Le couple n’est pas un WC !

CC
Le couple n’est (évidemment) pas un WC

Le Temps a publié un article intitulé : Rage Room – On paie pour casser,  qui traite « d’une chambre de rage », qui vient d’ouvrir à Lausanne. Voir (1) Le Temps du 27 avril 2018. Un lieu pour passer sa rage en sécurité, pour peu avec plaisir aussi, puisqu’on y choisit des objets à casser, comme des ordinateurs, des assiettes, des bouteilles etc.

L’idée ma parait bonne et est un premier pas dans la bonne direction, même si elle ne résout pas tout. Je donne des séminaires sur la colère saine depuis presque trente ans, et je crois qu’ici en Suisse les gens ont besoin de pratiquer un peu plus d’ex-pression = la pression à l’extérieur de soi ». En rage room ou en conscience de mille autres manières. J’ai été interviewé à ce sujet à la RTS (2) et (3) et j’ai partagé ma conviction de thérapeute et spécialiste de la colère, de combien cet acte symbolique et hygiénique peut aider les gens sérieux, gentils et trop retenus.

Une décharge émotionnelle et physique, organisée et sécurisée (chez soi, dehors, seul ou en groupe), relâche les tensions ainsi que le stress et donc, nous met en meilleure posture pour affronter notre vie, nos difficultés.

Cela décongestionne et peut faire du bien à la fonction de nos organes. Cela défoule et décompresse, cela peut faire du bien à notre squelette, c’est-à-dire aux boites articulaires.

Et cela peut faire du bien… au couple. 

Pourquoi ?

(suite…)

Lire la suite