Bon sens au Parlement

             Le billet humoristique du mardi de Fathi Derder – toujours lu avec plaisir – nous a appris une excellente nouvelle : le Conseil national semble avoir enterré la proposition de l’ancien conseiller national Neyrinck d’autoriser le don d’ovules. Donc la Suisse va continuer d‘interdire et le don d’ovules et le prêt de ventre (= mère porteuse !). Il semble  que les parlementaires se soient rendu compte que l’on ne pouvait pas mettre le don d’ovules sur pied d’égalité avec le don de sperme. O sublime lucidité ! L’insoutenable théorie du genre n’a pas encore totalement pollué le monde politique. D’aucuns diront que c’est la preuve que nous avons un Parlement de droite, étroitement conservateur, avec un fort lobby paysan etc…. Evidemment que le lobby paysan a quelque peine à confondre un coq et une poule, donc à plaider le libre choix du genre pour les gallinacés comme d’ailleurs pour les autres animaux de la ferme en général. Tout espoir n’est pas perdu.

Quoi qu’il en soit, souhaitons que de l’eau coule sous les ponts avant qu’un autre esprit « éclairé » ne remettre le sujet du don d’ovules sur le métier!

Suzette Sandoz

Suzette Sandoz

Suzette Sandoz est née en 1942, elle est professeur honoraire de droit de la famille et des successions, ancienne députée au Grand Conseil vaudois, ancienne conseillère nationale.

Une réponse à “Bon sens au Parlement

  1. Chère Madame,
    Je lis avec autant de plaisir vos articles que ceux de Fathi Derder!
    Meilleurs messages,
    Dominique de Harlez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *