Un parti politique qui a le sens de l’humour

Le PDC veut abandonner son C qui lui nuit. En effet, revendiquer d’être un parti chrétien voire catholique, non seulement ne correspond plus toujours à la réalité mais c’est surtout une manière de récupérer Dieu ou l’Eglise en politique, ce qui est assez insupportable.

A vrai dire, une forte proportion des membres du PDC semblerait souhaiter conserver néanmoins le C. Alors, c’est tout trouvé. Nouveau nom du parti : Parti du Centre, abrégé PdC. Et tout le monde est content.

A vrai dire, pour supprimer le C, il suffirait de franciser la traduction alémanique de Centre (die Mitte) et de devenir le Parti de la Mite (PdM).

Après tout, un parti politique doit bien faire son trou quelque part.

Suzette Sandoz

Suzette Sandoz

Suzette Sandoz est née en 1942, elle est professeur honoraire de droit de la famille et des successions, ancienne députée au Grand Conseil vaudois, ancienne conseillère nationale.

16 réponses à “Un parti politique qui a le sens de l’humour

  1. Super.
    Les Chrétiens ne sont pas ceux qui en portent le nom, mais ceux qui vivent leur foi, et comme tels, ils doivent réagir en politique avec persévérance et pertinence, d’autant aujourd’hui.
    Ils ne doivent pas faire leur trou, mais « élever » le nom qu’ils confessent.

  2. Excellent sens de l’humour Madame Sandoz. Attention à ce qu’il ne soit pas errant ce parti. En France cela nous a amené à une situation de consensus mou voir gauchisant permanent. Au plaisir de vous lire.

  3. Généralement au Moyen-Orient ceux qui sont forts en religion sont faibles en moral, chez nous il y a de ça aussi. Il suffit de se rappeler de la campagne électronique de dénigrements des autres candidats que le PDC avait menée, et vite retirée, à l’occasion des dernières élections des 2 chambres fédérales.

  4. lorsque Valéry Giscard d’Estaing a quitté l’Elysée en 1981, j’ai espéré que les choses changent puisque Mit’rand avait une étiquette de “gauche”; je travaillais dans une administration et j’entends encore mon patron me dire: on change le bocal, mais pas les cornichons ! la suite a prouvé qu’il avait raison, donc en politique rien n’est sûr !
    autre exemple le parti de madame Le Pen a changé de nom, de FN ( front national) c’est devenu RN (rassemblement national) sans que le programme ne change ! sa leader veut bien jouir comme tous les français sur le dos des anciennes colonies, d’où viennent les migrants qu’elle souhaite rejeter à la mer !
    dernier exemple qui me vient à l’esprit, le syndicat CFTC (confédération française du travail, chrétien) qui a fait scission avec l’apparition de la CFDT (confédération française du travail) qui était en pointe sur le plan social à l’époque d’Edmond Maire, qui, le pauvre, doit se retourner dans sa tombe, tant ce syndicat est devenu réformiste au point que son ancienne secrétaire, Nicole Notta, est devenue une macroniste fort distinguée !
    mon président n’est pas le dernier à changer le sens des mots, sans que les choses ne changent sinon en empirant !
    finalement le C de chrétien, est les même que le C de charabia, ou co…., de mauvaise fréquentation !
    merci Madame .

  5. Après, l’UDC, l’union du centre, voilà le PDC, le parti du centre ?? Ils ne seraient pas en manque d’imagination en français ? Mais y a-t-il encore un pdc romand ???

    1. On pourrait suggérer à l’UDC de reprendre l’étiquette chrétienne bêtement abandonnée par le PDC. Il n’y aurait même pas besoin de changer le sigle UDC: il suffirait de rebaptiser ce parti Union Démocratique Chrétienne.

      Si l’UDC loupe cette occasion en or d’attirer l’électorat ex démo-chrétien, le MCG pourrait le faire à Genève en se proclamant Mouvement Chrétien Genevois. Ah, mais j’oubliais que Mauro Poggia est musulman.

  6. Triste la situation du Pdc d’enlever le point commun de ce parti : la foi que Dieu conduit le pays : depuis plus de 700 ans ! De toutes façons le Pdc est pour l’avortement, le mariage pour tous ( je dirais les mariages de toutes sortes, où va t’on on ?) …. Etc … Que pense Dieu de tout cela ? Vraiment triste certainement ! Triste pour ceux qui sont croyants ! Il existe des partis ouvertement chrétiens comme UDF-EDU, le PEV, … mais aussi des Chrétiens nombreux en Suisse, et qui prient pour leur pays 🙏🇨🇭

  7. Chère Madame,
    En effet, bel humour, un poil féroce.
    Il est parfois dit que la plus part des vaudois ne sont depuis longtemps plus protestants (ce qui n’est pas votre cas, je le sais et cela me ravit) : ils ne connaissent même plus le nom du pasteur – ou ministre – de leur paroisse. Par contre, ils sont restés profondément anti-papistes !
    Une raison culturelle qui fait que le PdC / Le Centre ne fera jamais son trou dans le canton de Vaud ?
    Au plaisir de vous lire.
    Charles-Pascal GHIRINGHELLI, Aigle

  8. La ou tous vos groupies voient de l’humour, chere Madame Sandoz (il ne faut plus vous appeler chere Suzette et encore moins chere Suze a l’eau), moi je n’y vois qu’un mepris pour la democratie.

    Mais je ne suis pas prof emerite, sans doute, ceci explique-t-il cela?

    P.S. Votre opinion est utile, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit et bonne continuation et sante!
    🙂

  9. PdC
    Je propose Parti de la Cerise pour y mettre un peu de gaieté.
    Cela ne veut rien dire, mais qui peut me définir le PDC ? Et puis Kirche est tellement proche de Kirsche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *