon avis, le Dieu FRIC est devenu tout puissant et la vie des citoyens un problème très secondaire.

  20. Quand nous observons l’évolution inquiétante du monde, telle qu’elle est pilotée par les élites mondiales post-modernes, criminelles et irresponsables dont nous avons subi les diktats lors de la crise covid que nous avons vécue en Suisse, et alors que nous sentons venir une dépression économique qui va nous précipiter tous dans la pauvreté à cause des sanctions absurdes et contre productives contre la Russie (sauf bien entendu pour les hyper-riches de l’hyperclasse mondialiste qui se réunissent à Davos et sont les bénéficiaires de ce système) nous ne parvenons pas à comprendre ce qui nous arrive.

    Pourtant un grand scientifique : le physicien et philosophe Carl Friedrich von Weizsäcker (dont le frère a même été président de la Bundesrepublik allemande, donc c’est quelque’un de sérieux) nous a expliqué ce qui allait arriver et il a donné quelques clés dans son dernier ouvrage “Der bedrohte Frieden” (la paix menacée) paru en 1983 déjà (Hanser Verlag).

    On s’est moqué de lui. Son pronostic sur le niveau auquel le salarié retomberait était choquant. Weizsäcker a décrit les effets de la mondialisation (bien que le mot n’existât pas encore à l’époque) tels qu’il les prévoyait.

    J’ai traduit en français ces prophéties en commentant certains points entre parenthèses avec la mentionn.d.t. note du traducteur. Lisez, c’est stupéfiant, une bonne partie de ces prédictions se sont réalisées et nous sentons que les autres sont sur le point de l’être :

    1. Le nombre de chômeurs atteindra des dimensions insoupçonnées dans le monde entier.

    2. Les salaires baisseront considérablement jusqu’à des niveaux inimaginables aujourd’hui.

    3. Tous les systèmes sociaux s’effondreront avec la faillite de l’État, les retraites en premier. Une crise économique mondiale d’une ampleur considérable, déclenchée par les spéculateurs, en sera la cause.

    4) Des gens mourront à nouveau de faim en Allemagne.

    5. Le risque de guerre civile augmentera de manière dramatique dans le monde entier.

    6. L’élite dirigeante sera contrainte d’entretenir des armées privées pour se protéger.

    7. Pour assurer leur domination, ces élites créeront un état de surveillance totale et instaureront une dictature mondiale. (Alors là, nous voyons tous les jours cette prédiction se réaliser N.d.t.).

    8) Les serviteurs dévoués de cette aristocratie de l’argent sont des politiciens corrompus. (Même remarque, et nous le voyons même en Suisse. N.d.t.).

    9) Le monde du capital promouvra, comme toujours, un fascisme sans précédent comme rempart contre un éventuel retour en force du communisme. (Nous le voyons sous la forme de la société totalitaire de contrôle total, qui commence à s’installer même en Suisse avec les mesures covid. N.d.t.).

    10) Afin de conserver le pouvoir, la population mondiale sera réduite au minimum. Pour ce faire, on aura recours à des maladies créées artificiellement. (Tiens, tiens…. N.d.t.). Les armes biologiques seront présentées comme des “épidémies”, mais aussi comme des famines et des guerres ciblées. (Ca, ça va commencer bientôt avec les pénuries alimentaires causées par les absurdes sanctions antirusses. N.d.t.) . L’élément déclencheur sera la prise de conscience du fait que la plupart des gens ne peuvent plus financer leur propre alimentation. Les riches seront désormais contraints de prendre des mesures d’aide (revenu de base inconditionnel, par exemple. N.d.t.), faute de quoi ils seront confrontés à un potentiel de conflit énorme et dangereux.

    (Cela fait réfléchir quand nous voyons qu’on insiste pour vacciner même les nourissons, qui ont 0.0% de chance de mourir du covid. Pourquoi les forcer si ce n’est pour les stériliser et faire baisser la population ? N.d.t.)

    11) Les grandes puissances mèneront des guerres avec des armes nucléaires et d’autres armes de destruction massive pour la possession de matières premières et pour conserver leur pouvoir.

    12) L’humanité connaîtra le système le plus impitoyable et le plus inhumain qu’elle n’ait jamais connu auparavant, son “Armageddon”.

    C.F. von Weizsäcker a déclaré (il y a bientôt 40 ans n.d.t.) que son livre, qu’il a qualifié de “dernière grande œuvre”, ne serait certainement pas compris par la population mais que les choses suivraient leur cours. (C’est bien ce que nous voyons actuellement. N.d.t.). Comme nous l’avons mentionné Weizsäcker ne s’attendait pas à être compris. Lorsqu’un journaliste lui a demandé ce qui le dérangeait le plus, il a répondu : “Devoir discuter avec un homme stupide”. (Cette impression est en effet celle que l’on ressent quand on expose des vérités évidentes et que l’on est taxé de “complotiste”. N.d.t.).

  21. Quand on voit que la neutralité suisse a volé en éclats immédiatement après le 24 février 2022 et que très peu de personnes en Suisse réagissent ou s’inquiètent … eh bien on est en droit de douter que tout soit entrepris pour obtenir la paix ! Avant de critiquer les autres pays, il faudrait que chaque citoyen-ne se préoccupe de ce qu’il se passe dans son pays. Et s’indiqne !

  22. Qu’on privilégie certains angles de vues de et sur cette guerre, il reste que Poutine a déclenché un séisme, un cortège inouï de souffrances sans nom des Ukrainiens et Ukrainiennes sans compter les innombrables enfants martyrs ou orphelins, par des massacres sans pitié comme à Marioupol, Boutcha pour ne citer qu’eux parmi tant d’autres lieux. Tout ça… en portant le nom d’une simple “opération spéciale” pour nier la monstrueuse réalité. Toutes autres considérations sur l’attitude de l’Europe et des sanctions, sur celle des Américains et de leur détermination à armer l’Ukraine ne sont que conséquences logiques qui vont confirmer une crise durable entre l’Occident démocrate et l’autocratie russe justifiant le vieux rêve d’un empire perdu.

      1. Bonjour Nicolas,

        Comment doit-on lire ce propos ?
        Suggérez-vous que l’on se livre déjà à des comparaisons peut-être terriblement hâtives et inappropriées ?
        Ou avez-vous des informations concrètes qui prouveraient qu’il s’agit d’une manipulation ?

        J’avoue peiner à vous interpréter.

        Vous remerciant,

          1. Merci pour votre réponse…

            Résistance Républicaine ? Initiateurs du Pegida ?

            Une source impartiale ?…….. Ah bon …..

            Une info dépond toujours de sa source. De sa crédibilité, de son impartialité et de sa fiabilité……C’est une des premières choses que l’on apprend dans certains lieux.

    1. Cher Monsieur,
      A la lecture des autres commentaires, vous semblez bien seul à traiter encore M. Poutine d’abominable criminel, et la Russie d’agresseur en chef. Je lis tant et tant de commentaires, ici et ailleurs, qui semblent plutôt enclins à balayer devant leur propre porte. Bientôt, à n’en pas douter, M. Poutine disposera en Europe d’une prodigieuse cinquième colonne. Des bataillons d’Européens qui, au lieu de tourner leurs armes contre leurs frères russes, pourraient très bien les braquer vers … le stand de tir le plus proche, bien entendu.

    2. Tout d’abord merci à Mme Sandoz pour ses prises de consciences réalistes et humaines.
      Cher Fran4ois,

      je vois que la désinformation opère en profondeur dans votre manière de penser, car vous argumentez exactement dans le sens de ce que l’on a voulu nous faire croire depuis le début de cette crise. Il faut vous renouveler !
      Il faut arrêter les Poutines par-ci et les poutines par-là ! Il n’a fait que répondre à celui qui voulait cette guerre par personne interposée et cherchez le ‘’criminel’’ plutôt outre Atlantique, celui qui manipule la marionnette de Kiev comme il l’entend seulement lui et sa clique. La paix sera dictée par ceux-ci, qui veulent la peau de ce Mr Poutine qui les empêche de tourner en rond comme ils l’entendent. Aussi et tant qu’il y aura des armes, ce sont elles qui dicteront la suite de cette crise malheureuse pour les populations qui continuent à endurer, ‘’chaque jour’’ qui passe, les atrocités qui leur sont imposées par Zilensky &Co et non les russes qui cherchent à les libérer des ces fascistes.
      Cela dure depuis plus de 8 ans !!! Et vous dans votre fauteuil vous continuez à penser selon la direction du vent imposée à l’Ouest.
      Ce ne sont pas les soldats russes qui s’auto-détruisent en se bombardant eux-mêmes comme on nous le répète chaque jour…ce sont ces sales bandes de nationalistes…bandairistes…néonazistes et l’armée ukrainienne (всу) elle-même qui grâce aux armes fournies par Washington, sont revenus à la charge et comme ils peuvent envoyer leurs missiles depuis loin des villes du Dombass ils ne se gênent pas de bombarder aveuglément les civils de ce même Dombass.
      …, c’est pour le moment la seule voie qui nous mènera de nouveau à la raison des négociations…sauf celles dictées par Washington.
      Mais on n’y est pas encore, car depuis une semaine on a trouvé que pour provoquer l’OTAN, on pouvait le faire en coupant en quelques sortes les vivres à Kaliningrad, en soumettant aux sanctions une bonne partie de ce qui se transportait de la Russie…à la Russie au travers d’un corridor Lituanien (pays baltes = OTAN) reliant cette enclave russe à la Biélorussie. Voilà la nouvelle stratégie machiavélique qui permettrait à l’OTAN et donc les USA d’entrer en conflit direct (but recherché) avec la Russie, au cas où…Espérons que la Russie ne tombera pas à nouveau dans le piège !!!
      Voilà pour votre réponse logique…l’une des réponses diplomatiques US pour faire cesser la guerre…
      A bon entendeur salut
      Yves Humbrecht

  23. Chère Madame,
    Deux faits pour appuyer votre propos:
    1. La presse de ce jour rapporte les morts et les blessés causés à la poppulation de Donetsk par les bombardements de Kiev;
    2. Que vos détracteurs écoutent le discours de Vladimir Poutine au récent Forum économique Russe à St-Pétersbourg.

  24. Depuis quand il y a ces conflits ? C’est une histoire de langue puisque le président Z a interdit de parler le Russe ? Le territoire a été partagé par qui ? Voilà les premiers coupables … Les médias sont connaisentils l’histoire ?

  25. STOP (Et pas de gagnanr pas de perdants) Et chacun sa langue comme enCrimée on votee et pour la majorité russophone ou non.

  26. Depuis sept décennies les faucons exportent la guerre dans le monde entier. La dette américaine est estimée entre 200’000 et 250’000 milliards de dollars. Aujourd’hui le sénile bidon tombe de son vélo, demain ce sera toute l’économie américaine et elle entrainera ses vassaux dans sa chute. En face on a un pays millénaire qui détient sur son sol 20% des richesses minières mondiales et sa monnaie vaut 30% de plus qu’avant le mois de février. Tant que les véritables raisons de ce conflit ne seront pas exposées, la paix restera un vœux pieux. Après le Cépassalislam et le Padamalgam les moutons occidentaux seront nourris au Fautapoutine. Un régal…

  27. Matière à penser :

    1) En 2022:

    “COMMENT L’INDUSTRIE SUISSE DE L’ARMEMENT TIRE PROFIT DE LA GUERRE EN UKRAINE.
    Des lignes de production qui peinent à suivre la cadence, une envolée des cours en bourse et des demandes qui affluent de toute l’Europe: le réarmement mondial lié à la guerre en Ukraine est une aubaine pour les entreprises qui produisent des armes en Suisse.”

    ww.swissinfo.ch/fre/comment-l-industrie-suisse-de-l-armement-tire-profit-de-la-guerre-en-ukraine/47552518

    2) EN 2020:

    “Les exportations d’armes suisses montent à un niveau historique. La Suisse a exporté pour plus de 900 millions de francs de matériel de guerre en 2020. C’est le plus haut résultat depuis le début des statistiques en 1983.”

    ww.letemps.ch/suisse/exportations-darmes-suisses-montent-un-niveau-historique

    1. Les cinq plus grands pays importateurs de matériel de guerre ont été le Danemark, avec des livraisons d’une valeur de 160,5 millions de francs, suivi de l’Allemagne (111,8 millions), de l’Indonésie (111,6 millions), du Botswana (84,9 millions) et de la Roumanie (59,2 millions).

      Il s’agit de véhicules blindés.

      Et ne vous inquiétez pas, on a perdu le Danemark comme client…

      ttps://www.watson.ch/fr/suisse/ukraine/659958618-comment-le-danemark-s-est-ridiculise-en-faisant-don-de-chars-a-l-ukraine

      Et la gauche fustige la Suisse pour ne pas augmenter ses exportations cette année, après des décennies où elle recherchait la moindre grenade à l’étranger. Cette gauche est lamentable !

  28. Pour tous ceux qui s’imaginent vivre dans un monde peuplés de gentils et de méchants, je recommande vivement la série “Borgen” 4ème saison intitulée “the power & glory” Les scénaristes de ces huit épisodes sont de très fins observateurs de la politique mondiale. Malheureusement, le scénario de cette série n’a rien à envier au machiavélisme de la “real politique”

  29. Peut-on être éditorialiste, journaliste-militant et partie prenante/active d’un débat ?

    ttps://mobile.twitter.com/AmitJuillard/status/1536970358972112896?cxt=HHwWgICzzb6ZtdQqAAAA

    Ne confond-t-il pas le porte-parolat d’une cause et la subjectivité de l’éditorialiste?

    Le Blick me déçoit !

  30. Madame Sandoz évite systématiquement de répondre aux question de divers intervenants lui demandant de préciser sa position.
    – Est-ce que ce qu’elle préconise est bien pour les pays occidentaux de ne pas/plus appliquer de sanctions contre la Russie et de cesser toute livraison d’armes à l’Ukraine? Oui, ou non?
    Réponse Sandoz: OUI
    – Dans ce cas, est-elle consciente qu’il ne pourra y avoir qu’une issue au conflit actuel, à savoir la disparition pure et simple à terme relativement court de l’Ukraine comme pays libre et indépendant? Oui, ou non? Car Poutine, lui, ne désarmera pas et quand un des belligérants est surarmé et l’autre n’a plus assez d’armes à lui opposer, le sort qui attend ce dernier ne peut faire aucun doute.
    Réponse Sandoz: C’est votre avis à vous!
    – Est-elle consciente du risque de laisser Poutine atteindre l’objectif mentionné plus haut, qu’il a à plusieurs reprises déclaré vouloir réaliser QUEL QU’EN SOIT LE PRIX, et que cela pourrait bien inciter le maître du Kremlin à aller ensuite encore plus loin? Oui, ou non?
    Réponse Sandoz:C’est votre avis à vous
    _ De même, une des parties peut -elle sérieusement envisager de “négocier” en étant en position de totale faiblesse par rapport à l’autre? Et sinon, la seul façon d’obtenir un certain équilibre sur le terrain militaire n’est-il pas (malheureusement) de donner à l’Ukraine les armes nécessaires pour qu’elle puisse se défendre de manière crédible? Oui, ou non?
    Réponse Sandoz: Vu le nombre des pays engagés dans ce conflit, la négociation ne se fera pas qu’entre les deux parties sur le terrain.
    Ce serait fort utile que Madame Sandoz explique clairement ce qu’elle a en tête quand elle écrit un article comme celui ci-dessus pour que l’on arrive à bien comprendre sa position et ce qu’elle préconise exactement. Affirmer vouloir la paix, ce que toute personne raisonnable souhaite également bien évidemment, sans préciser comment concrètement l’obtenir n’est que donner un coup d’épée dans l’eau.

    1. L’article de Mme Sandoz me paraît très clair. Elle dit en substance que pour arriver à la paix, il faut arrêter de jeter sans cesse de l’huile sur le feu.

      Si son article vous fait vous poser des questions qui vous semblent insolubles, c’est votre problème, pas le problème de Mme Sandoz. Personne ne peut prédire l’avenir et encore moins comment les choses se dérouleront précisément et concrètement. L’histoire se répète et ne se répète pas. Il y a bien trop de facteurs en jeu pour pouvoir modéliser l’avenir.

      Je pense aussi qu’il est contre-productif de vouloir sanctuariser les frontières d’un pays. C’est à dire: vouloir à tout prix que l’Ukraine conserve ses frontières (d’avant), c’est fermer la porte à la résolution du conflit. Les gens veulent avant tout vivre dans de bonnes conditions. Le nom du pays dans lequel ils vivent et les contours de la frontières sont des éléments abstraits et tout à fait secondaires.

    2. @CEILTEACH
      Donc pour vous ce qui compte c’est d’empêcher Poutine d’atteindre ses objectifs. Fort bien, mais comment allez-vous l’en empêcher ? Vous avez constaté que les livraisons d’armes ne servent à rien. Vous savez que l’OTAN n’enverra pas de troupes au sol. Vous commencez à prendre conscience que les sanctions économiques bénéficient en réalité à la Russie économiquement alors qu’elles sont suicidaires pour les pays de l’OTAN où elles causent de l’inflation et une récession terrible. Bref, vous allez être contraints de vous résigner au fait que Poutine va atteindre ses objectifs. L’Ukraine va devoir céder des territoires, beaucoup de territoires, pour qu’il y ait un armistice ou un traité de paix.

      Vous souhaitez sans doute qu’elle refuse, même si son armée a été anéantie, mais si elle refuse, et si les pays de l’OTAN campent sur vos positions jusqu’auboutistes, cela contraindra la Russie à occuper l’ensemble du territoire et la capitale Kiew. A ce moment là on sera dans un cas de figure qui porte un nom en droit des gens: debellation. J’ai expliqué plus haut ce que ça signifie. C’est la mort d’un état. L’Ukraine sera rayée de la carte. Elle n’existera plus. Cela aura diverses conséquences dont celle-ci : les pays de l’ouest qui ont fourni des armes dans le cadre d’un prêt-bail, auront une perte totale et définitive car le débiteur n’existera plus. Tous ces oblasts pourront donc être rattachés à la Russie comme provinces autonomes avec un gouverneur militaire. Cela signifiera encore que les citoyens ukrainiens perdront leur citoyenneté d’un état qui n’existe plus. Ils recevront de nouveaux documents d’identité de l’occupant, mais celui-ci aura le droit de refuser le retour au pays aux citoyen(ne)s de feue l’Ukraine, qui n’aura plus d’existence légale et dont les passeports ukrainiens seront des documents sans valeur légales. Vous pourrez bien former un gouvernement en exil, mais avec quelle armée ce gouvernement pourrait-il reconquérir le territoire du pays défunt ?

      Toutes ces choses ne sont pas réjouissantes, mais c’est ce qui se produira si l’on continue à ne pas vouloir négocier pour ne pas accepter de cessions de territoires. Vous questionnez madame Sandoz sur les non-dits de ses textes. Je vous retourne la même question: avez-vous conscience que votre attitude de déni et de refus des concessions aura pour conséquence la disparition pure et simple de l’état ukrainien ?

      Revenez donc dans le monde réel.

      1. Donc, selon vous, “revenir dans le monde réel”, c’est accepter, sans coup férir, les folles prétentions impérialistes de la Russie poutinienne ?
        Ainsi, Poutine a récemment déclaré à l’attention de ses voisins et anciens membres de feu l’URSS : “Vous faîtes partie de la Russie historique”.
        En clair, acceptez la disparition de l’Ukraine et couchez vous… Bel avenir pour les nations européennes et centre asiatiques !

        1. Il ne s’agit pas d’accepter “sans coup férir” une chose qui nous déplait. Il s’agit de constater une réalité que nous n’avons absolument pas les moyens d’éviter: la victoire russe et son occupation de l’Est de l’Ukraine. Tous ces gens qui nous disent qu’en livrant des armes à l’Ukraine on lui permet de gagner cette guerre mentent effrontément. Ils ne font que prolonger les souffrances des victimes de la guerre comme l’observe justement madame Sandoz. L’armée ukrainienne est encerclée dans le Donbass et détruite complétement, à cause de l’obstination criminelle du régime Zélensky. Zélensky pourrait demander un armistice puisqu’il sait qu’il n’a aucune chance de victoire, et ainsi sauver au moins la vie de ses soldats. Au lieu de ça il leur commande de résister sans espoir et prend un décret qui autorise les officiers à abattre les soldats qui voudraient se rendre. Donc ces soldats mourront tous, par l’obstination de ceux qui veulent infliger une défaite à la Russie mais ne voient pas que c’est impossible. C’est votre cas. Pour vous l’intégrité territoriale de l’Ukraine est une notion morale abstraite qui doit primer sur la réalité des combats. Mais comment faire respecter cette notion morale quand une armée de plus de 100’000 hommes qui était là pour ça a été anéantie? Pour moi, il faut accepter la réalité.

          1. “La victoire russe”, “Un décret autorisant les officiers à abattre les soldats qui voudraient se rendre” et “Une armée de 100’000 hommes anéantie”…
            Est-ce de l’inversion marxiste ou de l’inversion russe ? C’est peut-être du pareil au même…
            Alors, inversons : Poutine, en renonçant à cette guerre de conquête, ne pourrait-il pas aussi sauver la vie des soldats russes ?
            On l’a vu en 1938 : accepter la réalité sans résister, a conduit à la disparition de la Tchécoslovaquie et au début de la Seconde Guerre mondiale !

          2. @ PIERRE-ALAIN TISSOT

            Je crois qu’il est inutile de discuter avec vous.

            Vous êtes convaincu que l’OTAN et l’Amérique n’ont aucune responsabilité dans ce conflit – ce qui est absolument faux.

            Peut-être pensez-vous également qu’ils n’en ont aucune dans les bombardements de la Serbie dans les années 90, absolument illégaux, dans la guerre contre l’Irak, qui a fait environ 1’000’000 de morts civiles dont 500’000 enfants environ, crimes qui ont été justifiés par Madeleine Albright? Ou alors peut-être que vous approuvez la manière dont le dictateur Kadhafi, – qui ne m’est nullement sympathique – a été éliminé et son pays plongé dans le chaos, alors que c’était le pays le plus prospère d’Afrique?

            Pour vous l’Amérique a le droit de commettre absolument n’importe quel crime du moment que ce pays ose prétendre qu’il défend la démocratie (quelle démocratie, imposée par tant de crimes ? je vous le demande).

            Le même sort était prévu pour la Russie qui aurait elle aussi été détruite dans quelques années si Poutine n’avait pas dit stop.

            Vous avez le droit de préférer le modèle libéral décadent occidental – à condition toutefois d’avoir l’honneteté intellectuelle – … – de reconnaître que deux éléments sont indissociablement liés à ce modèle occidental : l’agenda LGBT obligatoire et l’immigration massive qui transforme l’Europe en un nouveau Brésil, en plus à moitié musulman, ce que le Brésil n’est pas.

            Ces éléments sont des parties intégrantes du modèle et vous les acceptez donc avec conscience et volonté. Car vous devez savoir que si vous en acceptez une partie, vous DEVEZ nécessairement accepter tout le reste, sans quoi vous seriez de mauvaise foi.

            Savez vous que la banque mondiale subordonne les crédits financiers accordés à des pays africains à l’acceptation par ces pays de l’agenda LGBT?

            Ayez donc l’honnêteté minimale de dire que vous avez fait le choix de soutenir l’ensemble du projet, car on n’est plus au temps où le monde libre permettait encore le maintien des familles. Pour l’immigration c’est déjà depuis les années 1970 que la puissance américaine impose la submersion migratoire et le métissage en Europe pour mieux détruire l’Europe. Helmut Schmidt et Helmut Kohl ont tenté de limiter l’immigration invasion. Leurs maîtres américains leur ont interdit de le faire. Vous le savez très bien.

            Pendant longtemps j’ai eu une certaine sympathie pour vous et vos positions politiques. Mais votre aveuglement sur la vraie nature du projet américaniste, n’est pas pardonnable.

            Et même si ce bloc atlantique ne nous imposait pas le suicide migratoire et la décadence sociétale définitive pour détruire notre civilisation, cela n’excuserait pas sa politique belliciste criminelle que l’on a pu observer, je le répète : en Yougoslavie, en Irak, en Libye, etc.

      2. Cher Ceilteach,

        drôle de non ou prénom ! Ayez le courage de signer vos diatribes par votre nom et prénom ou en avez-vous honte à ce point ???
        Ceci dit et malgré ce mal endémique de l’époque de cacher son manque d’opinion derrière des pseudos, il y a le manque de respect des personnes dont on parle péjorativement et que l’on ne connaît pas, tels que Poutine et non Mr Poutine. Pour moi c’est égal à « machin » ou je ne sais quel autre qualificatif peu respectueux ! Avant de parler de paix et négociations il faut donc respecter les autres. C’est un point d’honneur ou non ? Idéaliste sûrement !
        Commencez par là et vos visions du monde auront déjà une autre dimension !
        Donc les objectifs de Mr Poutine ne sont sûrement pas de s’approprier l’Ukraine et le reste de l’Europe, mais très certainement de créer une zone tampon entre les ennemis venus de l’Ouest et la Russie. Il était venu à Genève en décembre 2021 pour faire comprendre aux cowboys américains ce qu’il désirait fermement de son côté, mais très certainement on lui a ri au nez et l’invasion de l’Ukraine n’a d’égal que sa frustration. Dans n’importe quelle cour de récréation ça fini par un poing sur la figure et voilà donc comment cela se termine dans un monde d’adulte qui ne veut entendre raison…
        Pour en finir, nous devrions plutôt nous poser la question des desseins de cet OTAN qui est venue s’installer sans vergogne aux portes de la Russie depuis la chute de l’URSS, alors que l’ennemi que l’on désigne habituellement n’est pas du tout celui qui se prépare, qui manigance de la sorte est qui lui, prépare vraiment la guerre ? Là la séance ukrainienne n’est qu’un amuse gueule et la suite qui se prépare par volonté purement américaine n’est pas très loin et il manque peut pour que tout dégénère irréversiblement ! Ce ne sera alors pas l’Ukraine, mais peut-être l’humanité qui sera alors rayée de la carte…jusqu’où pourra nous amener la stupidité et l’orgueil de certains ?
        Pour l’Ukraine, elle n’existait pas en tant que région avec cette appellation avant que Lénine n’en décide autrement. Alors à qui appartiendra les restes ?
        Pour la citoyenneté, pensez-que la Russie émet déjà des passeports russes dans le Dombass pour qui veut changer de nationalité ! Ce n’est qu’un juste retour des choses après l’incapacité de Kiev à relever le défi, pensant qu’il est préférable d’encenser les nazis de tout poil, d’interdire la langue et la culture millénaire berceau de la Russie, persécuter les siens et…la liste est longue !
        Pour la paix, il faut que russes et ukrainiens modérés (sans nazis) se parlent comme il n’y pas encore si longtemps, avant que d’autres en décident autrement, par dessus la volonté du peuple et qui ont réussi à ce que l’on s’envoie aujourd’hui plutôt des bombes sur le nez que des télégrammes d’amitiés. Après plus de 8 années de ce régime pour le Dombass, il serait temps de retrouver la PAIX, la vraie, une fois pour toute.
        Il faut renvoyer d’où ils viennent tous les protagonistes qui n’ont rien à faire là-bas en Ukraine, mais qui provoquent ce malheur pour leurs seuls intérêts.

        Yves Humbrecht

  31. Au risque de paraître un peu laconique et simpliste, je n’ai qu’une chose à dire : Longue vie au président Poutine !

  32. Auriez-vous changé de bord avec l’âge? Votre billet rappel furieusement le slogan: “Lieber rot als tot”.
    Peut-être la droite libérale retrouve-t-elle les élans pacifistes des gauchistes d’hier au nom de la préservation impérieuse d’une mondialisation si fragile…

  33. Bien avant le 24 février, M. Ignazio Cassis a organisé une conférence prévue à Lugano les 4 et 5 juillet 2022. Puis le conflit entre la Russie et l’Ukraine a éclaté de façon très violente et aucune lueur de paix ne se profile à l’horizon. Pourtant M. Cassis persiste à vouloir parler de la reconstruction de l’Ukraine lors de cette conférence ! Voilà un article de ce 20 juin :
    ttps://www.arcinfo.ch/monde/ukraine/conference-de-lugano-ignazio-cassis-attend-une-reconstruction-longue-et-complexe-en-ukraine-1193533
    Bien difficile de comprendre sa logique. Est-ce de la provocation vis-à-vis de Poutine ? Je pense que oui.

    1. C’est vrai que comme Suisse, l’on ne peut être que très mal à l’aise de cette initiative de M. Cassis. Que croit-il donc ? Qu’à la fin de ce conflit, la Russie qui controlera le territoire, acceptera que la petite Suisse soit chargée d’organiser la reconstruction, alors qu’elle a fait un affront à la Russie en répudiant sa neutralité pour s’aligner sur les sanctions du bloc co-belligérant de l’EUROTAN ? C’est ridicule. Jamais encore la Suisse n’avait pété plus haut que son cul à ce point là.

      En plus, on a de la peine à se défaire de l’impression désagréable que la Suisse agit en tant que représentante d’un syndicat de rapaces, qui voudraient se voir attribuer des juteux contrats de reconstruction sous l’égide peut-être de la banque mondiale, du FMI, etc., comme si le monde était toujours le même après l’inrtervention russe.

      M. Cassis n’a pas l’air de réaliser que la Russie qui aura fait de gros efforts militaires et pris beaucoup de risques pour détruire cette menace existentielle qu’était pour elle une Ukraine hostile manipulée par l’OTAN, ne permettra pas que l’ouest, qui a pris des sanctions contre elle, et fourni des armes au régime de Zelensky, reprenne son contrôle sur ces territoires par le biais de la reconstruction. A quoi bon faire cette guerre et ces sacrifices, si c’était pour en arriver là? Par conséquent, il paraît plus probable que la Russie voudra interdire toute participation américaine et/ou des pays de l’OTAN dans le processus de reconstruction. Il y a suffisament d’entreprises de construction travaux publics russes, chinoise, indiennes, brésiliennes, etc, pour qu’on n’ait pas besoin du syndicat d’investisseurs pilotés par M. Cassis.

      Dans ces conditions tout état qui participerait à cette conférence de Lugano manifeste par le fait qu’il spécule sur la défaite russe. Comme cette défaite n’aura pas lieu, bien au contraire, la Suisse, après avoir perdu sa bonne réputation en abandonnant sa neutralité, risque de se couvrir de honte à cause de cette conférence.

      Vraiment, ce n’est pas très malin.

      1. Bonjour Realpolitik,

        vous avouerez que à travers ses écrits, Mme Sandoz permet de mettre souvent le doigt là où ça fait mal ! Combien de réponses hyper réalistes comme la vôtre l’on a pu lire sur ce blog depuis le début de cette crise ? On voit qu’Il y a des gens critiques, sensés et bien informés et les autres…hélas beaucoup…qui ne lisent pas entre les lignes, qui écoutent, regardent et avalent n’importe quoi !
        Combien de faux-pas comme ceux habituels de Mr Cassis faudra-t-il compter avant qu’il ne retourne à ses occupations médicales ou à son jardin, ce serait encore mieux pour ses patients !
        Qu’il laisse sa place à quelqu’un de plus charismatique, plus réaliste et plus compétent. Quel fossé entre lui et son prédécesseur qui c’est penché, bien avant que ne débute le cauchemar actuel, sur le chevet de cette Ukraine, avant pensait-il, qu’il ne soit trop tard.
        Ne vient-il-même pas à l’esprit de ce Mr Cassis que son initiative est mal venue et certainement mal vue, que son sommet commercial sur la dépouille de ce pays s’apparenterait plus à une réunion de hyènes et autres chacals venant dépecer les quelques restes…cet opportunisme ‘’puant’’ est à vous filer la nausée !
        Comme vous le dites très justement, comment peut-on s’imaginer que la Russie va avoir la mémoire si courte, attendant impatiemment les bons offices de la Suisse pour la reconstruction de ce pays, dans lequel elle aura assurément son mot à dire une fois les opérations de nettoyage politique terminées, elle se rappellera qui lui à tirer dans le dos en reprenant les sanctions qu’elle n’était pas obligée de suivre aveuglément, alors qu’elle était très certainement bien vue de Moscou et devenant ainsi, du jour au lendemain, une ennemie qui compte comme le sont les autres vassaux européens. Et maintenant on veut aussi se mettre à courir derrière l’OTAN, on vote des augmentations de budget militaire par milliards, comme si c’était le remède absolu contre l’insécurité créée de toutes pièces par Washington pour se remplir les poches comme à son habitude…faisant croire à tous ceux qui veulent bien l’entendre que l’ennemi est à l’Est.
        Il faudrait que peut-être nos édiles arrêtent de se regarder continuellement le nombril et le porte-monnaie en pensant que notre minorité est la meilleure sur cette planète !
        Que la raison l’emporte finalement, mais pas la bêtise SVP.
        Yves Humbrecht

        1. M. Humbrecht vous avez tout à fait raison. Malheureusement je pense que M. Cassis a été mis là pour une raison et il ne fait qu’exécuter la volonté des mains fortes qui tiennent la politique suisse. Quand il a été élu, avec les voix de l’UDC hélas, j’avais été soulagé car je craignais qu’on ne choisisse quelqu’un d’encore plus mauvais comme Pierre Maudet. Pierre Maudet s’est éliminé lui-même depuis, mais on n’a pas fini de regretter la politique de Cassis qui est tragique pour la Suisse car elle consiste à détruire définitivement les moindres traces de neutralité.

          Les autres voulaient nous verrouiller aux mécanismes de la machine de Bruxelles. Avec Cassis, on est vissés directement à celle de Washington. Ce n’est pas mieux, surtout quand il y a un président démocrate comme Biden.

          Mais ne vous imaginez pas que cette politique est due seulement à la bêtise. Ces gens savent ce qu’ils font.

      2. A Realpolitik: Sachez que pour la conférence de Lugano M. Cassis persiste. Voilà ses déclarations de ce 23 juin.
        ttps://www.rts.ch/info/suisse/13195119-ignazio-cassis-cest-le-bon-moment-pour-parler-de-la-reconstruction-de-lukraine.html

  34. Les USA approuvent en urgence la vaccination des bébés dès 6 mois. Cette décision a été saluée comme “un pas monumental dans la lutte contre le virus” par le Président.

    Pourtant, les très jeunes ont déjà été largement infectés par Covid: 71 % d’immunité selon le CDC dans ces groupes d’âges début avril 2022. Des tests d’anti-corps plus récents estiment le taux de protection acquis par guérison à plus de 90 %

    Donc, on recommande un vaccin basé sur la souche d’il y a deux ans pour protéger les bambins de rares formes graves (car il n’y pas de protection de la maladie ni de la contagion contre les souches qui circulent actuellement) alors qu’il viennent de guérir d’un variant plus récent il y a quelques semaines ?

    Cerise sur le gâteau: il faut 3 doses sur 3 mois pour être “protégé” donc comptez fin septembre… donc vaccin probablement inefficace contre le variant qui apparaîtra inévitablement en Septembre.

    On nous a pris pour des “complotistes” mais là je me demande si on nous prend pas tout simplement pour des c.. tout court.

    ça n’améliore par la crédibilité de Joe Biden. C’est assez grave en période de guerre car ça nous affaiblit face à la Russie.

    1. Merci pour votre commentaire.

      Il semble que la décision de recommander une 3ème dose pour les 5-11 ans a suivi la même logique:

      ttps://www.newsweek.com/why-america-doesnt-trust-cdc-opinion-1713145

      Ce rappel a été approuvé sur la base d’une étude de… 140 enfants avec une effacité de 40 % (donc en desous du seuil des 50 % qui avait été défini). De plus, l’efficacité n’a pas été démontrée contre les nouveaux variants qui circulent actuellement aux USA.

      Je rejoins votre constat, quand une société perd ses valeurs, elle perd alors sa légitimité à donner des leçons au monde. Nous parlons d’enfants de 5 à 11 ans !

      1. Ils ont des milliards de doses de poison à placer, ils peuvent compter sur nos gouvernants !

        Il va falloir construire des extensions pour les diabétiques, tellement ils se sucrent !

        1. Il faut arrêtez avec les “ils” et les “nos gouvernants”: c’est du complotisme. C’est usant et inutile.

          Nous sommes tous responsables en acceptant l’inacceptable. Tout est question de timing. Il y quelques mois encore, la population était “sonnée” et incapable de réagir: nous étions entrés dans l’inconnu. Le passé est le passé, c’est ok.

          Mais, depuis un certain temps les choses sont plus claires, et, à moins d’être totalement idiot, on sait que certaines décisions ne sont plus dictées par la science.

          D’ailleurs de plus en plus de scientifiques se distancient car il s ne peuvent plus exercer leur métier en allant à ce point contre leurs valeurs.

          Des amis médecins partagent aussi avec moi leur frustration et leur raz-le-bol.

          Il faut tout simplement dire “stop” (les français ont commencé) et, après avoir vécu l’extrêmisme, revenir à la raison avec des approches plus prgamatiques et et modérées qui ne seront que plus efficaces car crédibles.

          1. J’ai mis votre réponse à Corto. Mais ce n’est pas le sujet traité ici. Voyez plus haut le commentaire de Chantal et ma réponse.

          2. évidement qu’après la grande parade, les avis commencent et les costume changent de ton. Nous avons récoltés les conseils de 140 médecins suisses romands, aucun ne s’est dédis de la doxa pfizer !

            Tous préconisaient à leurs patients de se faire injecter, certains se sont même fâchés suite à certaines questions essentielles !

            Des moutons en blouses

        2. @Corto
          Je suis aussi sceptique que vous concernant ces campagnes de vaccination incessantes et c’est encore plus préoccupant lorsqu’il s’agit des plus jeunes d’entre nous. Toutefois, ce n’est pas exactement le sujet de l’article de la Professeure Sandoz.

          1. Merci de cette remarque! Puissiez-vous être comprise! Quand un commentaire est complètement à côté du sujet, c’est une manière de contester de la liberté de choisir le sujet que je veux traiter.

          2. Chantal : Populations civiles sacrifiées par leurs dirigeants !

            Savez-vous combien de morts et d’handicapes suite à ce massacre ?

  35. Etre à droite ou à gauche, un qui coupe les ognons et l’autre qui pleure !

    Il y a quelques décennies j’avais un peu marché, sans profondes convictions, dans les psalmodiées gauchisantes, pourquoi ?, Parce que j’avais assisté de très près aux sales affaires orchestrées par la droite, notamment radicales vaudoises. Bon y prescription, mais aussi une omerta d’une épaisseur qui dépasse celle des siciliens.

    Maintenant la gôche se venge, eux, en plus des affaires pourries, y a en plus une couche insondable d’incompétences et de théâtre de l’absurde. Ils ont repris les sales manières de la droite pour couvrir leur idéologie leur chantage, la gôche ne fait que gouverner par chantage et la droite reste paralysée telle un renard ébloui par des pleins phares pourtant prévisibles.

    Ils ne gouvernent pas, ils échangent leurs sales petites affaires, les unes après les autres et nous le voyons en plein avec les folies sans fin dans lesquelles les populations sont propulsées !

  36. @ Droits des gens et à d’autres nostalgiques de l’empire russe.
    Même si l’OTAN a peut-être une responsabilité réactive indirecte dans l’agression russe en Ukraine, votre biais anti américain et anti OTAN déforme votre vision de la perception des nations européennes envers la Russie. Quant aux excès américains ailleurs dans le monde, c’est un autre sujet, nous parlons de l’Europe.
    On peut très bien être conservateur, refuser l’agenda LGBT, l’immigration massive, surtout musulmane, ne pas accepter les dérives wokistes/féministes/marxistes venues des Etats-Unis et cependant résister à la folie impérialiste de la Nouvelle Russie de Poutine qui vient de déclarer aux anciennes républiques socialistes de feu l’URSS : « Vous faîtes partie de la Russie historique ». En clair, soumettez vous à l’idéologie grand russe sinon vous disparaîtrez… car, selon ces idéologues, l’Ukraine n’existe pas, l’indépendance des pays baltes est illégitime et les autres petits voisins ne peuvent être que soumis.
    Voyez la Pologne conservatrice, et les autres nations de l’Est européen, se méfiant comme de la peste des appétits du maître du Kremlin.

    1. Cher Pierre-Alain si vous permettez cette manière familière de vous interpelez,
      je suis né pratiquement avec l’expérimentation purement américaine des effets de la ‘’bombe atomique’’ sur les êtres humains, dont le seul tort des habitants de ces villes a été de naître au Japon à Hiroshima et Nagazaki ! Mais l’horreur ne leur a pas suffit et après près de 75 ans la recette n’a pas beaucoup changé pour ces gens là, qui encore une fois sont les seuls sur cette terre à fomenter des sales coups où ça leur plait et quand ça leur plait !!!
      Et vous voudriez que je sois admiratif au point de les idolâtrer comme vous semblez le faire à caus de votre myopie qui ne vous a même plus permis de dissocier l’Europe de l’Amérique qui dorénavant ne font malheureusement plus qu’un !!! Déjà que Coca-Cola, Mc Donald, les séries à la télé…
      Ma vision du monde ne se résout ni à l’Empire de Pierre-le-Grand, ni aux autres qui ont marqué les millénaires sur cette planète et Mr Poutine, encore une fois, est de ce fait beaucoup moins dangereux que son homologue Biden et l’hégémonisme américain en déclin qui fait courir l’humanité à sa perte !
      Il ne faut pas oublier que les racines de ce peuple sont celles de repris de justice que l’on envoyait là-bas au goulag pour se refaire une santé et les oublier…ce ne leur a pas suffit d’exterminer les autochtones pour s’approprier leurs terres et ils pensent maintenant qu’ils peuvent élargir leur champ d’action à l’humanité, voir à l’espace intersidéral…tout entier. Déjà à l’époque ils faisaient passer les ‘’indiens’’ pour des méchants, comme ils cherchent maintenant à faire passer les russes. Mais regardez sur une carte la chaîne des bases de l’OTAN donc américaines dans le monde. Ça devrait vous faire froid dans le dos !
      Non, ça n’est pas de l’anti américanisme primaire…depuis que j’ai l’âge de réfléchir un peu, ils n’arrêtent pas…c’est insidieux…pour le pétrole…pour l’idéologie…pour n’importe quoi…ils partent en guerre et attendez seulement que l’eau se fasse rare et que l’air soit plus respirable chez nous…
      Et les russes dans tout ça ? Ils ont de l’espace et ils y vont aussi…Ils ont dû rattraper presque 50 ans de retard après l’expérience communiste…la pérestroïka et aujourd’hui, en moins de trente ans, ils ont comblé en grande partie de ce retard technologique et je pense à tous ces esprits limités qui pensent que maintenant ils vont asservir l’Europe et qui d’autre encore…
      Il est sûrement plus sûr de se balader dans les rues moscovites après minuit, à la sortie du Bolchoi qu’à New-York ou Washington. Envoyez votre bambin à l’école aux USA et vous n’êtes même pas sûr de le revoir le soir…
      Si c’est ça votre modèle…je pense que vous vous inquiétez à tort sur le modèle russe, qui avec ses homologues du BRICS, ne représentent non seulement près de la moitié de l’humanité, mais cherchent à offrir au monde une autre alternative que celle que l’on doit subir au travers de ceux qui veulent à tout prix régner unilatéralement sur l’humanité et tout y imposer par la force et les armes !
      Je suis plutôt de valeurs progressistes que conservatrices, que j’assimile simplement à de l’immobilisme permettant au passage de maintenir des privilèges d’un autre temps. Je hais le chantage des sanctions et
      pour votre gouverne et si l’Ukraine existe sous cette appellation, ça n’est que grâce à Vladimir Illitch que l’on y a droit et non pour une quelconque raison idéologique ! Vous pouvez remercier la révolution bolchévique.
      STOP à cette guerre made in US et à la décadence de nos sociétés soi-disant évoluées.
      Yves Humbrecht

    2. Pierre-Alain,

      Certes, cependant la Russie n’allait pas encore subir le fanatisme et les assauts catholiques dans le Donbass et dans l’ensemble de la région, l’expansion effrénée de l’otan autour de ses frontières.

      Il s’agit des mêmes idéologues qui dans les années 70 avaient organisés une telle pression ayant obligé les américain de retirer leurs missiles Pershing, puis les accords SALT et les négociations autour du pacte de Varsovie. Ca en est arrivé à un point qui a obligé la Russie de replacer des missiles SS-20 à ses frontières avec l’Europe alors que le régime soviétique a disparu.

      Ce sont exactement les mêmes, quand le danger était menaçant, ils organisent l’affaiblissement des forces autour de l’ex-URSS et ensuite, alors que le régime russe établi des relations étroites avec l’Europe, les voila qu’ils hystérisent les relations Europe/Russie. Ce sont les mêmes gôchsites américains et européens, si ce n’est pas un aveu, mas de là à forcer les allemands de retourner dans leurs caves pour stocker du charbon et d’inventer une cause bidon pour justifier l’arrêt de l’industrie germanique alors que la raison est tout autre (crise de surproduction et retournement de la Chine dans les acheminement de pièces détachées), c’est un peu nous prendre pour des buses !

      Les élites bobo-gôchistes proches de klaus le marxiste et de ce Davos blanc de coke s’éclatent comme des folles. Pendant qu’ils tuent avec leurs fioles arn-m, les voilà qu’ils ont réussi d’imposer leur agenda climatique saupoudrer de virus covid et variole appellation contrôlée. ..

      C’est tellement gros que personne n’y voit que du feu !

    3. Eh bien cher Pierre-Alain Tissot, je vais vous dire ce que vous êtes : vous êtes un complice de cette dissolution de notre civilisation. Clairement. Vous vous en affligez, car vous restez un bon conservateur chrétien, mais votre passion antirusse totalement irraisonnée fait que vous souhaitez la victoire de Zelensky, l’ennemi de la civilisation, qui quand il était comédien s’est donné en spectacle en drag-queen avec des bas résilles et des talons aiguilles. Et s’il gagne, le trafic de bébés par des usines de mères porteuses pour fournir les couples de lesbiennes et pédérastes occidentaux reprendra en Ukraine, en plus des laboratoires pharma dans lesquels on concoctait des armes biologiques comme la tuberculose etc. Fort heureusement, le régime de Kiev n’a aucune chance de gagner cette guerre. Mais c’est égal. Vous en êtes le complice.

      Vous nous dites que vous êtes du côté des conservateurs polonais. OK. Eh bien je vais vous dire ce qui se passera en Pologne si Zelensky gagnait cette guerre. Peu après, il y aurait une sirte de Maïdan à Varsovie, un putsch organisé de l’étranger, pour se débarrasser du gouvernement conservateur du PiS. Puis il y aurait la gaypride obligatoire en Pologne dans toutes les villes de plus de 10’000 habitants, il y aurait également le “mariage” homo et on endoctrinera les gamins à changer se sexe, comme chez nous. Et je ne parle pas de l’immigration massive qui sera imposée pour extirper le peuple polonais. Ça ne vous fera pas très plaisir mais vous serez le complice de tout ça et je dirais même vous en serez coupable…

      Dernier point: vous placez peut-être votre espoir dans un changement de pouvoir en Amérique : une défaite démocrate, donc une défaite du wokisme, et un retour de Trump qui cessera toutes ces aberrations. Mais je vous signale que Trump cessera aussi la politique va-t-en guerre antirusse. Il s’entendra avec Poutine. Et malheureusement, même si cela arrivait, on verrait alors un phénomène qu’on avait déjà observé pendant la presidence Trump. C’est à dire que les forces mondialistes acharnées à détruire la civilisation chrétienne, se regrouperont derrière Macron et l’Union Européenne et tenteront de faire de l’Europe une puissance militaire, idéologiquement woke, pour faire la guerre à la Russie et imposer la gay pride en Pologne. Et vous, vous soutiendrez cette tendance, vous en serez complice …

      1. Nul besoin de soutenir l’impérialisme russe pour lutter contre le “wokisme”, la Pologne conservatrice, d’hier et d’aujourd’hui, en est un bon exemple.
        Je cite Joseph Capzki, dans “Terre inhumaine”, 1947 :
        Helenka est couchée dans une salle aux rideaux tirés, la porte est entr’ouverte. Je me trouve dans le couloir au moment où arrive la sœur de la petite. Celle-ci se rendait à Téhéran par un autre convoi et, à la nouvelle de la catastrophe, elle a réussi à revenir à Meched sans savoir toutefois si elle trouverait sa sœur morte ou vivante. Du couloir, je vois la sœur se pencher sur le lit et j’entends les sanglots des deux petites filles qui s’embrassent. J’entends aussi Helenka faire le récit de l’accident :
        « …Quand le camion a dérapé nous avons été projetées dehors… le talus n’étais pas du tout si haut, mais ces rochers… ces pierres étaient pointues et j’ai perdu connaissance.
        « Quand je suis revenue à moi, Danuta et Wackaa qui se trouvaient à côté de moi étaient déjà mortes… j’étais sûre que j’allais mourir tout de suite… j’ai vite récité l’Ave Maria – à cet endroit du récit, la voix d’Helenka devient plus forte et elle achève avec un élan coupé de larmes – …et j’ai remercié le Bon Dieu de ne pas mourir chez les Soviets. »
        Ainsi donc, blessée, abandonnée sur les rochers de la Perse lointaine, cette enfant innocente considérait comme une grâce du Ciel de mourir libre, hors des frontières de la “Terre inhumaine”.

    4. Une suggestion, Monsieur Tissot: lisez le général de Gaulle, ses rapports avec les USA qui ont tout fait pour le démolir parce qu’il voulait une France – et une future Europe “de l’Atlantique à l’Oural” incluant la Russie – alors l’URSS- indépendantes- Il refusa toute installation de base militaire US sur le territoire français…Il fit sortir la France de l’OTAN (février 1966) , il se rendit à Moscou (juillet 1966) pour y signer des accords commerciaux. Ca n’a pas plu , mais pas du tout à l’oncle Sam…. 2 ans plus tard, de Gaulle était éliminé de la scène politique par la “révolution” de mai 68…Les USA respiraient.. ils pouvaient enfin “s’occuper” de l’Europe et y installer leurs nombreuses bases militaires dont la plus importante se trouve au Kosovo .. grâce à la guerre qui a été faite à la méchante Serbie qui ne voulait pas lâcher ce territoire , berceau historique de la Yougoslavie ..On s’offusque des bombardements sur Kiev , sur Marioupol par la Russie, . on ne s’est guère offusqué des bombardements sur Belgrade par l’OTAN..

      Pour clore : pourquoi les USA ont-ils toujours empêché l’Europe de se rapprocher de Moscou ? Peut-être parce que l’ensemble risquait de devenir trop fort ? plus fort que les USA qui alors n’aurait plus été dominant sur tout le reste de la planète ? Voyez quand un Etat, ou un groupe d’Etats , essaient de ne plus être tributaires du Dollars ce qu’il leur arrive : ex. Khadafi…

      1. Bravo Marie-France ! Vous pourriez aussi poser à M. Tissot les questions suivantes: pourquoi les Etats-Unis (CIA) ont-ils organisé le mouvement subversif de mai 1968? Pourquoi se sont-ils servi à cet effet des théories toxiques de l'”école de Francfort” (Adorno, Horckheimer, Marcuse, Reich & Cie) ce qui revient à dire: pourquoi ont ils détruit les fondements de notre civilisation ? Pourquoi ont-ils remis la compresse avec les théories de Judith Butler sur le “genre”? Pourquoi ont-ils forcé l’Europe à être submergée par une immigration massive de populations hostiles inassimilables, qui déchirent profondement la cohésion ethnique et sociale des peuples européens ? Pourquoi, quand les chanceliers allemands Schmidt et Kohl leur ont demandé qu’on stoppe cette immigration, ont-ils refusé ? (Les Allemands ont été obligés de continuer à subir cette guerre ethnique, car ils sont un peuple occupé). Pourquoi les Etats-Unis favorisent-ils , y compris en Europe, le terrorisme islamique ? Pourquoi, en même temps, poussent-ils l’agenda LGBT ? (avec cette conséquence que dans 20 ans les populations européennes seront composées de deux blocs hostiles: un bloc d’origine chrétienne, gender fluid, où il n’y aura plus de familles, plus d’enfants, et un bloc musulman fondamentaliste et agressif où on trouvera des égorgeurs homophobes. Pourquoi tout cela M. Tissot? Et comme M. Tissot est agriculteur, on pourrait aussi lui demander pourquoi les Etats Unis ont-ils promu un modèle d’agriculture qui détruit les sols et brevette les semences ? Pourquoi M. Tissot est-il complice d’une puissance décadente qui veut sa mort, celle de son peuple, de sa religion, de sa civilisation, de son environnement?

        1. En me lisant, vous constaterez que je ne soutiens en rien certaines dérives américaines, malheureusement suivies par une partie des populations européennes.
          De même, je rejette l’expansion de la “Terre inhumaine”, voire des “Terres inhumaines”.

          Osez se déclarer conservateur et cependant refuser l’impérialisme russe, c’est vraiment se faire beaucoup d’ennemis et toutefois bien peu d’amis…

          “La justice fait la grandeur d’une nation,
          mais le péché est le déshonneur des peuples.”
          Proverbes 14: 34

  37. Cela fait belle lurette que les “gouvernants” ne sont en fait plus des gouvernants, raison pour laquelle des klaus schwab et autre, bill, bezos etc. s’exhibent autant, se réunissent dans leurs sauteries en traitant “nos” gouvernants comme de simples laquais. Contrôlent l’onu, l’oms et toutes les mafias onusiennes.

    Ils ont comme bases centrales, des monstres comme Vanguard, GPB, blackrock, Allianz, UBS, JP Morgan, Goldman Sachs, Morgan Stanley et quelques autres. Ces derniers contrôlent les banques centrales des états et les politiques en place.

    Quand ils ont vu Trump arriver à la Maison-Blanche, ça a été un choc énorme pour ces groupes habitués avec leurs laquais de bonnes familles (pas tous). Leurs hordes de technocrates, tous formatés avec microsoft, …

    Ils tiennent l’économie et tous ses secteurs, la “finance”, le “médical”, la “justice” et même les inactifs de la société, ils savent que les sociétés “développées” travaillent en surproduction depuis des lustres, ils savent que le fric sale déborde dans tous rayons de leur magasin trompe la mort. Donc, quand ils ont vu le Trump débarqué, panique à bord, les rats du navire commençaient à se bouffer entre eux. Alors ils ont donnés des ordres au médical de laisser les vieux crever, envoyés leurs délégués médicaux dans les déserts de la pensée occidentale et installés des machines de vote Dominion, partout, sur tous les continents. Ils ont organisés une fête de la triche avec leurs brasseurs à scrutins et les voilà devenus agressifs et sur leurs gardes.

    Je vous le dit ; Une aspirine et ils disparaissent tels des rampants sous les roches glacées.

    Les voilà agglutinés autours de Zelenski comme des crevards de mendiants, dès qu’ils trouvent une infection sur cette planète, ils accourent comme des bactéries. En fait, ce n’est même pas qu’ils soient vraiment mal intentionnés, ce sont des pions serviles …

  38. Observons quelques détails concrets :

    Actuellement les prix des transports de containers maritimes ont triplés, quadruplés !!!!

    Avant le covid, le prix moyen d’un container venant de Chine vers l’Europe était de 2’500 dollars selon les périodes de l’année, on pouvait arranger des containers à 2’000 $ en plein été quand le cagnard cognait sur le haut des cargaisons. Actuellement, c’est passé à 8’000 dollars minimum, ça monte facile à 9’000 !

    Comment cela se fait-il ?

    Les transporteurs ont vu réduire leurs commandes de Chine de 75%, 85% du marché mondial.

    Un navire à 1/4 plein doit également payé son déplacement, sans parler des hausses du fuel !

    Vous souvenez vous de ce porte container de la société chinoise Even Green enfoncé dans les sables du canal de Suez en juin-juillet 2021 ?

    Résultat, 420 navires, plus de 220 millions de tonnes de marchandises bloqués pendant une semaine !

    A ce moment, les prix avaient déjà pris l’ascenseur, donc ce n’était cet événement troublant qui justifiait de telles hausses. Non, c’était les mesures de confinement et la folie covid qui paralysait l’occident et pas que !

    Donc il y avait avec cette histoire de virus, finalement et objectivement pas si dévastateur que la propagande et les les pratiques imposées au corps médical, hormis ces manoeuvres alarmantes et ces mesures liberticides sur font de panique, nous voyons très nettement qu’il y avait tout une mise en scène visant à paralyser notre planète.

    Sans doute dans l’unique but d’obéir aux multimilliardaires voulant visiblement se préserver une planète nettoyée de sa population grandissante.

    Réduire la population mondiale de 85% et éliminer les populations les plus émancipées pour faire place à des colonies d’exclaves obéissants provenant de cultures de la soumission.

    Un ami me téléphonait alors qu’il prenait un train de Genève, il me racontait que des familles entières recouvraient le sol de la gare, des mendiants partout, certains zombisés par des drogues de plus en plus présentes, y compris sur ordonnances.

    L’image que l’on pouvait se faire de la Suisse a basculé à la vitesse de la lumière.

    Et pour couronné le spectacle hallucinant auquel les européens se confrontent, notamment après avoir distribué des centaines de milliers de doses de rivotril dans les homes pour retraités, voilà que ces crétins gonflent le torse face la Russie, le pays le plus armé de la planète. Encore plus de 6’000 ogives nucléaires dans ce pays de la taille de 2 fois l’Europe.

    Faute de gaz, le géant industriel allemand vient de stopper des productions et fermé des usines dans tout le pays !

    Voilà que la Pologne et pas que se transforme en base arrière avec des cumuls d’armes sans précédant. Les autorités médicales de tous les pays continent de menacer le peuple avec des doses “révolutionnaires jamais expérimentées, même sur des animaux, car jugées trop dangereuses. Ce qu’ils vous injectent dans le corp, les producteurs de poulet le refusent pour leurs élevages !

    Le prix des transports de containers dans le cadre du commerce mondial, les mengelés en blouses et leurs seringues dressées comme des missiles et en plus des armes nucléaires qui s’entassent à la frontière Russe, à quoi faut-il s’attendre ?

    Et j’en passe, mais faut-il encore vous faire un dessin ?

    1. Corto Bonjour …. pas besoin de dessin (je dessine très bien moi-même) donc juste une courte réponse:

      Peut-être que cet article qui vient de paraître dans Current Opinion of Psychology 2022 ; 47 : 101363 pourrait vous intéresser pour disons “modérer” tout le “malsain” qui nous est imposé depuis un petit temps (coronavirus + guerre actuelle à l’Est).
      ttps://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC9142208/

      Et sachez que les prétérités ont toujours envahi la gare Cornavin, ce que je regrette évidemment puisque c’est le reflet d’une parfaite faillite de la société. Ce que votre ami vous transmet ne sont que des informations-situations préexistantes depuis des décennies qu’aucun gouvernement genevois n’a réussi à « apaiser-modifier ». La « rénovation » de Cornavin n’a fait qu’accentuer les problèmes. Je ne pense pas qu’il soit un genevois de (très) longue date.

      Vivez votre vie, faites plein de choses passionnantes sans informer quiconque (la méga discrétion c’est bien mieux je trouve) tout en sachant que l’Injustice est généralisée et quasi immortelle.

      Et surtout portez vous bien, eab
      PS: je ne vais plus commenter très longtemps passant dans 6 semaines dans un tout autre environnement linguistique

      1. Non Eliane, j’ai maintes fois traversé la gare Cornavin, mais les photos qui m’ont été envoyées, du jamais vu !

        Ce n’était pas “une” famille”, mais au minimum trois, dans le cadre d’une seule photo !

  39. Concernant la tentative d’article tendant à expliqué que la conspiration relève de la croyance populaire, versus la parole proférée par les canaux officiels.

    Je reviendrais sur la vague de propagandes induisant la panique et la peur. Elles continuent, puisqu’ils déclarent depuis quelques jours que sans les mesures prisent, ils y aurait 27 millions de morts rien qu’en Europe, cette propagande outrageante est simplement réduite à zéro par les mesures prises ou pas prises en Suède où la mortalité est inférieures à celles des pays ayant préconisés la panique.

    En fait, nous pouvons allez plus loin ; La différence de mortalité sur les deux ans pris en compte, n’est pas si différente que les années où des grippes classiques avaient été virulentes.

    Il faut préciser que lors des épidémies de grippes hivernales, les soins apportés aux malades avaient été octroyés alors que ces mêmes soins ont été bannis pendant la période de covid.

    Il suffit également de faire un bilan juridique pour constater que les lois ont été violées en se basant sur de nombreux critères, notamment celui d’être informer et d’être consentant de manière consciente des risques/bénéfices. Egalement sur le fait que ces produits ont été administrés dans le cadre d’une phase expérimentale sans que personne n’ait signé de consentement.

    Je n’aime pas cette utilisation du terme “conspiration” qui s’oriente uniquement contre la population et exclus toute éventualité conspirationniste provenant des autorités étatiques !

    L’article posté par Eliane est truffé de “alors que”, dès lors il est complexe de se soustraire à des contorsions et des approximations supposées, je ne souscrit pas à ce genre de grammaire !

    1. Si vous pouviez rester dans le sujet de l’article, ce serait une forme de politesse appréciable. Je prie tous les commentateurs qui veulent traiter d’autre chose que du sujet de l’article de respecter ma liberté de choix du sujet. Pour l’instant, j’ai essayé de ne pas censurer. Mais j’avoue que c’est irritant.

        1. Comme je ne peux pas vous joindre par votre adresse informatique, je n’ai d’autre manière que la réaction publique pour vous demander ou vous dire quelque chose.

          1. Réponse à Corto: SVP Corto, les règles du jeu “blogs” sont pour tout le monde. Donc respectez-les et comprenez la réaction de notre modératrice Prof. Suzette Sandoz.
            Il serait dommage que vous nous priviez de vos points de vue sur un malencontreux “coup de tête” ou “coup de chaud” …… Bons messages méridionaux. eab

          2. Sauf que je répondais au commentaire d’Eliane !

            Il me semble que c’est assez clair, ensuite c’est Eliane qui vient me remonter les bretelles !

            On marche un peu sur la tête, vous me direz que c’est plutôt tendance !

          3. Corto, du calme s’il vous plaît …. Je suis valdo-genevoise, je connais donc trop bien les dérives de mes très chers Cantons d’origine. A Genève les choses sont encore plus ou moins potables dans la dégradation.
            Si vous pouviez observer le comportement usuel des tessinois en Italie, vous auriez beaucoup plus de bonnes raisons de vous mettre dans une très très grosse colère !
            Et avec le “sommet reconstruction Ukraine” qui se prépare à Lugano, c’est “chaud les marrons” je vous assure – agressivité palpable. Vous y êtes peut-être ?
            Avec toute mon estime car pour moi tous les commentaires sont intéressants, même les commentaires émanant des “déstabilisateurs professionnels de type CEDH”. eab

  40. “Zelensky demande que la Russie soit désignée comme «État parrain du terrorisme»

    Zelensky demande. Zelensky veut. Zelensky exige. Zelensky officie à l’OTAN.
    Aux Occidentaux de l’OTAN de s’exécuter avec diligence!

    Face à l”OTAN comme face à l’OMS.
    Les chefs d’état obéissent!
    Les peuples n’ont rien à dire!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *