Stella McCartney lets the sun shine in !

Le défilé de Stella McCartney donnait une furieuse envie de se faufiler en backstage, de se glisser dans l’une de ses robes en plissé soleil bicolore et danser sur la place de l’Opéra (l’intérieur étant réservé aux étoiles). Sa collection printemps-été 2016 est joyeuse, drôle, décalée, colorée, exubérante, d’une sensualité heureuse, à peine esquissée. Les couleurs acides donnaient envie d’été : diabolo menthe, grenadine, citron pressé, spritz, blue curaçao, barbapapa.

Stella McCartney habille les femmes qui n’ont besoin de prouver à personne l’immensité de leur pouvoir. Des femmes qui se jouent des attributs de la masculinité – les fines rayures des costumes d’hommes, ou les imprimés écossais – qui portent des pantalons larges sous des vestes XXL qui ont tombé les manches.

Son sens aigu du tailoring s’exprime jusque dans les robes-polo. Elle les twiste, les transforme en fourreaux.

Son sportwear sort le soir. Appelons-le sportsoir…

Isabelle Cerboneschi

Isabelle Cerboneschi

Isabelle Cerboneschi est la rédactrice en chef des Hors-Séries du Temps. La mode est un monde qu'elle aime arpenter Iphone en main. Cette "shoe addict" sait bien qu'un vêtement ne naît pas par hasard et qu'il parle autant de nous que de notre époque. Regards côté cour et côté jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *