Avis de tempête sur les blogs! Bis

Je me joins à Suzette Sandoz pour exprimer mon désarroi et celui de mes lecteurs.

Il y a, depuis quelques jours (sans doute le 7 avril), un problème technique d’accès à certains (au moins deux) blogs. Je ne doute pas que les techniciens du Temps, connaisseurs des systèmes de communication Internet, parviendront à le résoudre.
J’aimerais évidemment qu’ils y parviennent rapidement.

Ce matin, 15 avril, les communications sont rétablies! Merci aux techniciens du Temps.

J’ai eu l’impression pendant “quelques jours” de me retrouver sur Mars, pendant la période de conjonction, c’est à dire pendant les “quelques jours” ou Le Soleil se trouve entre Mars et la Terre et que par conséquent les communications entre les deux planètes sont impossibles.

Pour être plus précis, cette rupture se produira tous les 26 mois cela sera le cas “au début” seulement car une fois l’homme installé, on positionnera à bonne distance de la ligne joignant les trois astres (sans doute au point de Lagrange martien 4 ou 5) un satellite relais permettant quand même une communication. Pendant ces périodes la distance à franchir pour les ondes sera encore plus grande (environ 500 millions de km au lieu de 400 millions) et donc le décalage de temps encore plus long, de l’ordre de 27 minutes au lieu de 23. Mais l’investissement ne se justifiera qu’une fois qu’il sera nécessaire de maintenir un contact permanent entre les deux planètes.

Pierre Brisson

Pierre Brisson, président de la Mars Society Switzerland, membre du comité directeur de l'Association Planète Mars (France), économiste de formation (Uni.of Virginia), ancien banquier d'entreprises de profession, planétologue depuis toujours.

3 réponses à “Avis de tempête sur les blogs! Bis

  1. Et ce ne fut pas la seule tempête en ce 15 avril ! Des chercheurs du CNRS, de leurs observations de la base CONCORDIA de l’Antarctique, ont déterminé grâce au sol vierge de l’Antarctique que la Terre reçoit environ 5000 tonnes (!) de poussières extra-terrestres en moyenne par année. Voilà pour les détracteurs qui disent que l’être humain n’est pas fait pour vivre dans un environnement extra-terrestre alors que nous avons son influence tous les jours ici-même … Le lien ci-joint du résumé de la publication scientifique du 15 avril du CNRS… https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0012821X21000534

    1. … Et bien sûr, aucune vie sur Terre ne serait possible sans le réacteur à fusion nucléaire extra-terrestre que nous voyons chaque jour… le Soleil. La Terre vivante n’a jamais vécu en autarcie car notre écologie dépend constamment d’un réacteur nucléaire extra-terrestre, bien entendu… Aux détracteurs qui disent que nous ne sommes pas fait pour vivre dans l’espace, je répond que nous sommes déjà dans un immense vaisseau spatial … la Terre. A nous d’en prendre soin et de développer les moyens de s’établir aussi sur Mars, de manière scientifique (astronautique, écologie industrielle, eau et énergies), entrepreneuriale (compétition des meilleurs, investissements, vision à court, moyen et long terme) et organisationelle (structure de leadership de la mission martienne, compétences et sélection, partenariat avec la NASA, l’ESA, les bases antarctiques, lien ou non avec ARTEMIS, etc.).

Répondre à Francois Donneur Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *