Huiles essentielles

Les “fake news“, c’est toujours l’autre !

FORMIDABLES NEWS

Le couple Médecine allopathique et Médecine complémentaire est encore jeune. Il a des problèmes d’égo, de place et d’espace de parole. Mais ces deux médecines sont condamnées à vivre ensemble, et ceci n’a jamais été aussi vrai qu’actuellement. Pour citer un exemple  récent et constructif: au CHUV de Lausanne, le Centre de Médecine Intégrative et Complémentaire (CEMIC) est le centre de référence des médecines complémentaires concernant les soins aux patients et l’enseignement aux professionnel-le-s de la santé et de la recherche.

J’ai été très fâché de lire l’article de Marie Maurisse dans le Temps du 20 mars 2020 intitulé « Non, les huiles essentielles ne vous protégeront pas du coronavirus ». Avec un 2e titre en rouge “Fake News“! (suite…)

Lire la suite

Se mettre dans les chaussures de l'autre

Travail d’empathie

Sophie et Xavier sont un couple de 10 ans, ils ont deux enfants de 4 et 6 ans.

Moi – Vous avez chacun une vieille blessure principale qui revient souvent. Ces deux blessures en plus datent de la même période. Vous êtes d’accord de revenir sur cette période de votre couple et en parler. Parfois on s’occupe du passé pour mieux libérer le présent.

Qui veut commencer à parler de sa blessure ?

(suite…)

Lire la suite

Ça me dérange, … alors change !

Changer dans le couple,

Si vous êtes amoureux en ce moment, cet article n’est pas pour vous.

Votre partenaire, grâce aux hormones, est parfait.

 

Vivre une relation de couple durable, par contre, est devenu un immense challenge.

« Hhhiiiiiiiiiiii – Ça m’énerve ! ».

« Arrgggh, tu as de nouveau oublié …. ».

« Je ne supporte plus tes remarques… ».

« Je ne veux plus entendre que tu n’as pas le temps… ».

(suite…)

Lire la suite

Les femmes demandent pardon aux hommes

Hanna Milling est une femme allemande de Berlin qui a eu l’étrange bonne idée d’écrire un texte à son homme, aux hommes, pour leur demander pardon.

Hanna est une consultante holistique en médiation de conflits, travaille avec et forme des personnes et des organisations. De son cœur, pour trouver la paix, par intuition et par intelligence émotionnelle elle a écrit un texte d’une page qui s’intitule « From women to men » – « Des femmes aux hommes ».

En le lisant d’abord à son homme, à des amis, à des professionnels qui travaillent avec des garçons et des hommes, elle eut un feedback qui l’étonna. Tous ces hommes furent très touchés, certains aux larmes.

Court extrait :

(suite…)

Lire la suite

HOT SEX & SLOW SEX

HOT SEX & SLOW SEX

 

En thérapie, à écouter les couples parler de leur sexualité, il parait évident que nous ne pouvons pas la normaliser. Et chacune, chacun a le droit de la vivre dans son intimité et sa singularité.

Par contre, ce que nous entendons, ce sont des besoins, des désirs, des fantasmes, qui eux sont parfois collectifs. Cela veut dire qu’une part importante des femmes, des hommes, peuvent se retrouver dans un même vécu, dans les mêmes interrogations, les mêmes difficultés. Étonnamment, la sexualité des Bersets et des Macrons se ressemble finalement, avec passablement de répétitions, de stéréotypes, de standards. L’originalité n’est pas toujours au rendez-vous, et lorsque le sexe devient mécanique et routinier, nous sommes tous à l’usine.

Néanmoins, dans la recherche amoureuse et sexuelle des humains et depuis la petite libération sexuelle des années 60, nous observons des approches différentes. La sexualité est un moyen de reproduction, mais également, et surtout, un moyen d’expression, de communication, une chance de partager du plaisir et de l’amour. Et les femmes et les hommes sur cette planète sont sensibles, créatifs et explorateurs.

Ce qui m’amène à annoncer cette bonne nouvelle :

 Il existe deux sexualités.

(suite…)

Lire la suite

L’ART DE DEMANDER, DANS LE COUPLE

Demander est un art

Ça y est, tu ne m’as de nouveau pas compris.

– Mais je n’ai pas voulu dire ça ! 

– Pourquoi tu ne me réponds pas ? 

Se parler, s’expliquer, communiquer sur un problème, … c’est compliqué.

Dans les couples, cela peut créer de la confusion, des résistances, des malentendus et beaucoup de frustration.

Il fut une époque où les couples se séparaient car ils ne parlaient pas. Aujourd’hui, les couples se séparent parce qu’ils parlent trop, ou mal.

Nous sommes tous maladroits mais, si nous le décidons, nous pouvons apprendre.

Quoi ?

L’art d’exprimer ce qui nous touche, ce dont nous avons besoin. C’est aussi l’art d’entendre la réalité de l’autre et de lui donner une réponse au lieu d’une réaction. Une discussion qui nous aide à créer un pont ou du lien, au lieu d’un pugilat ou d’une solitude. C’est encore l’art de trouver une issue, un arrangement, de pouvoir ensuite passer à autre chose. Parler pour arrêter de penser.

(suite…)

Lire la suite

Le principal ennemi du couple? Notre idéal!

Un sexothérapeute que j’ai beaucoup apprécié dans mes rencontres est feu le Québécois Jean-Yves Desjardins. Lors d’une formation avec lui, il nous a communiqué le résultat d’une recherche portant sur 160’000 couples des années 90 : « quels étaient les facteurs les plus fragilisant et donc négatifs dans la couple ? Les réponses (correctes) fusaient : le conflit, l’autre (!), les blessures du passé, la jalousie, l’égoïsme, une sexualité difficile, la belle-mère et j’en passe… Avec stupéfaction, sa réponse fut celle-ci : « l’ennemi No 1 du couple est… l’idéal du couple !?! »

Belle leçon. Et comme thérapeute de couple, je le vérifie souvent.

(suite…)

Lire la suite

Entendre l’autre peut suffire

Dans notre culture et dans notre langage, nous disons volontiers d’un couple qui va bien : « c’est un couple qui s’entend bien ».

Avez-vous remarqué que nous ne disons pas : « c’est un couple qui est toujours d’accord », ou « c’est un couple qui comprend tout de l’autre » (d’ailleurs, est-ce possible de vraiment comprendre une femme/un homme ?!). Nous avons tous un avis sur tout, en particulier sur l’autre. « Oh je sais bien, je suis sûre que tu…, j’ai bien vu que tu m’as…, tu fais toujours…, toi tu ne veux jamais… » etc.… la liste est sans fin. Nous devenons même des spécialistes dans les descriptions rigoureuses du dysfonctionnement de l’autre !

Suffirait-il simplement de pouvoir entendre son conjoint ?

Comment s’y prend-on ? Entendre sa réalité, sa version, son ressenti, sa lubie, sa projection, son vécu comme tels. Par exemple: « Je viens de t’entendre. Et cela me touche. Je vois que je ne comprends pas ce que tu vis, pour moi c’est si différent. Mais je peux vraiment entendre ce qui te touche tellement, pourquoi tu réagis si fort et tiens, cela me donne juste envie de te prendre dans les bras ». Puis, si besoin, je pourrais demander à être entendu, pour ma version. Le couple, c’est deux personnes. Si dans mon discours et dans mon attitude je fais un peu de place pour l’autre, il n’y a plus besoin de rapport de forces et encore moins d’avoir raison.

(suite…)

Lire la suite