La victoire de l’AKP et d’Erdogan en Turquie est une défaite pour la démocratie en Europe et au-delà

Pour paraphraser une idée à la mode, même si ses mérites sont hautement appréciés, la démocratie n’est pas « sexy ». C’est un dispositif difficile à maintenir, exigeant, plein de complexités, dont la mise en œuvre présuppose la responsabilité et le respect de l’individu. Elle n’est pas ordonnée et simple comme le fascisme et de loin pas aussi attirante que l’utopie du communisme. Une véritable démocratie ne peut jamais être considérée comme acquise, on y est toujours au travail, ce qui la rend souvent exaspérante ! Voilà quelques leçons que les élections et dernières évolutions turques nous enseignent à propos de tout cela…

La Démocratie est reconnue et promue dans ce monde comme un projet occidental avec un certain degré de succès dans d’autres cultures et sociétés. La Turquie était l’un des pays souvent cités comme exemple que justement, la démocratie n’est pas seulement un projet occidental implanté de force en sol étranger, mais quelque chose dont toute culture et toute société est capable, au prix d’efforts et sacrifices. La démocratie en Turquie rendait cette idée plus forte et renforçait sa légitimité en tant que dispositif transnational. Si un pays voisin de l’Europe, héritier de l’histoire et des difficultés d’un empire, pouvait fonctionner comme une démocratie, cela rendait plus difficile le rejet de cette dernière en tant qu’idée « euro-centrique ».

Les Européens ont laissé faire

Le fait que les Turcs,  même les plus pro-européens, parlaient de « valeurs occidentales de respects des droits humains » et de « valeurs européennes de liberté d’expression » a permis l’instrumentalisation de ces idées par ceux qui voulaient les utiliser pour mieux les rejeter.

En se repliant sur eux mêmes, à l’abri de « leurs » valeurs, les pays de l’UE ont laissé faire et ont laissé passer les gestes, toujours plus nombreux et systématiques, par lesquels les acquis démocratiques se faisaient éroder en Turquie au nom du “ceci ne sont pas NOS valeurs, mais les LEURS”, au point où aujourd’hui on ne peut qu’assister sidérés et impuissants à l’instauration, de façon démocratique (parce que élection il y a eu – même si ce critère reste discutable), d’un régime anti-démocratique (ça vous rappelle quelque chose ?…)

En plus, le fait de courtiser et louer la Turquie dans ces moments sombres du régime au pouvoir, affaiblit une position déjà fragile de la démocratie en Europe, qui s’avoue contrainte de travailler avec un partenaire qui ne suit pas les pratiques qu’elle a tant promues dans ce pays.

Politique et thermodynamique

Enfin, comme on le savait déjà, des élections ne suffisent pas pour constituer une démocratie. L’exemple turc montre qu’en cinq mois des résultats bien différents peuvent être obtenus grâce à la manipulation et la confiscation de l’espace public à force d’armes, d’accusations et fausses menaces brandies pour effrayer les gens. La “stabilité”, au nom de laquelle l’AKP se déclare vainqueur signifie, ni plus ni moins, une réduction des libertés et droits individuels. Approuver cela parce qu’il y a eu des élections relève d’une position affaiblie dans tout pays européen ou autre, où des pareils processus peuvent produire des résultats contraires à la nature démocratique d’un régime, et ne pourront être contestés à cause d’un élément technique.

Je dis souvent aux étudiants en sciences politiques que la politique et les relations internationales n’ont pas à être un jeu à somme nulle et que les lois de la thermodynamique ne s’y appliquent pas : ni la dictature ni la démocratie ne se trouvent en quantité limitée dans ce monde, et elle ne sont pas liées par une relation inversement proportionnelle.

Pourtant, ce qui se passe dans la Turquie de l’an 2015 fait écho de plus en plus fort à une réalité depuis longtemps présente : plus le pays s’enfonce dans l’autoritarisme et la restriction des libertés, plus cela érode la démocratie, non seulement sur son territoire, mais en Europe aussi et, je dirai, dans le monde.

Ruxandra Stoicescu

Ruxandra Stoicescu

Ruxandra Stoicescu est analyste et productrice média indépendante. Depuis quatre ans elle tient le blog audio Tales of the World et enseigne les relations internationales dans divers centres universitaires en Suisse romande. Formée à l'étude des relations internationales à la lumière de l'Histoire, elle propose un blog où les questions politiques et sociales contemporaines sont examinées sous l'angle de la longue durée.

14 réponses à “La victoire de l’AKP et d’Erdogan en Turquie est une défaite pour la démocratie en Europe et au-delà

  1. Est-ce que les européens n’en n’ont pas tout simplement marre d’essayer de promouvoir la démocratie sans aucun succès? Quand on voit que Erdogan a fait de bien meilleurs scores chez les turques installés en Europe occidental qu’en Turquie, on peut se poser la question…
    Et est-ce que ce n’est pas avant tout aux turcs de montrer qu’ils souhaitent la démocratie? (un peu comme les ukrainiens l’ont fait avec Maidan)

  2. Un article partial qui semble regretter qu’il n’y ait pas de guerre civile en Turquie comme dans d’autres pays musulmans.
    Que l’occident au même titre que tous les autres pays à qui il donne des leçons, cesse d’infantiliser les autres peuples qui ne choisissent pas la même voie.
    Les élections turques c’est 84% de participation. Quel pays occidental peut se targuer d’un tel score?
    Erdogan a accueilli 2.2 millions de migrants de toute confession sur son sol pendant que l’Europe entière se demande si il faut accueillir une dizaine de milliers de migrants et que les musulmans y sont persécutés ( En France, 200% d’augmentation des actes islamophobes).
    Votre article madame est une insulte aux peuples qui s’autodéterminent.
    Aujourd’hui, l’occident est une dictature psychologique qui est incapable de s’autocritiquer et de voir qu’il a créé l’état de la planète.
    Erdogan est arrivé il y a 13 ans au pouvoir en Turquie. Avant cela la Turquie était considérée comme une grande démocratie alors même que les opposants musulmans étaient emprisonnés sans que l’occident n’en dise rien. Erdogan en est d’ailleurs un parfait exemple puisqu’il a été emprisonné pour lecture d’un poème en 1999.
    Je trouve donc que votre article est indécent. Dire que les élections ne constituent pas la démocratie est indécent car il est basé sur le fait que le développement humain ne doit être que social.
    Eh bien non. La liberté d’expression, l’égalité homme-femme, fouler les institutions au pied ne sont pas les seuls facteurs qui permettent de se positionner sur le développement humain. A votre grand dam et à celui des occidentaux, les turcs ( ou 49% des turcs si vous préférez) sont satisfaits de ce qu’Erdogan leur a donné et je suis persuadé que demain lorsque cela ne sera plus le cas, ils le lui feront savoir.
    La défaite de la démocratie en Europe n’a pas eu besoin de la Turquie. Il suffit de lire votre article et tous les journaux européens, et en particulier francophone, depuis la victoire de l’AKP pour comprendre que la démocratie est morte depuis belle lurette en Europe.

    1. Tout d’abord vous commencez par dire que c’est un article qui regrette qu’il n’y a pas de guerre civile.. Mais c’est ainsi qu’elle va commencer, avec un dictateur au pouvoir. Nous parlons d’un pays ou la liberté d’expression n’existe pas, ou le nombre de journaliste emprisonné est plus élevé que tous les pays du monde, ou un enfant de 13 ans peut se faire emprisonner pour “insulte“ au premier ministre, ou les forces de l’ordres sont prêt à tuer des civils pour que l’AKP gagne quelques pourcentages aux élections, ou des magasins mais pas uniquement se font vandaliser sous prétexte qu’il s’agit de magasins kurdes, et après vous osez encore dire que c’est l’Europe qui incite à la guerre civile ?? Vous êtes bien drôle mais surtout aveugle.
      Ensuite, vous parler de l’Europe qui veut imposer son modèle à tous. Si le modèle européen est si mauvais expliquez-moi pourquoi les gens de l’orient se réfugient en occident pour y trouver la paix et le confort, pourquoi ce n’est pas le contraire qui se passe ? Pourquoi vous-même êtes en Europe si le système de la Turquie est si bon que ça ?
      La Turquie s’est exprimée, oui, avec 84% de participation peut-être mais croyez vous vraiment que ces résultats reflètent la réalité ? Dans un pays ou d’avance nous savons que les élections seront truquées et faussée.. Passons le fait que les votes sont truquées, Erdogan détient la majorité des chaines de télévision, des journaux et limite l’accès aux réseaux sociaux quand il le souhaite. Durant la dernière campagne électorale, les 12 plus grandes chaines de télévision on diffusé à 90% les interventions d’Erdogan ainsi que son parti pour ne laisser que des miettes aux autres partis. Les moyens de l’AKP pour leur campagne est exorbitant par rapport aux autres partis du fait qu’ils puisent dans les réserves de l’Etat.
      En parlant des réfugiés syriens, ce n’est pas la Turquie qui a accueilli ces 2.2 millions de syriens par plaisir mais c’est eux-mêmes qui s’y sont installés. On ne connait non plus pas exactement leur nombre du fait qu’ils ne sont enregistrés nulle part. Il n’y a uniquement une minorité qui est placé dans des camps d’accueil et Erdogan utilise ces réfugiés pour négocier avec l’Europe.
      En parlant d’autodétermination, la Turquie n’a aucunement décidé de cette issue. C’est uniquement Erdogan qui tout décidé en manipulant et en menaçant les gens. Vous ne trouvez pas bizarre qu’un parti gagne 8% en 4 mois ? C’est quand même beaucoup non ?
      Pour la fin de votre commentaire, je ne vais même pas m’y attarder, vous parler de développement humain dans un pays ou la femme ne devrait pas rigoler, ne devrait pas travailler mais uniquement procréer pour que la Turquie de M. Erdogan puisse grandir, mais en même temps on tue des enfants à l’est du pays. Etrange comme raisonnement.
      Erdogan ne fait rien d’autre que d’islamiser un pays, malgré tout le respect que j’ai pour la religion. Un pays qui ne connait pas la liberté d’expression ou la liberté de penser n’a aucun rapport avec le développement humain dont vous parlez.
      Et dernière chose.. Est-ce que vous vous êtes demandé comment se fait-il que les votes de 57 millions d’électeurs ont été comptés en un peu moins de 3h ? Je vous laisse faire le calcul.

      1. M. votre intervention illustre bien ce que je disais plus haut: la défaite de la démocratie en Europe n’a pas eu besoin de l’élection d’Erdogan. Lorsque l’argumentation est remplacée par “si t’es pas content t’as qu’à aller vivre en musulmanie” et le formatage, on ne doit pas s’étonner de la montée des extrêmes partout en Europe.
        Comme vous l’avez si bien fait remarquer, je ne vis pas en Turquie (pas même en France d’ailleurs) mais j’espère que les turcs seront plus intelligents que les égyptiens et ne se laisseront pas influencer par les oiseaux de malheur qui souhaitent ardemment une guerre civile et un renversement.
        Vous vous étonnez qu’un enfant de 13 ans soit emprisonné pour insulte au président, mais après les attentats de janvier en France, des enfants ont été arrêtés parce qu’ils n’étaient pas Charlie, une mère de famille à été arrêté parce que son fils Jihad portait un tee-shirt sur lequel était inscrit “je suis une bombe”, des familles ont été harcelées sous prétextes qu’elles étaient à risque de radicalisation etc… On parle là de faits dans des pays où l’on vente la Liberté d’expression et où il y a moins de risques que la Turquie qui est entouré de pays tous en crise ou en guerre.
        Il y a dans votre message un mélange de tout et n’importe quoi.
        Vous semblez nous expliquer qu’en Turquie n’importe quel civil peut se faire tuer. Eh! Erdogan ce n’est pas Netanyahou qui permet à ses soldats et ses civils de tirer à tout bout de champs sur les palestiniens soit disant dangereux et devant lequel nos dirigeants occidentaux vont faire des courbettes, ce n’est pas non plus Sissi qui a fait tuer 1400 personnes en quelques heures, emprisonnés des dizaines de milliers d’autres en quelques semaines et avec lequel nos dirigeants font de belles affaires (ventes d’avions de combats entre autre).
        Puis en quoi Erdogan a fait plus qu’un dirigeant européen dans la manipulation? Vous pensez quoi? Que les élections dans nos pays occidentaux sont tout beau tout rose? Que nos politiques nous font des promesses qu’ils tiennent? Réveillez vous un peu!!!! Tout candidat est un manipulateur. Je ne vais pas vous faire l’insulte d’énumérer les manipulations de nos politiques à travers les élections dans l’histoire mais par contre je vais vous demander de me citer un seul président dans le monde qui n’a pas manipulé qu’on rigole.
        La Turquie est un pays à majorité musulmane. Alors qu’est ce que ça veut dire islamiser un pays musulman et en quoi ce qu’a fait Erdogan est une islamisation? Permettre aux femmes (pas obliger comme dans certains pays où là par contre on les OBLIGE à ne pas le porter) de porter le voile dans les établissements? C’est drôle ça, voilà un homme qui ne cache pas sa religion et son conservatisme, qui se fait élire à une majorité de près de 50% et on voudrait qu’il fasse le programme de ceux qui ont eu 10% des voix. Dans quel pays a t on vu un gouvernement de droite élu appliquer un programme de gauche ou inversement?
        Enfin, au sujet du dépouillement des élections, je n’ai pas l’impression qu’ailleurs ça soit plus lent. Et de plus, il y avait des observateurs internationaux.

    2. J’ai lu votre réponse avec attention, et je me demande : Qu’attendez-vous pour aller vivre en Turquie, Monsieur?
      Vous êtes vraiment à côté, mais complètement à côté de la plaque. C’est terrifiant de voir ce type de discours.
      L’Europe continuera d’oeuvrer pour le maintien de la démocratie, heureusement, car elle est décidément, vous venez de le prouver, loin d’être acquise.

      1. Le problème des gens comme vous c’est que quand on vit en Europe, on ne doit pas critiquer (belle liberté d’expression). Quand on ne vit pas en Europe, on ne doit pas non plus critiquer car on ne sait pas ce qu’il s’y passe.
        C’est sur qu’avec la montée des extrêmes à travers tous vos beaux pays, la démocratie a de beaux jours devant elle….

    3. Vous , oubliez bien vite , qu’Erdogan avait reçu , deux prix , décernés , l”un par Le roi Faysal d’Arabie saoudite, avec une médaille de 200g or et un chèque de 200 000 dollars pour la ” Défense des musulmans dans le monde ” en 2010. Et l’autre de la Libye de Muammar Kadhafi ” Prix international des droits de l’homme Muammar Kadhafi “, avec un chèque de 250 000 dollars pour la ” défense des musulmans”.
      Les immigrés qui sont sur le sol turc , sont bien des musulmans et c’est aux musulmans de s’en charger. Erdogan en tant que défenseur des musulmans , demande à l’UE , 3 milliards d’Euros pour secourir ses frères en religion. C’est que l’islam est une religion de” paix d’amour et de fraternité”. Cela se prouve tous les jours.

      1. Vous pouvez même lui rajouter un troisième prix: http://www.trt.net.tr/francais/ameriques/2015/10/18/le-ca%C4%B1r-d%C3%A9cerne-son-prix-humanitaire-2015-%C3%A0-la-turquie-362998

        Et alors qu’est ce que ça change? Obama a reçu un prix Nobel de la paix. Combien de réfugiés a t il accueilli aux Etats-Unis?
        Essayez de vous documenter un peu. La Turquie a accueilli officiellement 2.2 millions de réfugiés qui ne sont pas uniquement musulmans.
        De plus, la Turquie n’a rien demandé aux européens, ce sont eux qui offrent parce qu’ils ne peuvent accueillir toute la misère du monde mais la Turquie qui est, d’après tous les classements internationaux, plus miséreuse que l’Europe, doit accueillir toute la misère du monde moyennant quelques deniers.

      2. Moka, tu lance des longs discours, mais tu n’as pas prouvé que Erdogan est un dictateur. Ce n’est que tes hypothèses. 🙂

        Quand je demande, personne ne peut citer une loi ou une décision que le président Erdogan a nuit la démocratie. Ceux qui l’ont insulté, bah le président a porté plainte comme tout le monde, c’est dur la vie ?

        Sur les infos que t’as passés comme quoi c’est la faute du président, tu as au moins vérifié si elles sont vrais, ou c’est eux qui ont abusé ? Est ce que c’est vraiment la faute du président ?
        Sur le fait que tu as parlé d’un poème que le président a admiré, ceci prouve que tu es allé voir son article sur Wikipédia. Oui il a été en taule mais quoi ? Il a écrit un livre comme Hitler ?

        Il a été maire, puis premier ministre et ensuite président, plusieurs fois.
        Tu sous-entend que les turcs qui l’ont voté sont tous naïves et stupides ?
        Mais en quoi le président a menacé ? Foutage de gueule ! 🙂
        Depuis qu’il était là en Turquie, en sachant que la Turquie était en faille, il a dit qu’on pourrait gérer nous-mêmes, nous avons besoin de rien. Il a crée plus des sécurités, il a empêché les vols, les mafias ect.. Même si il y en a encore, la Turquie essaye de les empêcher.
        Et voyons le résultat, la Turquie a progressé, a dépassé la France.
        Erdogan a demandé aux enfants de faire des longues études (pas forcé hein) en échange, les enfants auront une bourse. Mais est ce qu’il existe un pays qui donne des bourses pour les étudiants vivant dans l’autre pays ? (Ce n’est pas encore décidé mais ils prévoient de le faire).
        Il ne manipule pas les gens, il dit tout, il explique tout… Il a même dit “Les femmes sont inférieures aux hommes” en quoi il cherche à manipuler alors que c’est une chose qui semble absurde. Bah il a expliqué que les femmes sont physiquement faibles aux hommes. Pas mentalement, il ne parlait pas de l’intelligence. Il donne des vrais arguments qui sont super clairs à comprendre.
        Blabla les biens qu’il a fait j’en passe. La flemme, sinon en tout cas tu nieras. 🙂

        Quand je vois la différence, la Turquie est très bien avancée par rapport en France. Du coups, c’est que le président turc a été vraiment honnête, il a fait ce qu’il a pu en tenant ses promesses pour la Turquie. Comme tu l’as dit, tu ne vis pas en France ni en Turquie, c’est normal que tu n’en sais rien à propos de la Turquie. Quand on ne sait pas, on se tait. 🙂 On ne met pas des idées qui n’ont pas de preuves. C’est juste des hypothèses.

        Est ce que t’as cru que donner des longues discours avec des “arguments”, signifie que tu es l’élite de l’humanité ?

        Erdogan n’a pas islamiser la Turquie, c’est juste qu’il le montre visiblement. Mais la Turquie est toujours laïque même maintenant. Ça se voit que tu as cru les médias français comme un mouton.

        Bref j’arrête là, ça ne m’intéresse pas de parler avec un mur, mais au moins j’ai essayé. 😉

  3. Vous les soi-disant pro-européens , vous prit nos cultures des turco-mongols et vous osez nous donner des leçons de démocratie .Alors que la Turquie voulait faire une zone de protection pour les civils de n’importe quel ethnie et confession ,alors que l’UE a fait la méthode des trois singes et que les Verts allemands et EELV,PS,PCF soutiennent les filiales du PKK et DHKP-C qui tuent tout le monde et vandalise les mosquées et églises…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *