Gardez-vous de vos amis!…

Dimanche soir 17 juin, émission « Temps présent » sur la RTS 1. La journaliste intervieuwe une jeune représentante du groupe des antispécistes genevois. A la question : « <Ne pensez-vous pas que casser des vitrines, c’est aller un peu loin dans la défense et la protection des droits des animaux ?», la pimprenelle répond sans la moindre hésitation : « Les vitrines ont toujours couru ce risque ; les vitrines cassées, ça fait partie du jeu ».

Si j’avais été un animal, je serais partie en tremblant de crainte que l’on puisse m’assimiler à cette race humaine capable de produire des cerveaux aussi limités.

Comme spectatrice de l’émission, j’ai été atterrée. Cette personne avait pourtant l’air d’avoir passé l’âge où l’on tabasse sa poupée pour asseoir son autorité.

Chers Animaux, gardez-vous de certains de vos amis, ils sont plus dangereux que tous vos ennemis, quand ils méprisent et violentent leurs semblables sous prétexte de vous aimer. Rappelez-vous qu’on racontait, autrefois, que certains officiers SS pleuraient d’émotion quand ils voyaient mourir un oisillon tombé du nid !…

 

Suzette Sandoz

Suzette Sandoz est née en 1942, elle est professeur honoraire de droit de la famille et des successions, ancienne députée au Grand Conseil vaudois, ancienne conseillère nationale.

Une réponse à “Gardez-vous de vos amis!…

  1. Les antispécistes qui caillassent des boucheries la nuit ne sont que des lâches, et on devrait fesser en public la cruche vue dans l’émission. Mais ne rêvons pas: elle et ses semblables trouveront toujours des défenseurs. Comme disait Schiller: “mit der Dummheit kämpfen Götter selbst vergebens”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *