Le symbolisme incompréhensible des billets de banque

Cours de déchiffrage du message symbolique contenu dans le prochain nouveau billet de 10 francs l’autre jour aux nouvelles !

Oserais-je avouer que je n’ai même jamais étudié ce qui figure sur un billet de banque ? Il m’est arrivé de trouver de fort mauvais goût que l’on ait l’air d’attribuer une valeur marchande au personnage dont le portrait figure sur un billet (pourquoi M. Giacometti vaut-il cent francs ?) mais pour le reste, mon seul espoir est que les faux soient difficiles à réaliser.

Un billet de banque représente un moyen pratique de libérer l’homme de l’obligation de recourir au troc, donc il simplifie la vie. C’est utile, pratique, quelquefois esthétique, mais quant à y chercher un « message » symbolique, ce serait lui conférer une importance qu’il n’a pas.

Il y a parfois des billets trop grands, d’autres difficiles à plier parce que trop neufs ou d’un papier peu souple, mais comme je consacre très peu de temps à caresser et contempler les billets de banque, le « message » philosophique qu’ils véhiculent par leurs dessins et inscriptions m’échappe totalement.

Je ne me souviens pas de la manière dont avait été présentée la précédente série de billets, il me semble toutefois qu’on ne lui avait pas accordé de professorale mise en scène.

Celle entourant les nouveaux billets trahit-elle la crainte de voir disparaître tout recours à la monnaie fiduciaire à cause du développement des paiements électroniques au demeurant favorisé par beaucoup de grands créanciers – dont les banques – notamment sous la menace indécente de faire payer leurs factures papiers?

Je ne crois pas à la disparition de la monnaie fiduciaire, vu les dangers croissants que toutes les opérations virtuelles comportent. Peut-être est-il toutefois bon de redorer le blason des billets de banque. Mais gardons néanmoins le sens de la relativité des choses: un billet de banque n’est pas un mini-traité de métaphysique.

 

Suzette Sandoz

Suzette Sandoz

Suzette Sandoz est née en 1942, elle est professeur honoraire de droit de la famille et des successions, ancienne députée au Grand Conseil vaudois, ancienne conseillère nationale.

Une réponse à “Le symbolisme incompréhensible des billets de banque

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *