Un modem contre le Covid (3)

Ceci est une sous-section de «Ça sonne». Pas de blablas, juste des propositions de podcasts, playlists, captations de concerts, docus, etc. Je mettrai à jour régulièrement.

-> Je vous parlais il y a quelques jours de radyoon, cette webradio tunisienne qui m’avait accroché l’oreille. Figurez-vous que je vous en reparle une fois de plus parce que, décidément, le monde est petit. J’ai en effet découvert qu’elle hébergeait des mixes aux petits oignons réalisés par le Marseillais Henri d’Hautefeuille. «C’est qui?», me direz-vous… Eh bien, Henri d’Haurefeuille est le patron de La Cordillière, une «agence de diffusion et promotion de musiques créés à partir d’instruments à cordes». Et surtout, c’est grâce à lui que j’avais pu découvrir, dans le cadre du Festival Baz’Art à Genève en 2018, un guitariste d’exception: Seabuckthorn (j’en parlais ici dans Le Temps). Intitulés «Riton de la Fournaise», les mixes d’Henri sur radyoon sont de petites merveilles de cabotage semi-onirique. En voici le premier épisode, dans lequel on rencontre Richard Wagner, Moondog, Robert Wyatt, Brian Eno, ou encore Philip Glass:

-> Il y a quelques temps (une fois de plus), je vous parlais (déjà) de DJ Balcon (alias Cyril Monnard, le patron du label lausannois Dead Vox) qui utilise ses journées de confinement pour balancer d’excellents sons via Mixlr. Ce n’est pas le seul à utiliser cette plateforme. Deux jeunes gens de Rochdale, au Royaume-Uni, font la même chose. Ils se nomment Rob Brown et Sean Booth, on les connaît mieux sous le nom d’Autechre, et ces deux moines-soldats de l’expérimentation électronique balancent 24/24, sur leur propre canal, des merveilles abstraites qui vous étendent l’esprit au delà des limites connues.

-> Voici une liste de 131 noms: 808Hz, Agonis, Aïsha Devi, allreal, Amygdala, AM Khamsaa, Androo, Atrice, Audio Dope, Avem, Azul Loose Ties, Baby Val & L.D.R, Belia Winnewisser, Ben Fay, Ben Kaczor, Bigeneric aka Marco Repetto, Bit-Tuner, BOBDOG, Bruno Spoerri, Buvette, Carlos Perón, citron citron, Cosmic Love Tier aka. Kneubühler, Dadaglobal, DJ Laxxiste. A, Deetron, Dejot, Domenico Ferrari, ELi LiNE, Elisabeth Thimm, Estebahn, Fall, Feldermelder, Fels, Florin Buechel, Frank Spirit, FSS, Fu & Rolf Saxer aka Ryhop, Galoppierende Zuversicht, Gray Chalk, Hatari, hihatrider88, HOVE, Horowitz, HTN, ida leto, Idealist & Andaloop, IOKOI, Jaguar on the Moon, Jolly, Jennifer Azorian, Jokari, Kalabrese, Kombé, Kronos, Kväll, Layer V, Lexx feat Sarah Palin, Levent, Lool2Luul, Luca Durán, LOKD, Lokke, Los Pashminas, Lumpex, Mafou, Magda Drozd, Mark Lando, Markus Kenel & Irène, Martina Lussi, Mastra, Mehmet Aslan, Melodiesinfonie, Michal Turtle, molekühl, MOTO GUCCI, Morizio Lemano, Morphing Territories, Mukuna, Mystic V, n0n+, Nathalie Froehlich, Neu Verboten, Nic as Well, Night Talk, Nina Nana, Niton, Noria Lilt, NS Kroo, NVST, Noémi Büchi, Nouveau Mexique, Onur Ozman, OneFootStep feat Mona, Otis Ango, Pablo Color, Parco Palaz, Pascal Viscardi, Patrick Becker, PJ Wassermann, Prioleau, Pyrit, Ramin & Reda, Ripperton, rougehotel, Salmon-Elle-Ose, Savage Grounds, sch_tsch, Seduction, Shiffer, Simon Grab, Slon, Slow Glass aka Le Frère, Somatic Rituals, Sonja Moonear, Than Lin, The Mountain People, Thomas Fehlmann, Tissu, Torchon & Ganj, Trash Mantra, Tresque, Trillion Tapeman, truckthomas, Varuna, Vighil, Wandler, Weith, Yanling, YELLO (remixed by Ian Tregoning), Yolek. Qui sont-ils? Ce sont les artistes de ce coin de pays qui ont été invités, par l’agence Planisphere et le label Décalé, à bâtir une compilation nommée «Make Some Room: Electronic Relief in Switzerland». Ce beau monstre sortira le 7 avril prochain, et l’entier des rentrées financières sera redistribué aux artistes en question. Ils le méritent. Eventrez le crapaud!

-> Robert Hampson est une des figures les plus importantes des musiques actuelles. On doit à ce Londonien d’avoir fondé Loop, l’une des meilleures choses qui soient arrivées au rock répétitif. On lui doit aussi d’avoir amené sa patte à Pure, l’un des plus beaux albums de Godflesh (Earache, 1992). On lui doit enfin d’avoir ensuite mené une carrière d’impeccable expérimentateur (sous son nom propre ou sous celui de Main) dans les territoires de l’ambient intranquille et du psychédélisme froid. Il vient de mettre à disposition un nouveau très beau trip: Ballardism (Corona Mix). Allez-y, c’est gratuit.

-> Un docu pour terminer? Je vous conseille de vous diriger vers Extreme Nation, de Roy Dipankar. Publié en 2019, ce film vous emmène dans les terrains bouillonnants du sous-continent indien à la recherche des pousses de musiques rudes qui s’y développent. Harsh noise à Kandy ou grunt à Dacca, c’est magnifique. Voici le trailer:

Philippe Simon

Philippe Simon

Philippe Simon est chef d'édition au «Temps» et Dr ès Lettres de l'Université de Genève, spécialiste de Rabelais et des littératures de la Renaissance. En marge de cela, il se passionne pour les musiques singulières, curieuses, aventureuses – tous styles confondus. C'est de ces sons qu'on n'entend guère qu'il va vous parler ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *