Sarkozy s’enlise dans les gaz de schiste

Nicolas Sarkozy va-t-il réaliser que ce n'est pas en s'opposant systématiquement à François Hollande, sur tout et n'importe quoi, qu'il réussira à décrocher la timbale en 2017 (ou avant)?

Son soutien à l'exploitation du gaz de schiste montre les limites de son offensive tous azimuts.

Nicolas Sarkozy a-t-il oublié que c'est sous son quinquennat que le Parlement a voté une proposition de loi de l'UMP interdisant le recours à la fracturation hydraulique pour exploiter ce gaz?

Le candidat non encore déclaré mais tellement pressenti  à la présidence de la République française serait bien inspiré d'écouter son amie, l'ancienne ministre UMP Nathalie Kosciusko-Morizet qui a déclaré sur France Inter:

"S'il y avait un moyen d'extraire de manière complètement propre ce produit qui coûte très cher dans notre balance commerciale (pétrole et gaz, ndlr), ce serait bien mais la vérité est que les technologies disponibles ne sont pas propres et que le type d'exploitation qui a été mené aux Etats-Unis a conduit à une forme de dévastation écologique, paysagère aussi dont je ne veux pas en France".

Ni en Suisse, ai-je envie d'ajouter!

Philippe Le Bé

Philippe Le Bé

Désormais journaliste indépendant, Philippe Le Bé a précédemment collaboré à divers médias: l’ATS, Radio Suisse internationale, la Tribune de Genève, Bilan, la RTS (Radio), L'Hebdo, et Le Temps. Il a publié deux romans: «Du vin d’ici à l’au-delà » (L’Aire) et « 2025: La situation est certes désespérée mais ce n’est pas grave » (Edilivre).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *