Ann Demeulemeester, une histoire de peau et d’ombre

Comment étendre l’univers gothique construit pendant des années par Ann Demeulemeester et explorer d’autres contrées ? Comment arpenter de nouveaux chemins, tout en restant fidèle à l’esprit de la fondatrice de la marque? Sébastien Meunier fait quelques pas de traverse avec sa collection printemps-été. Il introduit une touche sensuelle dans ce romantisme dark dont il a hérité.

Ses beaux oiseaux de nuit dévoilent leur chair, mais à la manière bondage, avec colliers et harnais de cuir. Elles sont des Isis combattantes, parées de plumes, un travail de la sculptrice anglaise Kate MccGwire dont le travail explore les opposés (beau-laid, familier-étrange) à travers le medium de la plume. Elles portent des robes de mousseline, comme s’il elles s’étaient vêtues de nuée.

Il y a un esprit païen qui émane de cette collection, réunissant une tribu de femmes puissantes, auxquelles on pourrait prêter des pouvoirs chamaniques. Moins poétiques mais plus battantes. Des amazones qui ne connaitraient pas l’été.

 

 

Isabelle Cerboneschi

Isabelle Cerboneschi

Isabelle Cerboneschi est la rédactrice en chef des Hors-Séries du Temps. La mode est un monde qu'elle aime arpenter Iphone en main. Cette "shoe addict" sait bien qu'un vêtement ne naît pas par hasard et qu'il parle autant de nous que de notre époque. Regards côté cour et côté jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *