Le couple pluriel

 

C’est quoi un couple aujourd’hui ?

Avez-vous remarqué? Aujourd’hui, le couple ne ressemble plus vraiment à ce qui se passait il y a une ou deux générations : le couple, unité de survie et de reproduction, « à deux on est plus fort » où chacun remplit son rôle envers sa famille et la société. Avec la satisfaction d’avoir tenu la mission jusqu’au bout, dans l’amour, parfois dans un compromis ou dans une ambiance si lourde qu’on en mourrait avant de mourir. Il fallait faire avec.

Aujourd’hui, il y a une pluralité de couples, de modèles  qui se cherchent, ce n’est plus comme avant, c’est plus compliqué ou moins balisé. J’observe beaucoup de jeunes mais aussi des quadras, des quinquas, même des retraités chercher, avec sincérité, avec courage à créer une rencontre qui marche, un couple qui dure … un moment ou toujours bien sûr.

Dans ce lot de pionniers, de chercheurs, il y a déjà, vraiment, des couples heureux. La preuve, j'en connais un!

D'autres où l'amour s'y approfondit, parfois il devient amitié ou tranquille compagnonnage.

Il y a des couples où l’on "travaille" et "psychologise" beaucoup, on essaie d'apprendre, on lit des livres ou les magazines, on cherche ce qui peut aider et on y passe parfois des soirées, des nuits. Une démarche sincère et presque nécessaire pour une qualité de relation meilleure et pour durer.

Et il y a ceux qui ne se divorcent pas, ne se séparent pas, qui s'installent dans une misère familière et attachante, dans ce que Brel appelait la tendre guerre. Ou ceux qui sont soudés par les conflits, captivés par l'intensité du climat dur, froid et mortifère. Les crises émotionnelles, les explosions, les réconciliations sincères mais brèves, qui sont devenus un pis-aller et occupent, divertissent ou donne sa part d’émotion, de suspens, mais aussi ses parts de franchise et de connexion éphémère tant recherchée.

Puis encore les couples libres, poly-fidèles, du dimanche, ou formatés: pas de sexe mais affectif, ou que le sexe, mais pas affectif, etc.

Puis il y a les autres, les individus, vivant seuls (45% environ). Apparemment libres, en paix pour certains. Pour d’autres la solitude se meuble avec des attentes et des espoirs immenses sur leur version du couple idéal. En alerte et dans l’effort à chaque début de rencontre, ce sera la garantie assurée d'une déception ou d'un échec. Ce ne sera que le suivant. Pour terminer, les cyniques ou les aigris, le cœur fermé et dans la rancœur.

Très clairement, l’époque que nous vivons brasse les cartes et les couples sont en profonde remise en question. Les modèles, le rêve romantique du couple qui dure toute la vie, le bastion monogame, les rôles, l’identité sexuelle, sont secoués et ne ressemblent plus à ce qui était vrai et stable il n’y a que 30-50 ans. Et, c’est sûr, nous ne sommes qu’au début de la mutation, dans le passage, dans l’inconfort peut-être, mais dans l’excitation de la redéfinition de ce monde intime.

Nous pouvons le voir comme un moment difficile. C’est laborieux, compliqué, douloureux d’être, de rester et de durer dans le couple. Regardez autour de vous ! Lisez les statistiques ! En tant que thérapeute de couple, je ne peux qu’observer cette réalité aux premières loges.

Nous pouvons aussi le voir comme un défi passionnant, une fenêtre ouverte à créer des relations intimes qui ne sont probablement pas comme celles de nos parents. Une chance énorme de se libérer de certains carcans et limites qui enfin donneront à l’homme et à la femme, leur place, leur style, leur sensibilité, leur authenticité.

Enfin, peut-être et surtout prendre du recul et pouvoir en sourire ensemble?

Il y a de quoi imaginer et élaborer sur la relation, la sexualité, le parentage et la gestion de ce partenariat joyeusement improvisé qu’est le couple actuel, face à son humble quotidien et face au monde du travail.

 

 

 

 

Stephen Vasey

Stephen Vasey

Stephen Vasey, sociologue, gestalt-thérapeute, spécialiste du couple, conférencier, donne des consultations à Lausanne et anime des séminaires depuis plus de 30 ans sur ce thème. Auteur du livre pour couple «Laisser Faire l’Amour - Un chemin surprenant vers la lenteur sexuelle», sur une sexualité slow, libre de stress et de performance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *