En Macédoine, l’irrésistible marche des migrants

Quitter son pays la peur au ventre, payer un passeur sans pouvoir lui faire confiance, ne pas dormir, ne pas manger, ne pas boire pendant des jours: les efforts des Syriens, des Afghans ou des Pakistanais pour rester en vie en fuyant guerre, chaos et misère sont si considérables que personne ne peut douter de leur détermination à gagner l’Union européenne. Après avoir tenté de retenir des milliers de migrants à la frontière avec la Grèce, les autorités de Macédoine les ont finalement laissés entrer sur leur territoire ce week-end, pour qu’ils puissent rejoindre la Serbie, puis le nord de l’Europe.

 

Voir

3 réponses à “En Macédoine, l’irrésistible marche des migrants

  1. L’Europe, toujours l’Europe. Mais pourquoi ces clandestins ne vont-ils pas aussi vers les 57 pays musulmans, qui ne sont de loin pas tous en guerre. Les pays du golfe sont richissimes, pas l’Europe.

    1. Mon cher monsieur,

      Des pays comme la Jordanie, un des seuls pays de la zone à être assez stable pour offrir une certaine garantie de sécurité, abrite plusieurs MILLIONS de réfugiés.

      Les autres, notamment les pays du Golfe, sont beaucoup plus difficiles d’accès, ne garantissent pas le respect des droits de l’homme, se foutent largement des réfugiés , voire financent grassement les terroristes.

      Il faut vous renseigner avant de lancer des accusations à l’emporte pièce…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *