Alexandre Vauthier en majesté

Quand on pense à Alexandre Vauthier on songe à des créatures sculpturales, à des femmes forcément sublimes, des chanteuses, des actrices françaises. On se souvient de Sophie Marceau montant les marches du festival de Cannes, dévoilant son corps de reine, on pense à la renversante Cécile Cassel. La haute couture qu’Alexandre Vauthier a présentée en juillet est moderne et sensuelle. Elle s’adresse à des femmes qui se redressent quand elles se savent belles et désirables.


Ce à quoi en revanche on ne s’attend pas, c’est de voir défiler sous son nom des robes de grands volumes, dans la tradition des robes de bal historiques mais réinterprétées pour être portées par des filles d’aujourd’hui.

 J’ai toujours eu une certaine fascination pour ces volumes un peu «Fifties». Mais je n’ai jamais trouvé le bon moment pour les traiter. Cette fois c’est venu de façon très naturelle. Je les ai un peu détournées, j’y ai infusé un peu de l’esprit de la maison et cela à donné ça…


Je travaille toujours sur un équilibre entre sensualité et affront. Je trouve que l’équilibre des deux crée une bonne alchimie.

L’affront, peut-on le lire dans le pantalon militaire brodé?

Oui c’est un clin d’œil à tout ces camouflages que l’on voit partout dans la rue. Le problème étant de transformer cette pièce du vestiaire quotidien en un produit de luxe. C’est aussi cela la couture: créer des pièces portables et pas uniquement pour le spectacle et le tapis rouge. Je tenais vraiment à avoir des vêtements détournés faciles à porter pour la journée notamment: des chemises avec des jupes ou des pantalons, des choses comme ça.

Isabelle Cerboneschi

Isabelle Cerboneschi

Isabelle Cerboneschi est la rédactrice en chef des Hors-Séries du Temps. La mode est un monde qu'elle aime arpenter Iphone en main. Cette "shoe addict" sait bien qu'un vêtement ne naît pas par hasard et qu'il parle autant de nous que de notre époque. Regards côté cour et côté jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *