On rouvre les yeux?

Comme un petit air de printemps par ce temps très estival! Je réanime mon blog kiévite après près de deux années de léthargie. Si le blog a été peu actif, je n’ai pas chômé pour autant. Avec deux livres (l’Ange Blanc sorti en 2016 aux éditions Noir sur Blanc (projet dont Le Temps a réalisé la meilleures de toutes les e-parution) et Looking for Lenin sorti cette année aux éditions FUEL Publishing (anglais) et en français aux éditions Noir sur Blanc), une trentaine d’expositions, dont celle de Looking for Lenin aux rencontres d’Arles qui a même été récemment approuvée par Emmanuel Macron, le lancement de Météore, le journal imprévisible de l’agence Lundi13, et plein d’autres choses, ces deux années ont été très agitées!

Tout cela m’a hélas laissé très peu de temps pour écrire ici sur l’Ukraine qui bouge et se transforme. Mais mettons fin à ce long silence et commençons enfin quelque chose de nouveau! L’aile française du fabricant chinois Huawei m’a confié il y a peu un de leurs derniers modèles aux propriétés photographiques estampillées Leica (le P10 en l’occurence) avec pour seule consigne de l’utiliser. Une offre alléchante, surtout pour un utilisateur convaincu de produits apple depuis plus de douze ans. J’aime les gadgets et j’aime voir ce que la technologie peut apporter dans mon travail quotidien.

Pour tester ce téléphone et ses capacités photographiques de manière stimulante pour moi -et je l’espère- pour vous, j’ai décidé de commencer un petit tour des endroits que j’aime à Kiev. Des reliques soviétiques au dernier resto branché, cette ville est riche en surprises que j’aime partager avec les amis qui nous rendent visite. Ce petit projet que j’estampillerai temporairement #MyKyiv (en attendant de trouver un meilleur hashtag, suggestions bienvenues!) est l’occasion de mettre en image ce que j’aime dans cette ville et de profiter des mois à venir pour en découvrir de nouveaux. Je ne sais pas où ça nous mènera, mais j’avais envie de le faire. Ca se passe avant tout -et en anglais- sur mon compte instagram, mais vous le retrouverez aussi ici en français avec quelques détails qu’on n’a pas la place d’écrire sur Instagram. Après tout, j’ai pas nommé ce blog l’oeil de Kiev pour rien!

Première escale de cette exploration aujourd’hui avec deux vues du “nouveau-vieux” vélodrome. L’un des plus anciens d’Europe! Il a ouvert ses portes une première fois en 1913. Début 2000, des promoteurs immobiliers ont tentés de le démolir en construisant un gigantesque immeuble résidentiel à côté. Mais la révolution du Maidan est passée par là l’immeuble, bien que fini, est désert, et des bikers-activistes se sont mobilisés, ont repris possession des lieux et ont commencé les rénovations à leurs frais. Avec l’aide de la mairie, la remise en état a pu être achevée et c’est un vélodrome tout beau tout neuf qui a ouvert le 20 mai. Quelques chouettes restaurants commencent à ouvrir dans les environs, redonnant un dynamisme perdu à ce quartier historique.

Si il y a des choses particulières de Kiev (ou Kyiv pour adopter la graphie locale) que vous souhaiteriez découvrir, dites le moi. Je tiendrai compte de vos suggestions! Et si par hasard vous passez par ici, faites signe!

 

Niels Ackermann

Niels Ackermann

Niels Ackermann, photoreporter, co-fondateur de l’agence lundi13, vit entre Kiev et Genève. Il produit depuis 2007 des reportages pour les principaux titres de la presse internationale. Ses travaux actuels visent à donner une image nouvelle et positive à I’Ukraine, trop souvent associée à des clichés exagérément négatifs.

Une réponse à “On rouvre les yeux?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *