Le charme discret des chiffres

Il y a deux ou trois jours, aux nouvelles de 19h30 à la RTS l’attention des auditeurs était attirée sur les énormes moyens financiers que les défenseurs du NON à la loi covid, le 28 novembre avaient investis dans la campagne, grâce notamment à de généreux mécènes. L’un d’eux, interrogé, ne niait pas le fait et l’on apprenait ainsi que la campagne des NON bénéficiait de 800.000 frs de dons privés y compris les « petits dons habituels » des partisans tels qu’ils se manifestent dans toute campagne de vote.  Le journaliste RTS de service ce soir-là relevait en comparaison, le peu de moyens et la discrétion des partisans du OUI à la loi covid

C’était peut-être oublier les millions fédéraux investis dans la campagne de la semaine nationale de vaccination qui vient de s’écouler, comme d’ailleurs de l’ensemble des campagnes de « charme » financées par l’argent public pour défendre la politique sanitaire fédérale consacrée notamment par la loi covid en jeu. Selon le Temps d’hier (p. 9, « la 3ème dose pour tous attendra »), à propos de la semaine de vaccination « dont le bilan est très mitigé » (sic), on pouvait lire :      « Lorsqu’il l’avait annoncée, le ministre Alain Berset avait précisé qu’un montant de 96 millions était à disposition pour rattraper un tant soit peu le retard suisse par rapport à d’autres pays européens, où 80 % de la population est vaccinée. Finalement seul un gros quart de cette somme aura été sollicité, soit 27 millions, dont 7 à la charge de la Confédération ».

Deux questions viennent aussitôt à l’esprit d’une non-scientifique : est-ce que 27 millions, c’est plus ou moins que 800’000 frs ? Si 7 millions seulement, sur ces 27 millions sont à la charge de la Confédération, à la charge de qui sont les 20 millions restants ?

Une information lacunaire n’est jamais propice à la confiance.  Malheureusement, c’est exactement ce genre d’information que l’on reçoit, de tous les côtés officiels, depuis bientôt deux ans.

 

 

 

 

Suzette Sandoz

Suzette Sandoz est née en 1942, elle est professeur honoraire de droit de la famille et des successions, ancienne députée au Grand Conseil vaudois, ancienne conseillère nationale.

142 réponses à “Le charme discret des chiffres

  1. Quelque soit le montant, je pense que le pourcentage des oui/non correspondra assez exactement aux pourcentage des vax/novax. Le lacunaire, les omissions, les dissimulations ont fait naître et prospérer la défiance tant politique que scientifique.

  2. oops.

    millions, pas milliards.

    “C’était peut-être oublier les milliards fédéraux investis dans la campagne de la semaine nationale”

  3. Dans cette optique, je laisse à la réflexion du lectorat, alors que nous sommes abreuvés de nombres bruts depuis des mois, cette citation tirée du récent – et remarquable – ouvrage de Jean-Philippe Pierron, professeur de philosophie (Philosophie du soin. Economie, éthique, politique et esthétique, Hermann éditeurs, 2021, p. 10-11) : « [L]a fabrique des nombres est bien le lieu d’émergence d’un nouveau dispositif de pouvoir. […] Chiffrer peut-il se dispenser de l’acte de déchiffrer que portent les acteurs ? […] Ne faut-il pas inventer des espaces de controverse autour du nombre qui a priori l’interdit par son prestige et son autorité ? »
    Bonne journée à chacune et chacun !
    A. Sandoz Dutoit

  4. En effet, il y a une crise de confiance d’une partie de la population vis-à-vis des institutions, et cela ne facilite pas la vaccination. Cela dit, certains n’ont pas attendu le Covid pour “ne plus y croire”. Ce système n’a plus de sens, autre que celui de se reproduire lui-même, avec toutes les conséquences négatives que l’on connaît.

  5. Bravo Suzette ! Vous avez également la patience de faire les comptes. Les milliards et les millions m’impressionnent au point de me décourager d’y voir clair. Et pourtant, ces calculs sont révélateurs. Ils font au moins apparaître que nous sommes bien les dindons d’une farce quelconque. De quelque côté que l’on aborde le problème, l’on découvre quelque chose de louche. En faisant l’économie de toute hypothèse complotiste, l’on peut dire au moins ceci : c’est que nos autorités, y compris celles qui sévissent à l’étranger, une fois confrontées à une difficulté de cette envergure, ne font même pas montre d’une compétence égale à celle d’un gang organisé.

  6. Merci pour vos articles toujours au ” coeur du village” !
    Oui c’est que le citoyen lambda heureusement encore sait lire, écrire et compter !
    Je suis entrain de lire un rapport qui devrait beaucoup vous intéresser.

    Cordialement
    J.Dumas

  7. Chère Madame,
    pourquoi, au lieu de citer des citations, avec la marge d’erreur dans l’énonciation que cela comporte, ne pas aller à la source ? : ttps://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques/communiques-conseil-federal.msg-id-85453.html
    Extraits :
    Semaine nationale de la vaccination du 8 au 14 novembre : Les coûts de ces mesures d’information sont pris en charge par la Confédération et s’élèvent à un maximum de 15,2 millions de francs.
    Investissement durable : L’offensive en faveur de la vaccination coûtera à la Confédération un maximum de 96,2 millions de francs.
    (A la Confédération donc – les 27 étant dans les 96, les 20 et les 7 aussi)

    Je vous souhaite longue vie et bonne santé (qui n’a pas de prix)

    1. Cher Monsieur,
      Dans la période “sur-sentimentale” que nous vivons, j’essaie de mettre en évidence que l’on doit toujours lire toute information, dans la presse notamment – ou sur les réseaux sociaux – avec un esprit critique. Personne n’a le temps, dans la vie courante, de vérifier tout ce qui est dit et écrit, de rechercher toutes les sources. On attend un peu plus d’efforts de la part des médias dont c’est le rôle. Mais devant cette impossibilité vu la surabondance d’information, rien ne peut être lu sans esprit critique, sans prendre une distance.
      L’époque technique qui est la nôtre veut du vite fait et préfère s’adresser aux sentiments, vite engendrés, flattés d’ailleurs par la pléthore d’images, plutôt qu’à la réflexion, plus abstraite, et marche au sensationnel plutôt qu’à la raison. La liberté – qui n’existe pas sans responsabilité – est un droit trop fondamental pour être flatté par des a priori superficiels et des affirmations illogiques.

  8. Sauf erreur la vaccination ne fait pas partie de la loi Covid sur laquelle on votera le 28 novembre! Il me semble qu’un gros amalgame est fait.

  9. Je ne sais pas si ce n’est qu’une impression mais, parfois, à vous lire, on a l’impression que vous êtes farouchement opposée à la vaccination contre la covid. Vous avez peut-être raison, l’avenir dira qui a fait erreur. Non, ce qui me hérisse comme vous c’est que nous sommes mystifiés, méprisés par les journalistes en charge de notre information, et cela dans tous les domaines. J’imagine que leur liberté d’expression est limitée par le fait qu’ils doivent plaire à ceux qui les paient, au gouvernement qui les subventionne et donc les tient dans sa main de fer. Je crains aussi qu’ils manquent beaucoup d’énergie, d’esprit d’initiative pour scruter toutes les arcanes de la réalité, pour aller chercher plus loin que l’AFP et prendre des risques. Donc, ils seraient un peu flemmards et cela maintient le bas peuple dans une ignorance bien confortable et sécurisante pour les cadres et gens de pouvoir. Je suis toujours frappé par la différence entre les sites des journaux francophones et celui du Daily Mail qui, lui, malgré ses énormes défauts et partis-pris, peut plonger dans les détails, l’indiscrétion louable, sait ce qu’est une photo parlante et n’hésite pas à présenter un très grand nombre d’articles sans craindre que ses lecteurs se sentent submergés (ce qui n’arrive jamais aux esprits curieux), tout en modifiant sa page deux fois par jour au lieu d’une fois par semaine ou pire, comme nos compatriotes. “On nous cache tout, on nous dit rien” n’est pas une boutade, c’est une réalité abominable.

  10. @Mme Sandoz : Vous devez savoir que le gouvernement gouverne et ment. Personnellement, les mensonges du CHF et de son Führer ne m’étonnent plus depuis bientôt 23 mois.

  11. Les médias en général et la RTS en particulier se sont spécialisés dans l’information lacunaire au point où il n’est plus possible de leur faire confiance. Comme d’ailleurs à nos 7 “sages” et leur task force scientifique.

    1. En effet M. Hirschi, la RTS est plus royaliste que le roi sur les mesures contre la Covid.
      Ainsi, dans Forum de ce soir 18 novembre, le journaliste M. Gultas pousse le CF Berset dans ses derniers retranchements, afin de l’inciter à imiter l’Autriche dans ses mesures de confinement les plus drastiques.
      Donc les médias en général et la RTS en particulier, vont plus loin que d’imiter servilement “La voix de son maître” !
      En fait, de quel maître s’agit-il ?
      Des puissances mondialistes ?
      Où est-ce la nouvelle religion vaccinale, remplaçant le christianisme moribond en Occident ?

      1. Vous posez la bonne question M. Tissot “de quel maître s’agit-il?”
        Je vois une piste du côté d’internet, ce qui serait effrayant: la soumission de l’humain à la machine. L’histoire humaine a montré que des pires maîtres humains on peut se débarrasser. J’émets les plus grands doutes quant au maître machine.
        La religion vaccinale n’est que la suite logique du tout sécuritaire en vogue. En Occident dans n’importe quel débat il suffit de prononcer le mot “sécurité” pour tuer tout échange d’idées. Dans les faits cela se traduit par des mises aux nouvelles normes de sécurité d’infrastructures fonctionnant sans problème depuis 50 ans. Dans le cas du coronavirus cela se traduit par les pires absurdités qu’on fait avaler aux gens qui, non seulement, les acceptent sans broncher mais réclament la dose suivante.

  12. Pauvre femme toujours a coté de la plaque, vous faites honte au qualificatif “helvétique”.
    A voir comme les médias voisins se moquent de votre blog , j’irai postuler au cirque Knie.

    1. Extraordinaire !
      Comment en 30 mots peut-on être aussi méprisante ?
      Je vous souhaite d’avoir un jour la chance d’être défendue par quelqu’un qui n’aura pas peur de la pensée dominante.

    2. Il serait intéressant que vous nous donniez le nom de ces “médias voisins” … histoire de les lire nous aussi…. et connaitre leurs arguments..

  13. Dans le mille, une fois de plus ! Bravo. Le métier de journaliste devrait être lié à l’esprit critique et de synthèse, doublé d’un minimum d’intelligence et d’analyse, mais ça c’était dans le monde d’avant… Quoiqu’à la RTS…

  14. Bonjour,
    Et oui, souvent en écoutant et/ou en lisant la presse j’ai l’impression de subir, de me sentir obligée de « rentrer dans le moule » des partisantes aux vaccins, mais l’été est bel et bien fini et on ne peut pas me vendre ces salades. Ayant des anticorps s. j’estime que mon immunité naturelle est au top (tout comme vos articles 🙂 et qu’il n’est pas question de perturber mon organisme multicellulaire parfait dans sa fonction de défense aux virus hivernaux avec des « vaccins ».
    Bien à vous,
    No-Noemi

  15. J’habite une localité de la Riviera vaudoise et je constate qu’on ne peut plus faire 500 mètres sans rencontrer une affiche prônant le “non”, … alors que je n’en ai encore pas vue UNE SEULE en faveur du “oui”. Je n’ai pas non plus reçu dans ma boîte au lettre un pamphlet de 20 pages pour appuyer la position de nos autorité et de la très grande majorité du corps médical. Alors, effectivement, cette campagne de votation me paraît complètement biaisée. Seul point positif de cette situation, si le “oui” l’emporte quand même comme je l’espère (mais sans en être sûr, justement à cause de cette campagne biaisée), les antivax, complotistes, etc, , n’auront plus d’arguments à opposer à la volonté populaire ainsi exprimée et j’espère qu’ils mettront alors une sourdine à leurs perpétuelles jérémiades et “fake news” et, enfin, nous “lâcheront les baskets”!

    1. C’est la seule façon pour que les personnes sachent pourquoi voter non vu qu’il n’y a pas de débats dans les médias pour cette votation.
      J’habite au Tessin et les gens ont sauté sur le vaccin pour la peur de prendre la Covid19.
      Qui s’est informé sais qu’on peut soigner la maladie, mais ces informations je les ai trouvées en Italie où les médecins de famille ont soigné des milliers de personnes! Par contre ceux qui ont suivi les protocoles de la politique (paracétamol et attente vigilante) ont emmené les patients à risque à l’hôpital ou au cimetière.
      J’ai pu lire les effets secondaires que des milliers de personnes ont eus après le “vaccin”! Je ne vais pas mettre à risque la vie de mes enfants adolescents avec un “vaccin” en phase expérimentale. Le risque/bénéfice est contre le “vaccin” (myocardite).
      Moi même j’ai déjà eu une réaction à un vaccin et je ne veux pas répéter l’expérience!
      Faire des tampons à paiement pour faire du sport, qui est la base d’une vie saine, est discriminant!

    2. @CEILTEACH
      La population suisse n’est pas divisée comme vous le laissez supposer en deux catégories, les pro et antivax. Il y a également une 3ème catégorie de personnes qui se posent des questions très légitimes sur la gestion de cette crise sanitaire. Certaines personnes, dont je fais partie ne veulent plus vivre avec un certificat sanitaire, refusent que la société soit divisée comme elle ne l’a jamais été dans le passé. De plus, on le voit au fil du temps, les vaccins ARN ne tiennent pas entièrement leur promesse et croyez le bien, je le déplore. La preuve en est qu’aucun scientifique ne se risque à nous dire combien de doses de vaccins, nous devrions recevoir pour être immunisé de façon efficace. Il faut bien admettre que la communication de nos Autorités est très insuffisante et si nous ajoutons à cela des médias traditionnels qui ne font pas preuve de la plus élémentaire curiosité, nous arrivons au résultat que nous connaissons, à savoir pour de nombreuses personnes, un total manque de confiance envers ceux qui nous gouvernent.

      1. Merci, mille fois merci ! ça fait un bien fou de vous lire !

        Et notre voix a été peu entendue car classée dans le camps des “anti-tout”. Les partis politiques, les médias, le monde économique nous a tourné le dos.

        On assistait alors à une propagande dans les deux camps avec de arguments tout aussi faux d’un côté que l’autre.

        J’ai l’impression qu’il n’y a eu aucun débat de fond mais un rouleau compresseur dans les médias: pas une seule enquête sérieuse et un peu creusée.

        En lisant les quotidiens, j’ai constatés tous les articles, parfois sous un angle assez habile, se plaçaient du côté du gouvernement. Les contre-arguments étaient d’une telle faiblesse qu’ils n’étaient là que pour décrédibilier toute opposition.

        Et pourtant, vu la situation, il n’y pas besoin de s’appeller Albert Einstein pour comprendre que quelque chose cloche !

        Mais j’ai peur que cela ne soit qu’un début.

  16. La volonté populaire suivant les Mèdes (médecins et médias) avait aussi fait sombrer les peuples dans les totalitarismes du siècle passé, d’où les limites de la démocratie…

    1. La démocratie semble fonctionner seulement par beau temps, et quand tout va, plus au moins, bien ! C’est drôle que l’Autriche est pionnière dans la répression.

  17. On peut pas dire que vous tombez des nues,vous êtes très avisée,donc,s’étonner que l’information lacunaire,l’opacité,le secret,l’oubli,la subtilité,etc,etc qui sont ,au moins depuis 1848 ,des incontournables de la FORMULE MAGIQUE DE LA SUISSE MODÈLE soit présente toujours dans les discours des SEPT SAGES,c’est ça qui m’interpelle en Mme Sandoz
    Merci pour être à contracourant du” journal collégial” qui auberge votre blog

  18. On devrait appeler ce blog “l’article de trop”, ou quand le besoin de prendre sa retraite devient indispensable pour la santé mentale.

    1. Et votre commentaire, le comble du manque de respect notamment pour les seniors.
      Vous avez totalement perdu le sens de la mesure.

      Notez que Mme Sandoz mérite le prix de l’ouverture d’esprit pour vous avoir publié.

      Et je ne suis pas, et de loin, un inconditionnel de son blog.

  19. Concernant le Covid, une femme médecin de la région lausannoise vient de publier ce commentaire au bas d’une de mes pétitions: “Il appartient aux médecins et non aux politiciens de choisir les traitements”.
    A mon avis si cela était appliqué cela permettrait aux deux camps de faire d’énormes économies de temps et d’argent.

  20. La plus grande manipulation n’est pas dans les sommes engagées par les campagnes (du Oui ou du Non), mais dans le fait de ne pas analyser et commenter les données officielles, qui posent question à plus d’un titre.
    Ainsi, le récent rapport écossais de santé public:
    ttps://publichealthscotland.scot/media/10181/21-11-17-covid19-publication_report.pdf
    On y voit par exemple, sur le graphique page 41, qui traite des contaminations par statut vaccinal, que l’explosion de cas du mois d’août a étonnamment touché d’abord es primo-vaccinés, avant de toucher les non-vaccinés. Tout cela devrait donner lieu à des investigations, des interrogations, des réflexions.
    Idem à la page 50, qui montre un taux de décès proportionnellement anormalement élevé par cas de Covid après la 1e dose (pas pour la 2e dose, mais quand même bcp de décès).
    Où est passée la curiosité des scientifiques et des journalistes?
    C’est en ce sens que les débats sont biaisés par une sorte d’omerta sur les données. Il y a si peu d’analyse débattue.
    Il ne s’agit pas de fréquenter des sites alternatifs, qui sont souvent mauvais, mais de questionner ouvertement les données officielles, et d’interroger les politiques publiques, lorsqu’elles semblent ne pas fonctionner de manière optimale. Est-ce devenu interdit d’y songer?
    Etant donné le contexte martial actuel, il est essentiel de dire NON à la loi Covid, afin de changer d’atmosphère et de revenir rapidement à une analyse de la réalité qui soit proportionnée.
    Le climat intellectuel actuel est très dangereux et risque de faire beaucoup de dégâts, car il paralyse les scientifiques et médecins, en plus de menacer directement l’Etat de droit.
    Le Non ne changerait pas les choses à court terme, mais ce serait un signal politique important.

    1. Bravo à Samy pour sa détermination à regarder les rapports de santé publiques de qualité et sa capacité à lire en détails ce rapport en particulier sur la vaccination. Je note en particulier:
      – il ne faut pas oublier l’essentiel dans le résumé: la vaccination protège contre les hospitalisations entre octobre et novembre 2021. Ref:
      Summary of key results (about vaccination, p36): “In the last four weeks, from 09 October 2021 to 12 November 2021, the agestandardised acute COVID-19 related Hospital admission rates were lower for vaccinated individuals compared to unvaccinated individuals.”
      – le graphique cité en p41 (début de vague chez les vaccinés): il n’y a pas de correction par tranche d’âge, ce qui est un facteur très important comme on le sait pour la Suisse
      – les décès post vaccination cité en p50: le nombre est de 4 et ce chiffre est bien trop petit pour tirer une conclusion quelconque à cause de la distribution de Poisson. L’intervalle de confiance montre qu’aucune différence statistique n’existe entre les non-vaccinés et la période post-vaccination.
      Pour les deux exemples cités plus hauts, je ne vois aucune donnée qui justifie une inquiétude au sujet des vaccins. Bref il n’y a pas d’omerta ou d’absence de curiosité
      Luc Otten, médecin et biologiste

      1. Vous ne voyez jamais de problème à ce niveau, car vous ne voulez pas en voir.
        Ce qui m’importe, ce sont les données et leur évolution, pas les commentaires généraux, qui sont souvent répétés comme des mantras (“le vaccin fonctionne, le rapport bénéfice risque demeure positif”).

      2. Cher Dr Luc Otten,
        Vous bottez en touche, concernant la p.41 du rapport écossais.
        Les chiffres de la 3e dose en Israël montrent un même schéma: les cas de Covid semblent se répandre d’abord parmi les personnes “partiellement vaccinées” avant de toucher les non-vaccinés (la hausse de la courbe des partiellement vaccinés précède celle des non-vaccinés.).
        ttps://www.haaretz.com/israel-news/booster-shots-put-a-halt-to-israel-s-delta-wave-can-they-do-the-same-in-europe-1.10391260
        C’est pour cela qu’il serait plus scientifique que la Suisse publie le nombre de cas par statut vaccinal.
        Et pas uniquement les hospitalisations et décès.
        Cela permettrait d’approfondir cette question.
        Concernant la p. 50, les chiffres sont effectivement trop faibles pour tirer une conclusion, mais cela n’empêche pas la curiosité pour comprendre ce petit phénomène, qui est un indice. Or vous choisissez de ne pas investiguer sur ce signal potentiel.
        C’est symptomatique de votre méthode: circulez, il n’y a rien à voir.

        1. Samy,
          concernant une éventuelle “avant vague” chez les vaccinés (votre ref “p41”), c’est effectivement une affaire à suivre. Avoir le statut vaccinal pour les cas comme l’âge serait une information importante en Suisse. Je vous rejoinds donc sur ce point.

          1. J’étais mardi soir dernier à souper chez des amis tous vaccinés (pas moi), Mercredi matin. l’une des personnes présentes, d’une année mon ainée, et vaccinée en juillet (2e dose), s’est réveillée avec fièvre et mal de tête, sans goût ni odorat. Elle a été testée positif et j’ai donc été mise en quarantaine – que j’ai évidemment respectée. J’ai été testée négatif ce matin et suis donc libérée de la quarantaine. Mon amie n’a toujours pas de goût, mais plus de fièvre ni de mal de tête. Elle pourra mettre fin à l’isolement jeudi.

          2. Pour une fois, nous sommes d’accord, c’est magnifique.
            Je vous remercie de concéder qu’il faudrait analyser la dynamique des cas par statut vaccinal et disposer de données plus précises concernant le décompte des cas en Suisse.
            Si les autorité pouvaient faire un effort à ce niveau, ce serait un geste de transparence.

          3. Chère Madame,
            Je suis heureuse d’apprendre que vous et votre amie allez bien. Ces bonnes nouvelles sont rares ce mois 🙏

            Je ne vais par ailleurs pas insister sur le point que vous avez la preuve à présent que la vaccination limite tant les formes graves (pour votre amie) que la contagieusité (pour les tiers). Retenons plutôt que le virus est là, et circule très activement entre non-vaccinés. 😶‍🌫️

            Ne serait-ce pas l’occasion de vous vacciner ? 😘

          4. Décidément vous n’interprêtez toujours les données dans votre sens. C’est précisément le contraire d’une démarche scientifique.

            La seule chose que l’on peut retenir, c’est que Mme Sandoz a été en contact avec une personne qui est devenu symptomatique le lendemain matin alors qu’elle était vaccinée depuis juillet (4 mois).

            Le vaccin ne protège donc pas contre une forme symptomatique ni contre la contagion. Si cette personne avait décidé de passer outre sur ses symptômes et se rendre à un concert sans porter de masque, elle aurait pu mettre en danger une personne dont le vaccin est plus ancien, son passeport sanitaire lui en aurait donné le droit.

            La bonne nouvelle, c’est que tout le monde se porte bien et que cette personne n’aura pas besoin de prendre le risque d’une 3ème dose: elle est probablement immunisée pour longtemps.

          5. @Conclusion

            Bon visionnage:

            ttps://www.vosgesmatin.fr/sante/2021/11/22/vaccinez-vous-le-cri-d-alerte-d-une-proche-de-la-famille-decimee-par-la-covid-19-dans-les-vosges

          6. Chère Madame,

            Vu les divergences, comment interprétez-vous votre soirée et ses suites ?

            Vous êtes-vous vaccinée depuis ?

          7. Je constate qu’une personne de mon âge, vaccinée en juillet peut contracter le virus, ce qui m’a valu d’être en quarantaine – pas à l’isolement -, quarantaine levée d’ailleurs 7 jours plus tard après un test négatif.
            Je me réjouis de ce que cette amie a terminé son isolement sans conséquence grave autre que le fait qu’elle est toujours privée d’odorat et de goût, mais j’ignore évidemment si elle aurait attrapé le covid et quelle forme dans l’hypothèse où elle n’aurait pas été vaccinée, car elle n’aurait peut-être pas assisté à un concert d’orgue.
            Je ne me suis pas fait vacciner depuis lors.

          8. Merci pour votre réponse transparente.

            J’ai apprécié nos échanges et je regrette de ne pas avoir trouvé les bons mots pour vous convaincre.

            Chère Madame, je me réjouis et espère vous lire pendant encore très, très longtemps.

            Je vous félicite tous pour le taux de participation exceptionnelle (pour la saison) de la votation de demain !

            Longue et belle vie à tous ! ❤😘

        2. Samy, Quelle patience!
          Ce petit bilan va dans le sens de vos observations.
          ttps://les7duquebec.net/archives/268507

          Par ailleurs, je crois que les gens pro-vaccin Covid, sont sincères, Faire ceci ou cela pour les autres. Prendre un médicament pour soigner un tiers par solidarité, c’est dans notre éducation faite de morale et d’affliction. Jésus a pris des coups mortels pour sauver le monde…
          Si au moins c’était vrai que le monde soit sauvé!
          Cette forme de solidarité est une escroquerie intellectuelle. Une solidarité bon marché, lessivante et abêtissante. C’est peu être économique parce que ça dispense de faire le nécessaire pour améliorer le système de santé ou d’investir dans la prévention et la prophylaxie. Frein à l’endettement oblige.
          Personnellement, je prèfère mettre le frein au vaccin Covid qui continue de creuser des trous de plusieurs milliards de francs.

          Le slogan depuis un an est celui-ci. La balance risque-bénéfice avec le vaccin. L’OFS affirme qu’elle penche toujours du côté du bénéfice.
          Son raisonnement se base sur la population entière (donc nous somme un cheptel de x têtes tout à fait négligeables au regards des profits pour Pfizer Exclusif). Mais pour moi qui suis un individu, un et irremplaçable (je ne suis pas la population), le bénéfice est Zéro, si je me fais vacciner, je serai exposée à 100% aux risques consécutifs au vaccin . Si je ne me fais pas vacciner, je m’expose à moins de 2% au risque d’infection par le Covid.
          Donc, pour moi, c’est conclu, je préfère prendre 2% de risque, C’est moins que 100%.
          J’avais contracté le Covid en Juillet de cette année, après avoir passé une journée entière avec des amis qui ont pris deux jabs. Je l’ai surmonté en 3 semaines sans aucun médicament, puisque mon médecin avait la trouille de me prescrire de l’Ivermectine (soudain retiré de la vente quelques semaines avant la déclaration officielle de la pandémie en 2020). Ce que j’avais compris aisément. Les médecins se font dénoncer par les pharmaciens qui ont, eux aussi, la trouille de leur hiérarchie. Ils sursaute à la lecture de ce nom terrifiant: I-VER-MEC-TI-NE, et ils appellent le pharmacien en titre de l’officine, et celui-ci téléphone au pharmacien cantonal , leur régent. qui va faire le nécessaire auprès du régent de l’Ordre des Médecins, pour faire suspendre le Médecin Ivermectine de tout exercice dans son métier.
          Je peux donc affirmer que j’ai une immunité robuste. C’est la première fois que je tombe malade en 75 ans et remise sur pieds sans médicaments en peu de temps. Tout ceci sans séquelles.
          Conclusion: l’immunité naturelle est robuste, performante, intelligente, polyvalente et ponctuelle, juste quand il le fallait. Elle est bien construite et bien entretenue.

          Avez vous remarqué que ce hold up de la démocratie s’est fait par le haut:? Des élus qui détiennent l’autorité acquise démocratiquement (plus ou moins) ont été achetés ou enrégimentés par l’élite globaliste essentiellement occidentale. C’est pourquoi on a fait évincer très soigneusement toute la “machinerie démocratique” (les parlements, la société civile, les syndicats, les corporations de métiers (les médecins praticiens et ceux de la santé notamment) en lui imposant “Le Fait Accompli” Partout! Avec des artifices comme les mesures successives toujours plus restreignantes couplées de menaces de sanctions et d’éviction. Une entorse au masque équivaut à une sentence comme pour un criminel.
          Les votations succèderont pour avaliser ce fait accompli. Entretemps, il faut réussir la propagande pour arracher ce consentement.
          On est passé de la Démocratie Directe au Simulacre de la Démocratie: une vraie Démocrature!

  21. Les citoyens sont bien obligés d’intégrer l’hypocrisie institutionnelle validée par une presse populaire aux ordres. Voilà qui explique sans doute en bonne partie le succès des réseaux sociaux et d’internet dans le cadre des débats.

  22. « La liberté – qui n’existe pas sans responsabilité – est un droit trop fondamental pour être flatté par des a priori superficiels et des affirmations illogiques », dites-vous ci-dessus chère Madame. Alors on se demande pourquoi à l’envers de toute logique vous faites visiblement campagne contre la vaccination (contre l´ OFSP) vaccination qui compte pourtant par milliards les vaccinés avec succès contre seulement environ 5% environ d’infectés qui l’eussent été de toute façon probablement? C’est ici le charme tonitruant des chiffres, mais pourquoi l’ignorez-vous systématiquement ?
    Hervé de Rham

    1. Je ne fais pas campagne contre la vaccination comme telle parce que je ne suis pas du tout antivax de principe; je fais campagne contre le chantage à la vaccination sous couvert de liberté de choix; je fais campagne pour le respect de la liberté de choix des personnes face à un acte médical intrusif dont on ne sait pas encore grand chose (une dose? deux doses? trois doses? pour qui vraiment? Dans quel intervalle? Avec quelles conséquences?), c’est-à-dire pour le droit de chacun d’être honnêtement informé afin de prendre une décision éclairée. Je fais campagne contre le refus systématique d’écouter tout représentant du monde médical qui essaie de donner des informations, des conseils autres que ceux officiellement admis. Je fais campagne pour qu’on n’enferme pas des personnes comme des criminelles parce qu’elles ne contrôlent pas des passcovid et pour qu’on ne terrorise pas une population pour cacher l’échec de la politique hospitalière et la négligence des résultats des exercices pandémies; je fais campagne pour qu’on ne traite pas les citoyens comme des gamins à qui on propose une sucette ou une soirée dansante (du pain et des jeux) pour qu’ils se laissent piquer. Je fais campagne pour qu’on ne traîne pas dans la boue les personnes qui posent des questions à cause du manque de logique de maintes affirmations ou mesures incompréhensibles et d’une information toujours incomplète. Je fais campagne parce que je ne peux pas laisser mourir de peur, de chagrin, de désespoir, la génération de nos enfants, petits-enfants et même, parfois, arrière-petits-enfants. Il y a en ce moment quelque chose de si malsain dans la société qu’on ne peut pas ne pas faire campagne pour essayer de sortir de cette hystérie collective. Il faut, pour faire cette campagne, aimer beaucoup son pays.

      1. Aimer son pays c’est souhaiter le voir sortir au plus vite et à moindre drame de cette crise sanitaire. On a bien compris (depuis le temps et tant de blogs sur le sujet) ce contre quoi vous êtes, mais on aimerait savoir, et nos autorités certainement plus encore, ce POUR quoi vous êtes. Quelle solution pour éviter que le virus circule plus et plus longtemps, avec le risque de le voir un jour muter et devenir totalement incontrôlable? La question vous a déjà maintes fois été posée, mais on attend toujours la réponse.

        1. Cette réponse, j’ai tenté de la donner plusieurs fois: Il est urgent de rétablir la confiance et il faut, pour ce, que les autorités scientifiques ou/et politiques cessent de faire peur, de dire des demi-vérités, de fournir des demi- informations, de refuser de laisser parler et d’entendre des scientifiques et des médecins qui ont d’autres avis, de prendre les citoyens pour des minus. Personnellement, je respecte la difficulté de la tâche des exécutifs fédéral et cantonaux, mais la dégradation de la confiance est le pire des maux. Il engendre la haine et la tension sociale. Or la franchise est le début de la santé. Quand on ne peut même plus avoir confiance en son médecin traitant par ce qu’il risque d’être puni s’il tente de soigner son patient au plus près de sa conscience, on assure la destruction de la santé publique. C’est gravissime.

          1. Je vous rejoins absolument sur la nécessité de rétablir la confiance, mais: 1/ Pensez-vous sincèrement que vos blogs y contribuent ?! 2/ Croyez-vous réellement que nos autorités font sciemment de la désinformation et cherchent à empoisonner leurs concitoyens (comme tout le monde, ils sont obligé de naviguer à vue face à une situation mouvante, qui n’a guère de précédent, et ils font de leur mieux pour la gérer malgré ceux qui, comme vous, s’ingénient à leur compliquer la tâche) 3/ Enfin. et surtout, vous ne proposez RIEN qui réponde à ma question, à savoir quoi faire pour éviter que le virus circule plus et plus longtemps, avec le risque de le voir un jour muter et devenir totalement incontrôlable.

          2. 1) Ils y contribuent de deux manières au moins: en maintenant éveillé l’esprit critique et en laissant la parole aux avis les plus divers, ce qui permet d’apprécier la relativité des vérités qu’on nous assène officiellement.
            2) Nos autorités politiques ne font pas sciemment de la désinformation. Elles cherchent des solutions et assument des responsabilités, mais elles sont très mal informées par des milieux scientifico-médicaux qui les conseillent sans assumer d’ailleurs la moindre responsabilité.
            3) Aucun solution ne sera utile tant que la confiance ne sera pas restaurée.

          3. Chère Madame,

            Vous ne donnez pas d’exemples “pour”, mais vous limiter à un discours général et langue de bois…

            Votre médecin traitant ne risque d’ailleurs rien en Suisse, sauf s’il vous donne une dose vétérinaire du produit xyz plutôt qu’humaine. Ceux qui disent le contraire mentent ou s’inspirent des cas intervenus en France…

            Vous me semblez au demeurant influencée par les antivax français.

            Mais concrètement, la Suisse n’a fait que rassurer, prendre des demi-mesures, limiter au maximum les restrictions. Au final, la Suisse s’est montrée moins restrictive que la Suède!

            Il suffit de regarder deux pays comparables: la Suisse et l’Autriche… l’Autriche est confinée, la Suisse grande ouverte, avec un passe que personne ne contrôle…

          4. Ce qui me sidère toujours et encore – sans doute suis-je bien naïf -, c’est que les objecteurs à l’obligation de vacciner acceptent sans broncher l’école obligatoire, le service militaire, les impôts, la TVA, l’assurance-maladie, la redevance radio-TV, la ceinture de sécurité, le contrôle des denrées alimentaires, du trafic aérien, ferroviaire et routier, la surveillance des prix et on en passe et des meilleures. Mais ils refusent une piqûre gratuite, indolore ou aux effets au plus passagers, dont ils sont incapables de prouver, faits à l’appui et à l’encontre de leurs allégations fantasques, que les risques dépassent les avantages.

            Quant au certificat Covid et au passe sanitaire, conçus dans leur inquiétant délire d’interprétation comme des formes de flicage de masse à la chinoise, ces mêmes objecteurs de confiance ne rechignent pourtant pas un seul instant à livrer leurs données personnelles sur WhatsApp, Twitter, Facebook ou Instagram avec toute l’assurance de leur ignorance quant aux conséquences.

            “…but man, proud man,
            …like an angry ape…,
            Most ignorant of what he’s most assured.”

            William Shakespeare, “Measure for Measure”, Acte II, scène 2

        2. Votre commentaire illustre à merveille pourquoi certains se posent des questions:

          “sortir au plus vite et à moindre drame de cette crise sanitaire”

          Tous les scientifiques le savent, il n’y pas de sortie de cette crise sanitaire à court et moyen terme. Le réservoir du virus est bien trop grand (humain et espèces animales). Il va falloir apprendre à vivre avec et nous adapter. Le vaccin est une partie de la solution mais, de loin et heureusement, pas la seule.

          Paradoxalement, à long terme, c’est peut-être une mutation du virus qui le rendrait bien plus contagieux mais non pathogène pourrait nous en sortir.

          “Quelle solution pour éviter que le virus circule plus et plus longtemps”

          Concernant le “plus longtemps”: impossible de l’éradiquer avec les vaccins actuels, il est là pour très longtemps. Le nier, c’est encore pire que de nier la pandémie.

          Le variant Delta est 2.5 fois plus contagieux que la souche originale. Les vaccins sont efficaces à environ 50 % durant 6 mois contre la contagion. Non seulement, même en vaccinant 100 % de la population Suisse, le virus continuera à circuler donc de muter mais la réduction de la contagion n’est pas suffisante pour endiguer une vague. Les tests (même pour les vaccinés) et les mesures barrières seront toujours nécessaires.
          (ces informations ne viennent pas de sites complotistes mais d’études publiées dans les revues médicales spécialisées)

          “avec le risque de le voir un jour muter et devenir totalement incontrôlable”

          Le taux de circulation du virus sur la planète est tel que l’apparition de nouveaux variants est inévitable. Des pays bien plus peuplés que la Suisse ont des taux de vaccination de moins de 10 % et le virus circule a une vitesse très importante (on ne teste d’ailleurs souvent pas). Votre nouveau variant atterrira quelque par en Europe puis en Suisse ramené par un voyageur.

          En fait, paradoxalement, ce qui limite l’arrivée d’un nouveau variant, c’est que le Delta est tellement contagieux qu’une nouvelle souche à de la peine à le concurrencer. Il faudrait qu’il soit encore bien plus contagieux.

          J’aime mon pays. Je n’aime pas le climat qui s’y est installé, les effets secondaires de cette chasse aux sorcières des non-vaccinés sont pires que tout. Donc, tout d’abord, pour sortir de cette crise, il faut réconcilier la population sinon il n’y aura pas de retour à une vie normale: on tire à balle réelle sur les manifestants en Hollande ? C’est que vous souhaitez en Suisse ?

          Une commission politique, sous la pression des épidémiologistes, vient de conclure qu’il faut rétablir au plus vite les tests gratuits pour tous. Eh oui: ça a très bien fonctionné pour contrôler la contagion. Depuis l’abandon des tests, le nombre a chuté et la contagion a augmenté. On a payé très cher notre moyen de pression pour gagner quelques % de vaccinés avec une augmentation record des cas. De plus, on ne teste plus les vaccinés. Or avec un vaccin efficace à 50 %, les tests préventifs restent très utile notamment avant un grand rassemblement sans masque.

          Ce qui m’amène au faux sentiment de sécurité qu’a procuré le pass sanitaire: son introduction n’a pas empêché l’explosion des nouveaux cas car le vaccin ne protège pas suffisament. Il fallait maintenir le masque en plus du passeport sanitaire. Mais si tout le monde doit porter un masque alors pourquoi maintenir un passeport sanitaire ?

          Le 3ème paramètre a été la stratégie du gouvernement de vouloir à tout prix vacciner tout le monde. Tous les efforts ont porté là dessus ces derniers mois. Mais, alors qu’on “grattait” quelques % en investissant des millions en annonçant que chaque vaccination était un succès, le reste de la population se retrouvait “dévacinnée” car après 7 mois, l’efficacité de leur vaccin était nulle contre la contagion. Or, il était bien plus efficace de proposer une 3ème dose à ceux qu’il la demandaient. Globalement, la population aurait été mieux protégée.

          La Suisse a la réputation d’être pragmatique mais, ces derniers mois, ce dogmatime 100 % vaccin ne nous ressemblait. Nous avions pourtant bien débuté en 2020 en utilisant un semi-confinement alors que les pays voisins ont souffert d’un confinement total et strict pour un résultat mois bon. Que s’est-il passé ?

          Je vous propose un dicton pour s’en sortir: “l’union fait la force”. Alors plutôt que de nous diviser: lisons, écoutons, posons les bonnes questions. Contruisons des ponts et apprenons à mieux nous connaître.

          Je ne suis d’ailleurs pas d’accord avec Mme Sandoz sur beaucoup de points mais je peut vivre en mettant ensemble les points qui nous unissent.

          Le monde n’est ni noir ni blanc comme la propagande essaie de nous le faire croire. Il n’y a pas un camps de gentils vaccinés contre des non-vaccinés égoistes. Il faut accepter un dégradé de gris: où classez-vous les vaccinés anti-pass ?

          Je vous propose la même approche pour la lutte en terme d’outils: unissons-les plutôt que de les opposer. La stratégie 100 % vaccinale n’a pas fonctionné et prétendre que de passer de 80 % puis à 90 % puis 100 % va résoudre le problème est un leurre. Même l’OMS nous avait prévenu en début d’année.

          N’opposons pas tests, mesures barrières, masques, traitements, vaccins et immunité naturelle. Utilisons les tous là où ils sont le plus appropriés et si 10 % de la population ne souhaite pas se faire vacciner, nous avons assez de solutions avec cette attirail.

          Vous remarqurez que je n’ai pas inclus le passeport Covid car ce n’est pas un moyen de lutte sanitaire mais un outil politique. Avec son introduction, la responsabilité individuelle a été anéantie au profit d’une reponsabilité de l’Etat qui vous garantir que c’est ok.

          Je suis double vacciné, j’ai mon “pass” et je suis libre. Cela ne m’a pas empêché de me faire tester à certaines occasions, de rester chez moi quand j’ai eu un signe d rhûme, de porter un masque FFP2 quand je véhiculait une personne vulnérable même vaccinée. Cela s’appelle la responsabilité individuelle !

          Je vous le répète: l’union fait la force. Si cette crise sanitaire dégénère en crise sociale, le virus aura gagné sur toute la ligne.

          Désolé de la longueur de ma réponse mais parfois il faut un peu plus qu’un “like” pour communiquer. J’espère que vous répondrez à mon invitation à vous ouvrir à plus d’opinions divergentes.

          1. @Ceilteach

            Je ne pensais pas que l’actualité confirmerait le contenu de mon commentaire aussi rapidement.

            Pas de surprise donc, Guignol ne s’inspire pas des clowns mais de ses relations scientifiques.

            Espérons que les prochaines décisions seront un peu plus rationelles car organiser des concerts (sans masques) pour convaincre quelques jeunes qui ne risquent pas grand chose au lieu d’accélerer la 3ème dose et de remettre des masques en intérieur (même pour les vaccinés) tardait et qu’un variant couvait ailleurs sur la planète…

            Mais j’ai déjà acheté des masques de réserve il y a deux mois pendant qu’il étaient en promotion. Je n’avais pas non plus répondu au dîner de la boite (il vient d’être annulé).

            Je vous laisse profiter de votre pass pour voyager et fêter Noël avec 10 personnes maximum. Avec un peu de chance, vous pourrez aller au resto mais maximum 4 ou 6 par tables même avec votre Covid. Masque sur les installations méchaniques même si les stations de ski seront vides car interdites aux non-vaccinés et aux étrangers en quarantaine.

            Bon retour dans le vie d’avant grâce à votre vaccin et votre pass !

        3. Et interdire aux médecins de soigner les malades atteints de covid ?

          Virer des stocks des pharmacies des produits comme l’hydroxchloroquine et l’ivermectine ?

          C’est ça que vous appeler voir le pays sortir vite de cette crise !

          C’est quand même aberrant de lire de pareils arguments dans le contexte actuel, comme si ces pseudos “vaccins” empêchaient quoi que ce soit, faut pas me dire qu’un vaccin digne de ce nom laisserait passer la contamination et empêcherait les effets graves ?

          De la magie, soudain un vaccin permet l’infection mais cette dernière deviendrait moins dangereuse et ensuite, à nouveau quelques mois de mensonges à propos des hospitalisés soi-disant pas “vaccinés” qui s’avère être totalement faux. On est passés en 1 semaine de 5% pourcents de malades “vaccinés” à 64% et ce n’est pas fini. Un ami urgentiste m’a déclaré que pratiquement tous les cas covid qui débarquent dans les services, sont quasi tous “vaccinés”, oui, je sais, de ça, vous n’aimez pas trop en parler et puis ce sont des “fakes news” comme vous le dites.

          Sans oublier cette affaire dénoncée en France sur l’occupation des lits et des places de réanimation, la réalité était que seuls 2% des hospitalisations en France et pendant le plus fort de la crise et seulement 5% des lits de réanimations, sans arrêt des mensonges et des pauvres citoyens qui se font traiter comme des pestiférés en attendant que les cas soient désespérés pour les entubés alors qu’il ne s’agit que d’une grippe un peu musclée.

          Pourquoi interdire aux médecins d’administrer les remèdes courant qui sont utilisés en cas de grippe carabinée ?

          Pourquoi l’IHU de Marseille a 5 fois moins de décès que les autres hôpitaux français, selon des chiffres transmis par le ministère de la santé, elle-même ?

          Maintenant, rétrospectivement, depuis le début de cette énorme mise en scène elles viennent d’où les 95% des fakes-news, pour ne pas dire, mensonges ?

          Pourquoi lorsque nos ministres organisent leurs sauteries agrémentées par les traiteurs des meilleurs palace de la place, ne mettent-ils pas de masque, s’embrassent-ils et se serrent les mains, on les a vues les vidéos et les photos, où les seuls qui sont obligés des masques sont les domestiques qui leurs servent leurs grands crus classés et leurs canapés au saumon bio d’Ecosse, caviar iranien et autres mignardises hors de prix ?

          CEILTEACH, n’écoutez pas uniquement ce que vous transmettent les médias qui appartiennent mêmes groupes qui également contrôlent et financent l’industrie pharmaceutique, ça devient un peu gros, votre “tout va bien Madame la Marquise”, de plus pourquoi venir jusque sur ce blog pour répéter ce qui s’écrit et ce dit partout dans les médias, auriez-vous peur que des espaces ne soient pas contaminés par les mensonges systématiques proférés par les “élites” et leur presse monobloc ?

          Incroyable, ce sont maintenant les mêmes qui voudraient rassurer les populations que ceux qui ont semés la terreur et alarmés tout le peuple avec un soi-disant “vaccin” qui n’en a que le nom et qui permet la contamination de faire des piques comme à ceux auxquels nous assistons actuellement, non mais !!

          En hollande, 82,5% de la population d’âges supérieurs à 12 ans ont été injectés avec ces doses supposées protégés et maintenant ils tirent sur les manifestants avec des balles réelles et bien sachez CEILTEACH, je préfère encore me faire tirer dessus par les forces de “l’ordre” que de me faire injecter ce produit plus que douteux et qui ne protège pas de ses effets secondaires comme les myocardites et les avc en série voir selon les dernières infos, des prions de Kreuzfel-Jacob !

          Je suis ouvert à la contradiction CEILTEACH, c’est la base élémentaire de toute forme de pensée scientifique !

      2. BRAVO Mme Sandoz ! Vous exprimez avec clarté, lucidité et intelligence les motifs de la méfiance envers ces “vaccins” qui n’en sont pas et la censure qui frappe tous ceux qui se posent des questions légitimes à leur sujet. Le besoin de discriminer, d’insulter, de menacer tous ceux qui ne croient pas au narratif gouvernemental du “vaccin seul remède qui sauve l’humanité d’un virus tueur” est bien ancré dans les esprits des vaxxés comme on peut le constater de la part de certains trolls sur ce blog. Merci de vous battre pour nous !

      3. Chère Madame,

        Vous devriez regarder ce témoignage poignant d’une jeune fille de 16 ans.

        ttps://twitter.com/CNEWS/status/1461611340519428101

        ttps://twitter.com/CNEWS/status/1461612368107126785

        1. La vérité commence à faire surface. C’est assez terrible.

          Heureusement les souffrances de cette jeune fille sont reconnues par son entourage et les milieux médicaux. Espérons qu’elle récupérera le plus rapidement possible.

          Lorsqu’un un AVC entraîne une hémiplégie quelques semaines après le vaccin, qu’il n’est pas reconnu par les milieux médicaux comme associé au vaccin, commence alors une période difficile.

          En plus d’y avoir laissé sa santé, la vie sociale est menacés (car pas question de prendre le risque d’une 3ème dose pour étendre le passeport). Pas de reconnaissance du corps médical ni de l’entourage. Impossible d’en parler sous peine d’être mise à l’écart sous une étiquette complotiste.

          Et nous sommes en Suisse au 21è siècle !

      4. Bravo Madame! J’ai l’impression que nombre d’entre nous pensons comme vous, mais ne pouvons exprimer le moindre doute sur la politique violemment anti-démocratique menée par nos élus, par nos médias et préconisée par de nombreux scientifiques, tous étrangement sous influence. Mon espoir demeure que nos compatriotes, habituellement sagaces, mettront un généreux non à cette loi modifiée et que nous sortirons de la torpeur bientôt!

      5. @SUZETTE SANDOZ, sauf que dans le cas présent, il ne s’agit pas d’une “vaccination” ou d’un “vaccin” mais d’une thérapie génique qui ne renie pas son appellation, pire, une pseudo thérapie dite génique associée à des personnages qui ont participés à des “recherches” sur les “gain of fonction”, l’objectif des études de gain de fonction est de créer un virus ayant acquis de nouvelles propriétés qui le rend plus pathogénique et transmissible chez l’humain. Le même directeur du NIH, Antony Fauci, le principal concerné dans la campagne de “vaccination” américaine, après avoir menti à plusieurs reprises aux membres du Congrès américain puis au Sénat, a dans les fait financé le laboratoire chinois de Wuhan dans le cadre de production de virus capables de créer un désastre mondial, ce personnage diabolique et menteur même lorsque les preuves sont mises en lumière et également lorsque, même, l’administration confirme ses mensonges continue persisté dans la tromperie, qui plus est après avoir prêté serment. Ce type est toujours maintenu à son poste par les gouvernants démocrates alors que l’ancien président républicain l’avait rejeté de son conseil de crise. Tout cela pour dire, que les milliers de milliards ne manquent pas pour ces menteurs complotistes, à ces assassins qui participent aux financements liés à des manipulations génétiques sur des virus pathogènes extrêmement contagieux et mortels !

        1. Aux éventuels lectrices et lecteurs de cette fausse affirmation:
          NON, la vaccination à mRNA n’est pas une thérapie génique (l’information génique est portée par l’ARN dans tous les organismes multicellulaires)
          Voici des références fiables et officielles:
          sur les mythes
          ttps://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/vaccines/facts.html
          sur les questions générales
          ttps://www.hug.ch/covid/vaccination

      6. Dans sa théorie de la dégradation des Etats (anacyclose), Platon décrit la démocratie comme le dernier stade avant la tyrannie (République, VIII, 545a-546b). Selon lui, l’extrême tolérance et la permissivité ne peuvent aboutir qu’à un retour de l’intolérance et de la dictature. L’Histoire n’a-t-elle pas montré à quoi son modèle de Cité Idéale gouvernée par les philosophes (les “scientifiques”, seuls Sages de son temps) a mené? A la terreur jacobine, aux camps d’extermination nazis et au Goulag. Communistes et nazis ne croyaient-ils pas, eux-aussi, à la “vérité” scientifique (au matérialisme scientifique pour les uns, à la pureté “scientifique” de la race et à l’eugénisme pour les autres)?

        Or, ces heures-ci à Rotterdam, et avec la décision d’imposer le confinement et la vaccination obligatoire pour tous en Autriche, qui n’a connu une telle obligation qu’une seule fois dans son histoire – sous l’occupation nazie -, après l’échec de toutes les tentatives de convaincre la population de se faire vacciner par la manière douce, l’actualité ne semble-t-elle pas lui donner une nouvelle fois raison?

        Mais Platon, plus actuel que jamais, n’avait-il pas aussi la sagesse de prévenir que si le gouvernement idéal était celui des philosophes, il fallait bien se garder de leur confier le pouvoir? Car alors, gare aux dégâts.

    2. Des milliards de vaccinés, mais les dizaines de millions d’effets secondaires graves ne comptent-ils pas? Le problème de ce vaccin est qu’il n’est pas fiable. Le tour est venu à présent aux bébés nés de maman vaccinées, alors qu’elle étaient enceintes. La pédiatrie sature au Canada à cause des problèmes de santé des nouveaux nés. A présent il n’y a plus d’excuses, ceux qui ne veulent pas voir la réalité du vaccin ferait mieux de garder une certaine décence et de se taire au moins.

    3. Le charme tonitruant des chiffres ?

      University of Umea Suède (Study published in The Lancet):

      “Après six mois, l’efficacité de Pfizer n’est plus que de 42%, Moderna protège encore à 59% contre une infection et Astrazeneca perd son efficacité au bout de quatre mois. Après deux doses, tous les produits limitent la probabilité d’une évolution sévère de la maladie jusqu’à neuf mois chez les personnes en bonne santé.” Après, c’est le trou noir. Les conclusions de cette étude ont été publiées dans la presse.

      Cette étude vient confirmer ce que l’on a mesuré ailleurs (Israël, France, etc): le vaccin est efficace à 50 % en moyenne contre la contagion durant 6 mois, le passeport sanitaire ne repose donc pas sur une base scientifique: il discrimine injustement sans garantir la sécurité de ceux qui se réunissent ensuite sans protection se croyant hors de danger. Si une personne est vaccinée avec AZ depuis 6 mois et entre dans un stade, elle est bien plus dangereuse pour les autres que quelqu’un qui s’est fait tester la veille et au moins autant qu’une personne non vaccinée.

      Dans tous les cas, la vaccination devra être complétée par des mesures sanitaires fortes (masque, jauges, tests, etc).

      Dans ce contexte, une vaccination forcée, même indirecte, de toute la population y compris les enfants n’est pas justifiable alors qu’il existe des alternatives notamment le retour de campagnes de tests gratuits pour tous (vaccinés ou non) pour réduire la propagation du virus.

      La population n’a ailleurs pas (encore) réalisé quand elle traite les non-vaccinés d’égoistes, qu’elle cible ses enfants car c’est là que se trouve la majorité de la population non vaccinée.

      Si l’on enlève les enfants, il reste environ 10 % de la population potentiellement vaccinable. Si celle-ci préfère se faire tester avant de se réunir, cela doit rester son choix car cela n’a pas d’impact significatif sur la collectivité si elles adoptent d’autres mesures (tests, masques).

      De plus, lors de pics d’infections (comme actuellement), ces tests doivent être étendus aux vaccinés car vu le taux de contagiosité moyen selon les études susmentionnées, la seule vaccination ne parvient pas à enrayer suffisamment le virus.

      A moins qu’au lieu de discriminer la population, des personnes influentent aient enfin le courage de s’attaquer au laboratoires pour qu’ils améliore leur produit ?

      Toutes les informations dans ce commentaire sont vérifiables et extraites de sources dignes de confiance.

      Il est temps que les autorités prennent conscience que le questionnement d’une partie de la population n’est pas le fait d’une minorité de marginaux ou d’extrêmistes fans de cornes ou de cloches de vaches, mais bien d’une communauté scientifique qui analyse la situation de manière très rationnelle.

      1. @ Guignol : Excellent !

        Ce soir au TJ, la Conseillère d’Etat vaudoise – en charge de la santé – a repris mot à mot ceux du CF Alain Berset !!!

        Bon dimanche à toutes et tous

      2. @GUIGNOL : L’on peut ajouter que selon les “nouvelles informations statistiques” de l’OFSP du 19.11.2021, Statistique des établissements hospitaliers 2020, “les personnes positives au Covid-19 ont représenté 2,9% des hospitalisations et 4,2% des journées de soin. Parmi les personnes ayant le Covid-19 aux soins intensifs, une sur quatre est décédée.”
        M’est avis que l’OFSP est devenu un repaire de complotistes car cela contredit totalement les messages de panique émanant de notre bien-aimé Führer A…. Berset tout au long de l’année dernière. Or, si le GröFaZ est contredit par la troupe qui est sur le champ de bataille, aurait-il vraiment pu nous mentir ? Meuh non, c’est l’OFSP qui invente ses statistiques…

        1. L’OFSP est devenu comme ce gardien de prison dans un couloir de la mort (un film sur l’Afrique de Sud), où la même personne lit la bible aux condamnés, les soigne et leur passe la corde, les exécute et les enterre. Trop de pouvoir concentré entre les mains de M. Berset. Les institutions ne fonctionnent plus correctement. Il est nécessaire que les 7 CF se mêlent de ce que l’OFSP nous fait.

      3. En parlant chiffres, il faudrait expliquer la calcul d’efficacité d’une manière statistique.
        Il s’agit formellement d’un test d’hypothèse où l’on teste si notre hypothèse est correct. Le résultat donne effectivement un certain résultat, mais surtout, ce test est accompagné d’un niveau de confiance, en général à 95%. Cela veut dire que dans 5% des cas, la valeur de veut rien dire.
        On ne sait pas quelles sont les hypothèses de ces tests d’efficacité. Il faut donc prendre ces indications avec prudence et distance. On ne peut pas juste comparer deux chiffres, c’est beaucoup plus compliqué et je pense que c’est une des raisons que tout le monde s’embrouille.

  23. Chère Professeure,
    Merci infiniment pour ce magnifique texte. Puissiez-vous être entendue même au-delà de nos frontières.
    Très bon week-end à toutes et à tous.

  24. Pour information et vous êtes certainement déjà informés, la police a tiré à balles réelles sur des manifestants à Rotterdam aux Pays-Bas. L’ordre de tirer sur la foule émanait du commandement de la police et les tirs parvenaient de plusieurs postes de tirs. Ensuite, la manifestation à complétement dégénérée. Cette fois, cela s’apparente très clairement à des prémisses de guerre civile fomentés par la gouvernance hollandaise.

  25. conglomérat norvégien schibsted à la tête d’un empire de la presse titre dans sa version suisse romande titre, je cite :

    “Une manifestation contre les règles sanitaires vire à l’émeute
    Des feux d’artifice ont été tirés lors d’une manifestation à Rotterdam, la police a répondu par des tirs de «sommation» qui ont fait plusieurs blessés.”

    Néanmoins, ils ont certainement osés le rajout des guillemets sur la dépêche provenant de Reuters !

    Innovant, le ton est désormais donné, maintenant, sachez que dorénavant vous pouvez mourir ou être blessé dès lors que la police exécute des tirs de “sommation” !

    Des tirs de sommation !!

    Sachez le !

    Ou ces apprentis scribouillards à l’essai provisoire suivent des directives strictes en matière de rhétorique appliquée ou alors il s’agit de don inné résultant d’un dressage intensif.

    Bientôt, ils mettront en titre que de nombreuses victimes ont été causées par des tirs à blanc !

  26. Une autre observation concernant cette mise en place de cette mondialisation :

    Vous êtes suisse, descendant de suisse depuis 50 génération et vous n’avez voulu vous faire injecter ce produit douteux qui ne fonctionne pas, vous serez immédiatement classé parmi les parias, alors que n’importe quel étranger “vacciné” et muni de son pass magique et il sera considéré comme légal !

    Ca veut dire qu’il suffira à chaque étranger de faire 3 piquouzes pour venir remplacer des suisses en poste dans leur travail depuis 40 ans !

    Ceux qui refuserons de se soumettre seront écartés de toute forme de vie sociale et remplacés par une nouvelle forme de citoyenneté, soumise et servile !

    Nous somme entrés dans le nouveau monde de la condescendance et de la soumission, tout reste, c’est du décore. Les “élites” opèrent à une sélection contrôlable par le biais de piquouzes et si dans 2 ans, vous n’avez pas fait vos 15 piquouzes, vous serez à votre tours, jeté aux rebus !

  27. Le long commentaire de Guignol et sa remarque «Même l’OMS nous avait prévenu en début d’année» m’incite à me demander pourquoi l’OMS, que j’ai sollicité à plusieurs reprises, n’a pas estimé utile de répondre à ma question purement factuelle: un vaccin a-t-il été homologué et, si non, quand peut-on espérer une telle homologation ?
    Depuis 1951 (Règlement sanitaire international — Wikipédia (wikipedia.org)), la vaccination est attestée par le Certificat international de vaccination de l’OMS émis en vertu du Règlement sanitaire international dont l’Annexe 6 prévoit que :
    1. Les vaccins ou autres agents prophylactiques mentionnés à l’annexe 7 ou recommandés dans le présent Règlement doivent être de qualité satisfaisante; les vaccins et agents prophylactiques prescrits par l’OMS doivent être soumis à son approbation. Sur demande, l’Etat Partie fournit à l’OMS des éléments appropriés attestant l’adéquation des vaccins et agents prophylactiques administrés sur son territoire en vertu du présent Règlement.
    2. Les personnes à qui des vaccins ou autres agents prophylactiques sont administrés en vertu du présent Règlement reçoivent un certificat international de vaccination ou un certificat attestant l’administration d’une prophylaxie (ci-après dénommé le «certificat»), conforme au modèle figurant dans la présente annexe. Ce modèle doit être scrupuleusement respecté.
    3. Les certificats visés par la présente annexe ne sont valables que si le vaccin ou l’agent prophylactique utilisé a été approuvé par l’OMS.
    Contrairement à la procédure régulière d’approbation des vaccins, l’OMS a émis le 8 janvier 2021 des ‘Recommandations provisoires pour l’utilisation du vaccin anti-COVID-19 Pfizer-BioNTech, BNT162b2, en vertu du protocole OMS d’autorisation d’utilisation d’urgence’ en précisant que ‘Des vaccins sûrs et efficaces changeront la donne. Mais pour le moment, il faut continuer à porter un masque, à respecter les distances physiques et à éviter les lieux bondés. Le fait d’être vacciné ne signifie pas qu’il faut renoncer à toute prudence, prendre des risques et en faire prendre aux autres, notamment parce qu’on ignore encore dans quelle mesure les vaccins protègent non seulement contre la maladie, mais aussi contre l’infection et la transmission’ (ttps://www.who.int › diseases › covid-19-vaccines).
    Quant au rôle des vaccins parmi d’autres mesures préventives, l’OMS précise relativement à l’Annexe 6 du Règlement que ‘Comme il n’existe pas encore de preuve d’un effet du vaccin sur la transmission, les interventions non pharmaceutiques doivent se poursuivre, notamment le port du masque, la distanciation physique, le lavage des mains et d’autres mesures en fonction des différents contextes épidémiologiques du SARS-CoV-2. Les personnes vaccinées, ainsi que celles qui n’ont pas encore été vaccinées, doivent continuer à suivre les conseils émanant des gouvernements concernant les interventions non pharmaceutiques. Ces conseils seront mis à jour au fur et à mesure de l’évaluation des données relatives à l’impact de la vaccination sur la transmission du virus et la protection indirecte au sein de la population‘.
    A quoi peut donc bien servir ce fameux pass-sanitaire ? A attester que ce vaccin est efficace ? L’OMS confirme bien que, pour l’instant du moins, tel n’est pas le cas et que, donc, elle n’est pas en mesure d’autoriser l’utilisation de son Certificat de vaccination.
    En réalité, la majorité des gouvernants estiment contre toute évidence et pour des raisons pour le moins obscures que ce vaccin est la solution et qu’il faut donc le rendre obligatoire. Malheureusement, dans les pays dits démocratiques imbus du principe de liberté individuelle absolue, cela est impossible. Aussi, ont-ils inventé ce fameux pass sanitaire dont le but est de contraindre les réfractaires à un confinement sélectif, donc discriminatoire, pour ne pas dire anticonstitutionnel ! Et qui plus est, il permet de catégoriser les citoyens en vaccinés, non-vaccinés, infectés ou guéris, ce qui as amené d’aucuns à comparer cet état de fait à d’anciennes mesures ségrégationnistes . . . Ces gouvernants ne veulent malheureusement pas voir que la révolte gronde et qu’elle risque fort de les contraindre à renoncer à cette mesure contestable et contestée ou, alors, à subir une nouvelle Révolution populaire !

    1. Merci Bernard Wohlwend de rappeler certaines littératures qui rendent leur malveillant agenda défectueux et qu’il est indispensable pour nous de les relire pour épingler les contradictions dans leur campagne de mensonges. je mets ici en surbrillance un extrait de votre citation pour illustrer la lâcheté des gouvernements et de l’OMS à laquelle ces gouvernement ont concédé officiellement de gros pouvoirs de décision et beaucoup de notre argent quant à régir nos organes nationaux de régulation et de protection de la santé publique.
      “Les personnes vaccinées, ainsi que celles qui n’ont pas encore été vaccinées, doivent continuer à suivre les conseils émanant des gouvernements concernant les interventions non pharmaceutiques. Ces conseils seront mis à jour au fur et à mesure de l’évaluation des données relatives à l’impact de la vaccination sur la transmission du virus et la protection indirecte au sein de la population‘
      On voit là, deux menteurs (OMS d’une part Gouvernements d’autre part) qui se renvoient la balle (devant un tribunal fictif. c’est ma vision) parce que tous les deux veulent échapper à la responsabilité de leurs actes lorsque la vérité aura éclaté.
      C’est donc bien eux les complotistes. C’est une manière de se récuser eux-même dans tous leurs propos. Ils sont les seuls à pouvoir comploter, ils ont les moyens, la presse et les troupes sur plusieurs fronts pour faire le sale boulot de sabotage tant dans le domaine matériel et physique que dans le domaine intellectuel.
      Voici une petite anthologie du Covid et de ses protagonistes. Un cinéma qui dure depuis 20 mois avec des scenarii de bien mauvaise qualité grâce à des figurants déhumanisés (déjà des humanoïdes?) pour certains, des idiots ou/et paresseux pour d’autres. J’absous momentanément les “supporters” du match, sans doute y voient-il un avantage indirect des retombées sur les diverses corporations participantes.
      C’est ainsi qu’on sème les graines de la destruction… De l’humanité!
      La formule n’est pas de moi, toutefois j’en fais mienne. C’est le titre du livre The Seeds of the Destruction du Pr Michel Chossudovsky. L’auteur observe depuis plusieurs décennies les tournants et les nouveaux pouvoirs sur le terrain. L’Amérique, fer de lance des progrès techniques et technologiques, a été aussi le fer de lance de sa propre décomposition.

      La question persistante: Sommes nous obligés? et par qui? de suivre le même chemin?

      “https://www.globalresearch.ca/fake-science-invalid-data-there-is-no-such-thing-as-a-confirmed-covid-19-case-there-is-no-pandemic/5761960

      1. Bonsoir Marlène Dupraz et merci infiniment de votre texte. Je fais circuler le lien cité.
        En regard de la monstruosité des mensonges et abus, citons Voltaire “Nous devons le respect aux vivants, et la vérité aux morts”. La moindre des choses je pense. Au plaisir de vous lire. eab
        “Fortuna spondat multa multis, praestat nemeni, vive in dies et horas, nam proprium est nihil”.

  28. Je n’ai plus envie de lire les blogs du Temps.

    Comment puis-je les bloquer ?
    Vous avez une application à me conseiller sur android? Aidez-moi, sinon vous continuerez à lire un troll de mauvaise foi sous de multiples pseudos…

    1. @Multiple pseudos : Faites vite une quatrième dose. Votre envie de lire quoique ce soit disparaîtra dans quelques mois. Dans l’intervalle, classez les mails du blog comme “spam” et vous ne serez plus incommodé …. Merci d’avance….

  29. Les gars. Réveillez-vous !

    On est devant une vague de covid gigantesque, qui fonce sur nous, et nos autorités croient que le vaccin suffira…

    N’attendez pas les directives du gouvernement: vaccinez-vous, respectez les gestes barrière, portez un masque en public et prenez soin de vos proches, surtout de vos aînés !

    Montrez du coeur, pas de l’aigreur.

    1. @Rebecca : Ne désespérez pas! Je vois plein de personnes seules dans leur voiture qui portent le masque et gardent la distance du véhicule qui les précède, d’autres qui portent le masque lors de leur promenade solitaire en forêt ou le long du Rhône (c’est vrai que l’air frais est plein de méchants Covids) et j’en ai même vu qui le porte dans leur appartement. On est jamais trop prudent, n’est-ce pas ?

  30. Une autre observation concernant cette mise en place de cette mondialisation :

    Vous êtes suisse, descendant de suisse depuis 50 générations et vous n’avez voulu vous faire injecter ce produit douteux qui ne fonctionne pas, vous serez immédiatement classé parmi les parias, alors que n’importe quel remplaçant étranger “vacciné” et muni de son pass magique sera considéré comme légal et devenir une sorte de “marchandise” permettant un dumping salarial !

    Les passeports sont devenus accessoires, le véritable pass international est remplacé par un code QR !

    L’identité des citoyens est remplacée par un nouvel ordre de filtrage des visas de passage.

    Vous n’êtes, désormais, plus représentatif selon votre identité personnel et réduit à un numéro crypté.

    Il y a déjà des monnaies cryptographique, il ne restait plus qu’à créer des humains cryptographique, au passage démunis de leurs identités et leurs individualités.

    Fini les consciences propre à chaque être, conscience collective, uniforme et standardisée !

    1. Bonjour Corto, commentaire d’une grande clairvoyance….. effectivement, les B suisses depuis 1491et les A depuis les années huitante (le mariage aidant à certaines “acquisitions”).
      Mais je reconfirme aussi qu’aux douanes, nos identités via QR-codes ou classiques passeports sont demandées au pourcentage de 0,000000000001 …… Dans ce domaine, je suis une spécialiste. Pour l’expérimentation sur le terrain, nul besoin de titre académique prestigieux, nul besoin de protocole de recherche quelconque avec acceptation par un quelconque Comité d’éthique composé de membres prisonniers de leurs fonctions.
      D’ailleurs, étant bien reposée de mon précédent trip, d’ici 2 heures je retourne en Lombardie où l’accueil est privilégié par rapport à toute autre notion de contrôle. Et peut-être que je reviendrai via le Piémont pour changer de spectacle automnal. Qui sait ?!
      Au plaisir de vous lire. Une exemptée (4 motifs médicaux inaliénables) à tests chroniquement négatifs

  31. Le droit de disposer de son corps: la liberté dans le choix des thérapeutiques ou de tout refuser. Est ce complotiste. Alors de quoi seraient ils qualifiés ceux qui veulent en disposer à votre place?
    A ma connaissance, tous les partis politiques, avaient jusqu’à ce jour, mis dans tous leurs programmes politiques, le DROIT à L’INTEGRITE CORPORELLE, MORALE ET PSYCHIQUE et ils avaient largement combattu et condamné les viols, les violences et les agressions. N’était ce que des arguments de vente?
    Pourquoi soudain, ces mêmes partis politiques se sont tus et ont déserté ce combat?

    Rappelons le très audiblement que ce n’est pas la vaccination en elle-même qui soulève de l’indignation et la colère après la peur (de perdre tout ce que vous avez édifié en une vie avec les sacrifices des vôtres) , c’est l’obligation et le chantage de vous priver les moyens de vivre de manière autonome. Et ça, ça n’est pas scientifique ni médical. C’est de la politique de la terreur, la promesse d’un crime contre vous. Ce n’est pas social ni socialiste. C’est contraire à la tradition humaniste.

    Ici dans cet exemple très actuel. Tout un peuple aurait il viré au complotisme?
    Guadeloupe : l’île est paralysée par la grève générale contre la vaccination obligatoire..et la flicaille tire sur la foule
    ttps://les7duquebec.net/archives/268426

    Au lieu de faire le procès de Madame Suzette Sandoz pour son droit de se positionner librement, faisons le procès aux corrupteurs et aux marionnettistes non élus qui ont dérobé à nos gouvernements les pouvoirs que nous leur avons confiés. Demandez des comptes clairs en chiffres. Une enquête exhaustive sur le fonctionnement de l’exécutif national, ceux des cantons, des parlements et de l’ensemble de nos institutions et instances. Comment et pourquoi ils ont été absents ou écartés des décisions importantes comme l’engagement de milliards d’argent public auprès des acteurs de cette campagne Covid sans aucun appel d’offres et avec des contrats secrets. Pourquoi les corps professionnels, et surtout celui de la médecine et de la santé, ont ils été eux, aussi, écartés de tout débat dès le départ?

    L’évocation du secret commercial, quant aux signatures dans l’intimité étroite du secret professionnel avec ces laboratoires, il devrait être déclaré irrecevable lorsque des milliards de francs sont en jeu et encore moins tolérable lorsque la question de la sécurité pour 8 millions d’âmes est posée.

    Comment les dizaines de millions de francs sont mis à disposition pour grapiller encore quelque vaccinés n’émeut pas nos comptables?

    Oui! On veut un alignement des chiffres à compter depuis mars 2020.

    Si je n’étais pas Suissesse, je penserais qu’il manque au pays, pour son progrès substantiel, une instance de première importance aux fins d’endiguer les abus de pouvoir et les blanchiments d’argent public: La Cour des Comptes Fédérale.
    Existe-t-elle? Oui ou Non? Si oui, que fait elle depuis deux ans?
    Et la Justice? N’est elle faite que de peu de juridictions que pour traiter des délits sociétaux ou d’opinions?
    Comme pour des contentieux de quelques milliers de francs, j’aimerais que nos classes politiques déploient les mêmes constance et acharnement pour faire la lumière sur toutes ces questions qui ont vu défiler des chiffres difficilement quantifiable pour le simple homme de la rue.
    DES ENQUÊTES ET DES RAPPORTS HONNÊTES. La classe politique les doit au peuple!

    Nous avons beau être de parfaits contempteurs des USA, néanmoins, le MPC de plusieurs états remettent à leur place et redimensionnent les pouvoirs de l’Etat Fédéral et de l’Administration du Pt Bieden. Sont ils moins aux ordres…
    ttps://childrenshealthdefense.org/defender/biden-administration-covid-vaccine-mandates/?utm_source=salsa&eType=EmailBlastContent&eId=cae45099-370e-4e3c-9787-7dd3fd833be6

    1. @Marlène Dupraz : Je souscris à quasi tout votre commentaire, à part celui sur l’indépendence de notre système judiciaire : les juges (y compris fédéraux) sont proposés par leur parti politique et généralement élus tacitement. Du moins au niveau des TF, ils doivent rétrocéder une partie de leur salaire à leur parti politique. J’ignore si c’est aussi le cas au niveau cantonal, peut-être dans certains, dans d’autres pas, qui peut le dire ? À lire les ATF et JdT qui indiquent les noms des juges, on se rend vite compte de quel côté politique l’interprétation des faits est tournée. Le tribunal ne dit que rarement le droit sans considération de l’orientation politique de ses juges. C’est aussi ça la Suisse… C’est pour cela que des juristes étrangers, notamment ceux qui pratiquent dans des pays du “common law” considèrent notre système comme barbare et digne d’une république bananière.

    2. Faites-vous plaisir.

      Le contrôle fédéral des finances (cour des comptes) est ici:

      ttps://www.efk.admin.ch/fr/

      Et pour soumettre une alerte:

      ttps://www.bkms-system.ch/bkwebanon/report/clientInfo?cin=5efk11&c=-1&language=fre

      NB: Toute fausse dénonciation est sévèrement punie par le Code pénal.

      1. Ils ont acheté au début de la mascarade des masques 560 millions de masques à 500 millions de francs sans vérifier leur conformité ! personne n’a les moyens d’attaquer l’Etat quand on arrive à un tel niveau de complicité entre partis politiques. Même dans le commerce du détail on peut les trouver à 40 millions. Ne me dites pas à cause de la rareté. Pour 7 millions d’éligibles à son port 21 millions de masques auraient suffi, puisqu’ils sont parfaitement lavables au lieu de polluer encore davantage. Seuls les historiens pourront faire le compte des corrompus parmi ceux qui nous gouvernent !

      2. Merci Rebecca pour le lien.
        Toujours est il que je m’étonne que le Contrôle des Finances ne se soit pas auto-saisi pour cette affaire: les dizaines de milliards de francs qui sortent des caisses publiques, ça doit faire pas mal de bruit!? Déjà pour payer les acomptes des pré-commandes des vaccins et les charges de caution pour celles-ci (dépôts et assurances, cautèles etc). L’affaire a démarré bien avant la déclaration de la pandémie et bien avant que le CF ne nous ait annoncé l’acquisition des vaccins.
        Avec sa troisième annonce pour de nouveaux approvisionnements, le contrôle des finances est toujours en vacances.
        Et les parlementaires? Pétrifiés? C’est la fin de l’année. La saison des budgets. Ose t-on encore espérer qu’il y aura un deuxième parlementaire exotique et sensible aux chiffres qui se mette à réclamer une enquête?
        Franchement! On a le gouvernement qu’on mérite.
        Rebecca, que pensez vous de la prodigalité de notre gouvernement?

  32. En Israel ils se dépêchent de lancer une quatrième dose après l’échec cuisant de la troisième, en fait après des records à plus de 80%, ils se rongent le frein sur les 30% du troisième essais et des courbes de personnes infectées, des admissions dans les urgences et de plus en plus de mensonges qui s’accumulent dans les starting-block. Donc, la mécanique de propagande se trouve dans l’obligation de planquer l’échec précédant, histoire de faire comme si tout allait comme sur un billard.

    Des cas de décès de jeunes pluri-injectés choquent de plus en plus une population ayant cultivé une confiance sans borne envers son gouvernement et ses institutions, malgré d’innombrables scandales de corruption, mais toucher à la vie et surtout, celle de leurs enfants pourraient engendrer des actions sans commune mesure en comparaison de ce qu’il pourrait se passer dans d’autres pays !

    Autre info, la fondation mélinda gates expérimentent leurs nouvelles nano-puces sous-cutanées sur les “cobayes” humains de pays ravagés par la misère, au Kenya le long de la frontière avec la Tanzanie, au Malawi et au Bangladesh avec en prime une dose de moderna, produit maintenant interdit dans la majorité des pays développés à cause de ses effets secondaires létaux.

    La fondation mélinda gates est accusée d’avoir provoqué la mort de 400’000 enfants en Afrique et en Inde avec un “vaccins” anti-polio aux effets ravageurs ornementé avec des preuves de corruptions des responsables sanitaires locaux et même des dirigeant de l’OMS. Les gates étaient persona-non-grata en Inde jusqu’à une rencontre privée de bill avec l’actuel premier ministre qui a levé l’interdiction sans donner de raison ni explication, mais le dossier pénal est encore ouvert et les gates ne sont près de remettre les pieds dans le pays des 36’000 divinités.

    1. @Corto:
      Merci de partager une source fiable pour les infos sur l’Inde et les nanopuces. Sinon merci de retracter.
      @Mme Sandoz:
      Le nombre d’assertions complètement absurdes par ce “Corto” mérite de réfléchir quant à la pertinence de publier ses commentaires.
      Luc Otten, médecin et biologiste.

      1. @Luc Otten : Comme d’habitude, au lieu de débattre vous préférez la censure. Or, Mme Sandoz ne la pratique que très rarement, même à l’égard des trolls qui hantent ses blogs. Mais je pense que vous avez tellement pris le pli de la dictature que vous ne vous rendez même plus compte de ce que votre demande a de choquant…

      2. @ED:
        Quand Corto affirme que le vaccin anti-polio fait 400’000 victimes ou que les vaccins ont des nanopuces, ce n’est pas du débat. C’est de la désinformation grave basé sur ZERO fait. Ceci mène des gens à refuser des vaccins contre la polyo. C’est ainsi que la polyo n’est pas éradiqé de la surface de la terre et que ce virus fait encore des victimes.
        Publier ou non donc de tels mensonges mérite réflexion afin de permettre justement un débat avec un minimum de qualité et sans trop de cacophonie (mot bien adéquat).

  33. Rappel : Gibraltar 100% vacciné deux doses, 40% vacciné 3 doses, ils décident de reconfiner !
    Et le virus circule, et tue plus que n’importe ailleurs !

    1. Le virus circule bcp à Gibraltar – et cela devrait faire réfléchir sérieusement les partisans du pass sanitaire, certes.
      Mais je n’ai pas lu qu’il y ait d’hécatombe mortelle au sein de la population à Gibraltar.

    2. A noter que Gibraltar arriverait à vacciner même les enfants pour atteindre 100%. Plus sérieusement, ce territoire a 9’800 habitants et 15’000 frontaliers (statut vaccinal inconnu). Oui il y a eu une vague de cas récente sans toutefois une vague de décès. Ces données ne permettent pas de conclure sur la prévention ou non ou partielle des cas par la vaccination. Par contre, ces données vont dans le sens d’une prévention des cas graves.
      Luc Otten, médecin et biologiste

      1. 240 vaccins pour 100 habitants. Vaccins innoculés aussi à de nombreux frontaliers. Taux de vaccination des adultes résidents env. 75 %. La vaccination des enfants vient de commencer.

  34. Discours hallucinant d’une ministre de la santé (VD) sur le COVID – carte blanche 24heures.

    “Si la loi Covid-19 était rejetée… Nous n’aurions alors plus aucun moyen de démontrer facilement que l’on n’est pas porteur de la maladie.”

    Il est démontré scientifiquement qu’une personne vaccinée deux doses reste contagieuse. Le taux de protection est estimé à 50 % durant 6 mois et varie en fonction de l’indidivu et du vaccin. Une personne vaccinée avec Pfizer en janvier n’est quasiment plus protégée contre une forme symptomatique donc contagieuse.

    Le passport sanitaire n’a jamais été une preuve de non contamination par le virus. Seuls les tests le démontrent durant une courte durée.

    Comment peut t’on tenir de tels propos ?

    C’est précisément cette croyance qui fait que les gestes barrières et les masques ont été abolis contribuant à une flambée de cas.

    Cette désinsformation à la veille de votations à but politique n’est éthiquement pas acceptable. Comment faire encore confiance dans ce contexte ? Comment oser user de la contrainte lorsque la mensonge (ou l’incompétence) est devenu l’apagage dans tous les camps.

    C’est effrayant !

    Cette information est pourtant largement relayée par la presse qui n’est pas inclue dans les coûts de propagande que vous mettez en relation avec la somme dont disposent les opposants.

  35. Les ambassades suisses inventent des lois inexistantes pour empêcher les citoyens helvétiques de remplir leurs formalités !

    D’innombrables cas sont dénoncés depuis plusieurs mois.

  36. Le 12 novembre ct, le premier ministre russe ainsi que le ministre russe des affaires étrangères était à Paris, afin de rencontrer son homologue français ainsi que la ministre de la défense Madame Florence Parly, chose étrange, le premier ministre russe a donné un bouquet de fleur à la ministre des armées françaises, bizarre, non ?

    En avez-vous entendu parler ?

    Pourtant, ce n’est pas courant que le numéro deux de la Russie avec son ministre des affaire étrangère se déplace dans la capitale pour rencontrer leurs homologues !

    Pas un mot, ni dans la presse, ni dans les communiqués officiels européenne et française !!

  37. @CEILTAECH
    Vous mentionnez votre crainte que le virus mute encore davantage.
    Pour ma part, il y a une question qui me tarabuste et si il y a un médecin à bord, je serais très heureuse d’avoir une réponse. De nombreux pays, sur notre planète ont un taux de vaccination extrêmement faible, parfois 2 ou 3 %. Comment se fait dans ces circonstances que nous en soyons encore au variant “Delta”.? Logiquement, mais peut-être qu’en médecine, il n’y a guère de logique, de très nombreux variants devraient s’y développer. Considérons déjà certains pays à l’est de l’Europe dont la couverture vaccinale est faible. Je profite de l’occasion pour dire que je trouve regrettable que nos journalistes ne s’intéressent que très peu à ces pays lorsqu’il s’agit de COVID.

  38. @ED
    Vous abordez un des sujets de la votation, et non pas sur celui proposé ici par Madame Sandoz.
    Je veux bien vous y apporter un éclairage limité.
    Selon mon constat, les juges cantonaux ne sont pas indépendants de leurs partis gouvernementaux. Je pense que c’est le cas aussi pour les juges fédéraux.

    Quant à l’initiative des juges à tirer au sort, bien qu’elle ne garantisse pas leur indépendance totale, puisque les candidatures sont toujours conditionnées à leur présentation par les partis représentés aux chambres, cependant, elle mettrait fin à ces consultations interpartis que je trouve malsaines. C’est une sorte d’alliances de l’ombre qui échappe aux membres de partis sans voix de décision. La plupart du temps, les simples membres reçoivent, lors d’une assemblée régulière, un communiqué de décision venant de leur comité directeur par la voix de son porte-parole. Autrement par la découverte en lisant les journaux.

    Mais rien n’empêche que des citoyens lancent une autre initiative réclamant un tout autre mode de scrutin. Par exemple, le suffrage universel comme il avait été proposé successivement pour les Conseillers Fédéraux. La première fois en 2000, par un ex-conseiller d’état genevois mais combattu par son parti d’adoption de l’époque, ensuite, bien des années plus tard, proposé par le Mouvement Citoyen Genevois qui a été aussi combattu précocement par tous les partis politiques et qui a échoué d’avoir récolté insuffisamment de signatures.

    A ma connaissance, à Genève, les juges sont présentés par les partis représentés au parlement cantonal. En effet, ils rétrocèdent une bonne partie de leur salaire à leur parti respectif mais je ne connais la proportion. Les candidatures de juges sont discutées entre les partis au sein des blocs d’alliances. Ils font toujours l’objet d’âpres négociations. Une cuisine souvent indigeste pour certains aspirants et soutiens.
    La proportion reversée est déterminée par les partis. Il faudra le demander au partis eux-même. Je crois que cette information a toujours été gardée jalousement secrète.

    Notez que les députés sont aussi soumis à ce reversement à leur parti. Ils sont liés par les statuts
    lors de leur postulation à candidature. Ainsi était il, pour l’Alliance de Gauche (Parti du Travail/Solidarités/Indépendants), dans les années 95 à 2000, la rétrocession était de 75% sur tous les jetons de présence: les plénières, les séances de commissions parlementaires et les rapports de commission au parlement.
    C’est souvent aussi la règle pour un magistrat à l’exécutif cantonal de Genève. Pour se faire re-élire, il vaut mieux se faire aimer et accepter de reverser cette contribution. Les conditions sont connues en amont, c’est plus élégant de les respecter.
    S’il y a des rebellions et que certains ne rétrocèdent rien, il n’est cependant pas possible de recourir à un quelconque tribunal de la république pour faire arbitrer ce qui convient d’appeler un contrat de gré à gré. Les statuts ne sont, à ce titre, que des règles d’organisation interne et que seule une délibération interne peut avoir lieu en respectant les modalités décrite dans le statut.
    (je sais aussi que les statuts, par des lacunes, probablement volontaires, s’aménagent beaucoup de voies ouvertes aux interprétations ultérieures, voies offertes à ceux qui en détiennent les pouvoirs à ce moment là).

    La réalité en marge est parfois comique parce que autant le député récalcitrant que son parti, ils se décochent souvent des flèches venimeuses par la presse interposée. Notez que ceux qui déchaîne une telle passion médiatique, sont ceux qui n’ont plus rien à perdre.

    1. @Marlène Dupraz : Je faisais référence, sans arrière-pensée, à votre remarque suivante : “Et la Justice? N’est elle faite que de peu de juridictions que pour traiter des délits sociétaux ou d’opinions?”
      En tout cas merci de votre éclairage sur la question.

      1. @ ED
        Merci ED de me permettre de préciser ma pensée par votre remarque.
        ” “Et la Justice? N’est elle faite que de peu de juridictions que pour traiter des délits sociétaux ou d’opinions?”
        Oui je l’ai écrit avec ironie pour montrer que nos autorités sont grandes de vertus dans les petites choses et elles sont inexistantes dans les grandes causes.

        Vous aurez noté comme moi que la justice fédérale des Etats Unis d’Amérique n’est, de loin, pas indépendante. Je dirais même qu’elle est inféodée à la présidence du pays et à son Administration toute puissante.
        Dans le cas des états, leur justice n’est, peut-être pas plus indépendante, elle suit probablement les mêmes liens politiques. Si la fronde des juges se fait jour sur cette question, elle sous tend un rapport des forces entre ces les gouverneurs de ces états et Le Président Biden. L’un des gouverneur ou peut-être, plusieurs se préparent à lui damer le pion pour les prochaines présidentielles . On voit dans cette épisode Covid, l’occasion d’un défi s’afficher, les tendances se dessiner. des enjeux à exploiter notamment les plus importants: l’économie, l’emploi, la santé. Cela ne pouvait pas mieux tomber. Sir Biden a tout fait pour les faire émerger en favorisant une seule industrie: La Pharma. Mais ça, c’est un autre débat où d’autres secteurs industriels plus civils présentent eux-aussi de légitimes requêtes.

  39. “Le charme discret des chiffres”,

    Il est évident qu’il est 1’000 fois plus aisé de dissimuler dans les ombres macrosiennes des Ab hoc et ab hâc avec des formules algébriques, de plus récitées de tête par les coquebins du service public.

    Ainsi vous vous assurez de tromper les malcomprenants affublés de leur taxe TV très généreusement soustraites de vos labeurs ou de vos allocations sociales. Qui se lèvera pour s’opposé à des telles casualités, en fait ces coquins vous demandent de comprendre ce qu’ils n’arrivent pas comprendre eux même.

    Madame la Professeur du “lieu”, sait parfaitement qu’il n’y a pas d’issue une fois introduit dans les contortions du mensonge, “lets go Brandon” !

    La difficulté dans ce genre de gymnastique et que les étrennes et autres simonies se raréfient, cela paradoxalement, par accumulation. C’est ce que l’on décrit comme doublement paradoxal. C’est ce que Fernado Pesoa accostait au fil de ses “rencontres”. Que diable, soyons magnanimes, ajoutons quelques chiffres dans cette recette saturnée de natron, semble t’il que ça rend les plats digérables ou digestibles !

  40. Hormis les chiffres, en Israel ils installent des milliers de défibrillateurs publics, particulièrement dans parc avec jeux pour enfants. C’est ce qui s’appel “des mesures prophylactiques” !

  41. Et en voilà des chiffres, ces derniers ne prouvent qu’une seule chose ; Les politiques, les médias mainstream et d’autres, … alarment la populations, preuve :

    ttps://faits-chiffres.hug.ch/indicateurs/?fbclid=IwAR3NCfANYT9n0KHpiVblskgTzQnyNcYQvVwpMeU-RCGCIzmOug70QzHAgqk

  42. Je me demande pourquoi faire des années de médecine si l’on se base sur les statistiques officielles ?

    Dans le coeur de cette révolution statisticienne, plus besoin de cerveau !

    Les stats pensent pour vous, il suffit de laisser aux multinationales le soin de publier des stats sans émettre le moindre doute sur leur véracité et d’appliquer les consignes approuvées par des professeurs affiliés à ces dernière et en avant la musique !

    Pourquoi encore devoir former des médecins ? il suffit d’ouvrir son ordinateur et de se caller sur les résultats des “mathématiciens” de carnaval et de se rendre chez un distributeur “pfizer”, et l’affaire est dans le sac !

    Et de grâce, arrêtez de vous poser des questions, vos membres du gouvernement et vos médias ont déjà déposés leurs cerveaux à la consigne, ils sont intelligents, eux, une bonne bouffe payée par pfizer et c’est dans la boite, c’est pas magnifique, nul besoin de penser, tout est dans les stats !

  43. Un livre vraiment intéressant – pour renforcer les défenses immunitaires (mentales) face à la charge virale de certains commentaires : ttps://allary-editions.fr/products/william-audureau-dans-la-tete-des-complotistes

    1. Je vois que vous avez encore de l’espace pour générer de l’ironie alors que des millions d’individus meurent, vaccinés ou pas et pas uniquement à cause de ce virus, loin de là, mais de manque de vie sociale, déjà que c’était déjà le bocal, les conséquences liées aux paniques organisées par les gouvernements et leurs confinements font rires les idiots.

    2. Autre réponse, déjà expliquée sur le blog de Madame Sandoz, jamais il y a eu de complot concocté par la population, lors que le peuple prend le pouvoir, ça s’appelle une révolte, ou une révolution, mais seulement lorsque la police et l’armée cessent d’obéir aux ordres de ceux qui se placent au dessus des lois !

  44. Voici un aperçu (voir lien)nsur les conséquences inquantifiables en chiffre et en souffrance de ce déni. Les effets indésirables graves et mortels continuent d’être poussés sous le tapis.
    Beaucoup de médecins de première ligne ont des soupçons massifs et solides, ils ne peuvent dire leur inquiétude de crainte d’être radiés de l’ordre et surtout de la pratique de leur profession.
    Je mets ce lien pour eux, pour mon fils qui est pédiatre, en ce moment, tous confrontés à ce problème où la situation les pousse à devoir se positionner face à leur patientèle. Je suis certaine qu’ils cherchent une issue, Mais la tyrannie ne semble pas s’étioler. Au contraire, nos autorités sont en train de mettre les bouchées doubles pour la vaccination afin qu’il ne reste plus aucun groupe de témoins à comparer avec les victimes vaccinées.

    La conclusion de ce texte est encore plus logique que la mienne:
    .. “Bingo! Si la protéine de pointe produite par les vaccins inflige les mêmes dommages internes que le Covid-19, les médecins ne devraient-ils pas s’attendre à voir les mêmes symptômes?

    Oui, ils le devraient. Et si les symptômes sont les mêmes, il y a de fortes chances que les blessures induites par le vaccin soient diagnostiquées à tort comme Covid-19.

    Pensez-y un instant. Ce serait le scénario parfait pour les gestionnaires de la pandémie et leurs bailleurs de fonds milliardaires qui aimeraient voir la montagne imminente de carnage imputée au virus en déclin plutôt qu’à leur propre coup de poison.

    Et c’est là le mauvais génie de la stratégie mondialiste ; de retirer les empreintes digitales du pistolet fumant avant même que les enquêteurs n’arrivent sur les lieux du crime.”

    J’ai donc la conviction que nos autorités savent la gravité de leurs crime.

    ttps://www.globalresearch.ca/lethal-injection-frontline-doctor-gives-chilling-account-unusual-vaccine-induced-illness/5762307

  45. Ce billet est d’une mauvaise foi absolue. Une campagne de vaccination c’est une campagne pour inciter les gens à se faire vacciner. Une campagne de votation c’est une campagne pour inciter les gens à voter pour ou contre. Ça ne rien a voir.
    Pas besoin de chiffres, il suffit de se promener dans les rues de Lausanne pour voir le matraquage en faveur du ‘Non’ auquel les citoyens sont soumis.

    1. Les opposants ont fait campagne, c’est évident.
      Bizarrement l’Etat et les partis n’ont pas fait campagne dans les rues – vous avez raison. C’est une stratégie qui paraît paradoxale: le choix de se taire.
      Par ailleurs, les débats dans les médias ont été pratiquement inexistants, ce qui est vraiment dommage.
      Visiblement, l’Etat a choisi de ne pas faire campagne, afin de ne pas faire de débat. Un débat où il aurait pu être sérieusement confronté, mettre en lumière les opposants et peut-être perdre des voix sur le plan des arguments rationnels.
      Ce n’est pas le choix des opposants, qui voulaient le débat.
      L’Etat ne veut pas débattre.
      Et c’est très triste. Car cela affaiblit la démocratie.

  46. Il me semble que matheux vont encore devoir être très imaginatifs, car pour dessiner des courbes en évitant les mensonges énormes répétés par quelques enragés de la “vaccination”.

    A nouveau on nous annonce la venue d’un nouveau variant encore plus contagieux et RESISTANT à leur potion génétiquement fabriquée par des laboratoires liés financièrement avec d’autres laboratoires qui ont justement fabriqué et répandu leur “bébé”.

    C’est la troisième fois que nos “experts” nous annoncent un nouveau variant et à chaque fois, il est annoncé comme encore plus terrible, c’est effectivement une technique qui permettra aux matheux de faire des “miracles”, d’ailleurs ils ne manquent pas de préciser que ce nouveau modèle sera encore moins dérangé par le soi-disant vaccin. Et en voiture pour une xième dose qui est d’ores et déjà annoncée comme impuissante.

    La vérité est qu’il y a des nouveaux variants tous les jours et que ces derniers sont de plus en plus faibles, donc de plus en plus mutagènes mais par contre, de moins en moins morbides.

    Par contre le nombre de personnes qui arrivent dans urgences avec des effets secondaires explosent et pas question de faire, pour le coup, des statistiques !

    J’ai hier visité la section réanimation de l’hôpital de ma ville avec mon ami médecin, il y a en ce moment 14 patients oxygénés et 3 ventilés, tous âgés de plus de 60 ans et tous vaccinés !

    C’est la réalité qui est cachée un peu partout, mais un truc, je vous conseille d’aller vérifier par vous même, si vous ne connaissez personne dans le milieu, c’est pas très difficile en ce moment de faire craquer un interne qui n’en peut plus d’entendre des mensonges à longueur de temps.

    1. Pensées à votre ami d’idéologie de Siebenthal, qui est en coma aux soins intensifs… j’imagine que vous ne l’avez pas vu lors de votre prétendue visite…

      ttps://www.lematin.ch/story/francois-de-siebenthal-dans-le-coma-a-cause-du-covid-546541955307

      1. C’est certain qu’il ne reste plus beaucoup de munition pour les propagandistes officiels, notamment l’ensemble des médias détenus par les mêmes groupes financiers que les big-pharmas.

        Je vous fait également grâce du vote des lecteurs qui désapprouvent à 51% l’objectivité de cet article, sans prendre en considération que ces médias ne font que peu de cas lorsque des vaccinés se retrouvent dans cette situation.

        D’autre part, à nouveau, le terme de complotiste est appuyé, Sonja, savez-vous ce que signifie “complot” même si le mot “complotiste” n’est pas dans le dico et comme c’est laid de devoir aller si bas pour faire valoir une position ou une conviction ET en plus, ça ne vous choque même pas !

        Auriez-vous oublié le premier ministre français Jean Castex qui est aussi mal en point et qui a reçu 3 doses.

        Je vais vous dire autre chose, il y a 7 mois, je l’ai attrapé ce virus et aussitôt que j’ai ressenti les premiers symptômes, j’ai pris 5 ou 6 belles gousses d’ail que j’ai écrasées avec 2,5 dl de lait sur un feu doux, ensuite j’ai laissé monter le lait à 3 reprises, retiré du feu et ajouté une cuillerée de miel et une bonne dose de moulin à poivre, bu très chaud à petites gorgées,enveloppé dans un duvet bien chaud, transpiré un bon coup et 2 heures après une longue sieste, je me suis réveillé comme ressuscité, une bonne douche et fini la grippette covid-19, sans symptômes “longs” et plus en forme que la moyenne.

        Et puis ce petit côté, “c’est bien fait, je t’ai bien eu” âge mental de 4 ans chez des gamins mal-éduqués, très peu pour moi, …
        C’est comme si le fait que ce Monsieur et sa maladie tombe à pic, on aurait pas rêvé mieux, quelle honte et ça va tellement avec ce climat de délation collective, vous allez voir comment ça finit ce petit jeu !

  47. Ce n’est seulement ce virus qui mute, bien que ce soit la nature propre de ces virus ARN, non, ce n’est pas seulement ce virus qui mute, c’est notre société qui mute ou plutôt qui a muté !

    Une société de mutants, n’était-ce pas le thème préféré de tous ces auteurs de films d’horreur ?

    L’humain a muté, il n’a dorénavant plus d’expression, éclipsée derrière des rectangles de papier, vous demanderez à vos enfants de dessiner leurs semblables et ce sera des faces masquées, des têtes masquées qui surnagent dans une société en faillite encadrée par des sbires armés qui feront régner une terreur qui augmentera étape par étape. Les lois aussi muteront et se masqueront derrière des dogmes hygiénistes, “sanitaires”, des systèmes de filtrages et de contrôles systématiques et entièrement automatisés provoqueront des queues un peu partout, des passes indispensables pour chaque sortie.

    Certains organiseront des milices résistantes et armées, les forces de l’ordre seront aux premières lignes, les soldats des armées nationales ne serviront plus à défendre le pays, mais devra tirer sur la population de son pays. Non, c’est pas possible, il est urgent de mettre un stop à ce délire !

  48. Quelques constats pour les menteurs assistés de mathématiciens :

    ttps://www.youtube.com/watch?v=aLKa-Qvsp5E&ab_channel=LigneDroite%E2%80%A2LamatinaledeRadioCourtoisie

    Et des chiffres :

    ttps://www.youtube.com/watch?v=Ghb3mykWyvA&ab_channel=D%C3%A9coderl%27%C3%A9co

  49. En réponse à Sonja, bien qu’il soit honteux d’utiliser ce genre de procédé, mais nous verrons si elle répond au cas de cette malheureuse Sénatrice décédée du covid cette semaine alors qu’elle était 3 fois “vaccinée” !

    ttps://www.cbc.ca/news/canada/sudbury/ontario-senator-dies-covid-19-1.6256976

    Dans son cas et c’est la raison de ce commentaire, nous voyons cette presse unanime trouver des excuses à son décès, “elle avait des problèmes d’immunité au niveau des poumons” !

    Moi qui pensait que ces thérapies géniques augmentaient l’immunité ?

    Je devrais dispenser un bref rappel en matière d’immunité :

    Il est clair, lorsque l’on parle d’un vaccin traditionnel et dans le cadre de vaccins longuement expérimentés que ces vaccins permettent au système immunitaire de concentrer ses troupes contre l’agent infectieux concerné par le vaccin, c’est connu et c’est pour cette raison que vis-à-vis de nombreuses miasmes les vaccins ont permis d’éradiquer certaines plaies planétaires.

    Cependant il y a quelques règles qui faille observer pour effectuer ces vaccinations, premièrement ne pas vacciner une personne si elle est atteinte de l’infection à combattre. Première chose qu’un médecin observe en cas de vaccination ; que la personne ne soit pas déjà infectée par le pathogène en question, ensuite, il ne vaccinera pas une personne en cas d’épidémie, cela peut provoquer des désordres immunitaires irréversibles, ce sont les mesures incontournables à suivre en cas de vaccination et c’est la raison pour laquelle les vaccinations inefficaces contre la grippe doivent se faire au mois de septembre/octobre, bien avant les épidémies.

    Egalement, il est reconnu que suite à une vaccination et au vu de la logique élémentaire, que d’autres infections auront plus de manœuvrabilité pour infecter un patient, puisque le système immunitaire est monopolisé sur l’agent infectieux visé par le vaccin. Le système immunitaire n’est pas infini dans ses ressources et il peine en cas de poly-infections, il est d’ailleurs difficile de chasser 3 lièvres simultanément pour vous donner une image.

    Ces précautions n’ont pas été observées depuis le début des ces campagnes anti-covid, comme elles ne l’étaient pas depuis 40 ans avec les vaccins contre la grippe et c’est ce qui a causé de nombreux accidents soigneusement cachés chaque années sur les conséquences liées aux vaccins anti-grippe.

    Je vous le disais précédemment que le système immunitaire a de la peine à chasser plusieurs lièvres simultanément, pareil avec les vaccins de la grippe. Les virus de la grippe mutent chaque année et chaque année les “spécialistes” expliquaient à leurs victimes que si ils étaient malgré tout tombés malades de la grippe bien que vaccinés, c’était parce que le vaccin qui leur avait été administré correspondait à la grippe de l’année précédente et que par conséquent, il ne fonctionnait pas sur la grippe actuelle, c’est ce qu’on entendu des millions de vaccinés contre la grippe alors qu’ils avaient attrapé une grippe bien qu’ils fussent vaccinés !

    Il n’est pas inutile de rappeler et je m’en rappelle parfaitement, qu’il y a 40 ans, nos grands timoniers de la santé nous garantissaient, grâce à ce vaccin, la fin de la grippe dans le monde, or depuis cette date, le nombre de cas de grippes a quadruplé alors que la population a augmenté d’un tiers à peine.

    De plus, je ne sais pas si vous l’avez remarqué, mais les grippes actuelles ne ressemblent plus du tout aux grippes de jadis, je me souvient, c’était 2 ou 3 jours carabinés avec une bonne fièvre et ensuite on avait tourné la page, de nos jours les grippes ne provoquent plus vraiment de crises aiguës et encore moins de grosses fièvres, mais par contre elles trainent pendant des semaines et il semblerait que le système immunitaire n’arrive pas vraiment à s’en défaire.

    Donc le bilan promis jadis comme miraculeux contre la grippe est plus que mitigé, voir foireux !

    Je continue, “m’excuse”, il y a un autre piège dans tout ce décor en trompe l’oeil, tous les médias associent le covid à une grippe, alors qu’il n’appartiennent pas du tout à la même famille de virus. Ca ne veut pas dire que les humains soient exemptés de virus type corona, notamment les virus de la grippe fonctionnent différemment dans leurs modes de mutations que les virus corona. Les virus de la famille famille corona sont largement présents chez l’humain comme dans les animaux à sang chaud, nous les connaissons principalement sous forme de rhinovirus responsables de rhumes et d’autres légers dysfonctionnements souvent non perçus par leurs hôtes.

    Il faut savoir, que, autant les laboratoires étaient favorables à la création de vaccins contre la grippe qu’ils ont catégoriquement écartés l’idée de vouloir vacciner contre les rhinovirus qui pourtant causent autant de dégâts que les grippes. Pourquoi ont-ils abandonnés d’office leurs espoirs et tentatives de fabriquer des vaccins contre les rhinovirus ?

    Et bien, c’est justement à cause des facultés mutagènes de cette famille de virus, alors qu’avec la grippe, les vaccinations pouvaient encore parfois fonctionner d’une année à l’autre, car beaucoup de similarités permettaient d’espérer suffisamment d’analogies entre le cru 2019 avec le suivant, il était totalement illusoire de vouloir adapter des vaccins avec les virus type corona, c’est derniers mutent systématiquement et très rapidement, de plus, leurs mutations sont beaucoup plus trompeuses, car ils sont, si je peux, beaucoup plus caméléon et possèdent beaucoup plus de différentes protéines en surface et en quantité très supérieurs aux autres virus, le terme est juste, ils ont des facultés caméléons 1’000 fois supérieurs que les virus type influenza.

    Pourtant et nous l’observons, pfizer prodigue le même produit depuis plus de 23 mois si l’on se base sur les premières “vaccinations” en Israël en décembre 2020.

    Les laboratoires savent très bien qu’il serait illusoire de vouloir adapter les produits génétiquement modifiés aux rythme des mutations de ces virus, en plus des mutations temporelles, il y a les mutations dues au climat et aux différents terrains au niveau mondial. Chaque jour des centaines de mutations se prolifèrent sur la planète. Vous avez été contaminé par un type précis de virus corona et vous allez transmettre une autre type à ceux que vous contaminez !

    Et plus les pressions thérapeutiques seront menaçantes pour la bestiole et plus elle sera incontrôlable !

    Ce genre de virus ne peut que disparaitre ou se dégénéré par lui même, en effet, les virus type corona ont tendance à se calmer avec le temps, la preuve, pendant les centaines de millions d’année qu’il s’en prend aux animaux à sang chaud, il ne tue pratiquement pas, ou alors, il achèvent des hôtes déjà passablement atteints de pathologies chroniques ou bien plus graves.

    Par contre, à vouloir jouer au malin avec ce petit virus enfant terrible, nous risquons d’en faire un super virus, c’est le principal risque que l’humanité encoure dans cette lutte absurde et créée à la base par des psychopathes financés par des états !

    Les grands laboratoires et quelques personnages corrompus l’ont très bien compris et ils ne comptent pas du tout s’en arrêter là !! La messe est dite

    Bien à vous

  50. Nul besoin de se rendre en Chine ou en Corée du Nord, c’est la Chine et la Corée du Nord qui est venue en Europe.

    Il y a à peine quelques mois, lorsque envisagions des issues de totalitarisme en Suisse et en Europe, les pro-vax nous disaient ; “allez voir en Chine ce que c’est un régime autoritaire” !

    Chers amis, vous n’avez plus besoin de griller vos milles ou achetez des billets d’avions, c’est la Chine ou la Corée du Nord qui est venue à vous !

    Mais ne pas oublier ; Les révolutions, c’est quand la police se met du coté du peuple !

  51. Dernière information concernant “le dernier variant” :

    La presse, comme d’habitude, annonce une catastrophe mondiale. Que ce variant est beaucoup plus contaminant, plus résistants et occasionne des symptômes “très graves” !

    C’est toujours les mêmes groupes de presse qui diffusent cette “information”, les mêmes qui avaient annoncés que le variant delta, etc. etc.

    Nous avons pu constater par nous même que malgré les très hauts taux de contaminations ces 5 derniers mois, que la mortalité était quasi nulle, que les hôpitaux n’étaient pas alarmants concernant les nombres de cas graves etc.

    Il semble que certains étaient très embêtés de déclaré que malgré la “vaccination” avec cette soupe qui n’a rien d’un vaccin, que la pandémie s’accélérait, ils étaient, pris entre deux contradictions précédemment grassement diffusées, vous vous rappelez des annonces quotidiennes sur les cas hospitalisés et la mortalité qui depuis les révélations de l’Agence technique d’information sur l’hospitalisation française que seuls 2% des hospitalisations en France étaient dues aux patients atteints de covid entre début 2020 et fin de l’année. Donc en 2021, selon des approximations ce sera 4 fois moins, voir en deçà.

    Je le rappelle, ce variant delta est apparu en Inde fin 2020 et depuis, rares sont les cas qui ont été atteint gravement, la plupart du temps, il s’agissait de gros rhumes accompagnés de moins d’effets secondaires, ce qu’ils nomment des “covid longue durée”, personnellement j’ai connu directement une bonne dizaine de ces cas, aucun n’a effectué de séjour à l’hôpital, grace à XXX, et tous ont déjà oublié cet épisode plutôt traumatisant à cause de la propagande que de la maladie en soi.

    Suite à une enquête faite en Afrique du Sud par le ministère israélien mais restée plus ou moins confidentielle, il n’y aurait rien de terrible concernant ce “nouveau variant” (le terme nouveau dans ce cas semble surnuméraire), les symptômes sont semblables à ceux du variant delta, voir beaucoup moins inquiétant du fait que les hôpitaux commencent seulement avec des traitements prophylactiques au niveau des symptômes et n’apparait pas non plus comme plus contaminante que le variant delta.

    Ne pas oublier qu’en Afrique australe, nous approchons la fin de l’hiver austral, que c’est la période correspondant ici au moins de mars et que c’est dans cette période que nous constatons un maximum de cas que ce soit pour la grippe ou le covid.

    Les 3 personnes arrivées et détectées en Israel avec le variant “omicron” se portent très bien, voir n’avaient pratiquement pas de symptôme !

    Moralité, pas de panique, car on le sait, la panique peut, dans certains cas, tuer 10 fois plus que la maladie !

  52. Remarque, ce nouveau variant a été baptisé par lOMS, omicon !
    Savez-vous comment se prononce “omicron”, la 14ème lettre de l’alphabète ?

    Xi

    Exactement comme le prénom du dictateur chinois, d’ailleurs ce dernier a en personne, expressément et solennellement remercier le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, pour ce cadeau si gentiment souhaité, mais néanmoins, semble t’il, soigneusement arrangé pour le jour de l’anniversaire de la nouvelle épouse du dictateur (20 novembre 1987), entre les deux “sommités”.

    Il faut savoir que l’épouse du dictateur a hérité du prénom de son mari le jour de son mariage, c’est la coutume en Chine. Donc, c’est un double cadeau !

    Le dictateur aurait fait savoir que le Xi est en 14ème position et qu’il ne pourrait pas attendre aussi longtemps, nous étions à la lettre delta et soudain nous voilà à omicron, étonnant, non ?

    Cette information est confirmée et vérifiée !

    La boucle est bouclée !

  53. Avez-vous vérifié et trouvé que omicron n’est pas xi ?

    Vous aviez enfin un argument contre ces “complotistes” qui ne rentre pas trop dans les détails des mensonges habituels.

    Et bien, il ne s’agit pas d’une fake new, même si omicron vient juste après xi et qu’en tirez-vous comme conclusion ?

    Nous avons passés de delta à omicron, certes, et sachez que les cultures extrêmes orientales sont très superstitieuses et le dictateur xi , par pure superstition et éventuelles moqueries de la part du peuple chinois, expert en la matière, voulait immédiatement couper court à des blagues le concernant en Chine.

    C’est la raison pour laquelle nous n’auraons pas droit aux 11 lettres allant de epsilon à omicron en passant dans le passif la xi qui commençait à faire jazzer les populations opprimées de Chine, opprimées, mais néanmoins très moqueuses culturellement !

    Donc voilà maintenant une solution bien alignée pour le couple de dictateurs communistes, qui plus est, autoritaires et sanguinaires !

    Autre obsdervation, mais non-moins logique aux yeux de la clientèle occidentale : Ne vous étonnez pas de voir dorénavant systématiquement des variants qui vous viennent de l’émisphère sud, c’est à dire suite aux hivers australs, c’est purement et uniquement pour des raisons de marketing de base, plus de 90% des clients de pfizer se situent dans l’émisphère nord, c’est également la zone des pays “développés” capables de financer ce gâchis, donc, vous aurez chaque année de nouveaux variants aux origines exotiques, de toute manière comment justifier un nouveau variant suivant une période estivale, ce serait un peu trop énorme !

    1. Alors, à vous suivre, c’est la preuve que Macron ne fait pas partie du “complot” mondial 🙂

      Parce qu’il ne doit que modérément apprécier de devoir prendre des mesures pour protéger ses concitoyens de Ô Micron Ier.

  54. Selon les données du ministère de la santé française, un rapport bien caché démontre de la manipulation faite autour de ce covid :

    Les moyennes annuelles mises de coté, parlons des affluences dans les hôpitaux en période antérieur à cette crise covid, c’est à dire les saturations hospitalières causées pas les grippes saisonnières, les moyennes sont établies par tranches de 100’000 habitants par semaine, la plus importante affluence en 2015 avec des malades atteints de la grippe avait atteint 600 cas par semaine et par 100’000 habitants. Pendant le pique le plus important des affluences covid, en mars 2020, le maximum de cas par semaine pour 100’000 habitants était de 141 hospitalisations !

    Plus de 4 fois moins que lors d’une crise due à la grippe saisonnière, y a vraiment trop de mensonge et il a fallu attendre fin 2021 pour que ces chiffre soient publier, pour l’année 2018, ces chiffres étaient publiés en février 2019.

    En fait, le gouvernement avait retiré et interdit tous les remèdes censés remédier aux symptômes types grippaux et également, interdiction aux médecins d’intervenir, c’est une volonté de tuer avérée, aucun doute. De plus les décomptes de décès étaient complètement conditionnés aux volontés politiques de confiner les populations, les pays comme la Suède, ont eu moins de décès que ont imposés les confinements.

    Avoir interdit aux médecins d’intervenir et de médiquer les patients atteints de covid, en fait sans vraiment savoir si il s’agissait d’une grippe saisonnière ou un covid avant que les tests soient disponible relève de décisions criminelles. Heureusement que la plupart des médecins aient désobéis et rétrospectivement, je n’amerais pas être aujourd’hui un de ces médecin ayant refusé de soigner ses patients.

    A toute fin utile, contrairement à certaines grippes, ce virus génétiquement modifié par les laboratoires criminels ne provoquent pas de poussées de fièvre, donc rien ne sert de prendre des fébrifuges, les risques de complications covid touchent, juste après des problèmes gorge, pharynx et nasal, le système circulatoire, le fait que ce virus favorisant la production très importante de protéines a tendance à provoquer des caillots sanguins et des troubles circulatoire et dans ce cas sans vouloir aller trop loin, mais en cas d’épidémie avec ce type de virus, je peux, sans trop risquer, conseiller aux personnes pas trop mal en point, une aspirine cardio, à titre préventif par jour, peut éviter bien des désordres parfois mortels. Pour le reste, je laisse la place aux médecins de famille. Les cataplasmes à la farine de lin (fraîche) ne peuvent non plus faire de mal, ainsi que moulte remèdes de grand-mères comme l’origan en fumigations, un apport en vitamine C organique (pas synthétique) et quantité d’autres solutions atteignables comme de l’ail etc.

    Mais surtout en cas de gênes respiratoires, consulter un médecin de famille qui vous guidera et vous permettra, dans bien des cas, d’éviter des aggravations.

    Mais surtout, ne pas laisser la peur vous envahir dès le premier éternuement et ne pas non plus ignorer le danger lié à ces miasmes saisonnières, ne pas mettre ses doigts dans la bouche, le nez et les yeux lors de sorties, se laver les mains en rentrant à la maison, essayer un maximum de respecter des notions d’hygienne élémentaire, éviter les contacts trop rapprochés, éviter de serrer des mains à tout va etc…

    Et tout devrait mieux se passer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *