Chanel, retour vers le futur

Avant chaque défilé Chanel je ressens cette légère ivresse des premières fois. Dans quel décor Karl Lagerfeld va-t-il projeter ses rêves de mode ? Quelle histoire souhaite-t-il raconter ? Quel métier d’art mettra-t-il en majesté ?

Un sentiment étrange m’a saisie en arrivant dans le casino vide servant de set au défilé Chanel haute couture. Il y régnait un parfum de fin d’époque. Et comme toute fin donne naissance à un début, j’avais la sensation de me trouver dans un endroit charnière, un lieu de passage.

Les employés se sont installés. Les tables de jeu peu à peu se sont peuplées. Un casting insensé: Geraldine Chaplin, Julianne Moore, Kristen Stewart, Rita Ora, Vanessa Paradis, entre autres, vêtues de robes dessinées spécialement pour elles par Karl Lagerfeld. Avec leurs parures de diamants, elles ont commencé à jouer comme s’il ne devait pas y avoir de lendemains.

Les mannequins sont arrivés, le visage maquillé outrageusement à la manière d’une Joan Crawford androïde, et vêtus de tailleurs en métal fritté créés en 3D et sans couture grâce à une nouvelle technologie (Selective Laser Sintering). Le voilà le premier métier mis en lumière : une technologie futuriste pour dire un monde en transit.

La mode doit suivre tout ce qui se passe dans le monde, dixit Karl Lagerfeld dans la vidéo du défilé. Et je me suis amusé à prendre les plus icônique des vestes du XXe siècle et à les reproduire avec des techniques dont on n’aurait même pas imaginé qu’elles puissent exister un jour.

FW 2015-16 HC - Backstage pictures by Benoit Peverelli - 002
Chanel haute couture automne hiver 15-16. Photo backstage: Bruno Peverelli

Les épaules carrées des tailleurs, renforcées par des épaulettes rappelent les années 40 tandis que de longues robes de mousseline évoquent certaines silhouettes portées par Coco pendant les années 20 et 30.

FW 2015-16 HC - Backstage pictures by Benoit Peverelli - 004

Chanel haute couture automne hiver 15-16. Photo backstage: Bruno Peverelli

Une collection à l’image d’une époque, dont émane une étrange beauté…

FW 2015-16 HC - Backstage pictures by Benoit Peverelli - 007

Chanel haute couture automne hiver 15-16. Photo backstage: Bruno Peverelli

Lire aussi Chanel, personnage en quête d’auteur

 

 

Isabelle Cerboneschi

Isabelle Cerboneschi

Isabelle Cerboneschi est la rédactrice en chef des Hors-Séries du Temps. La mode est un monde qu'elle aime arpenter Iphone en main. Cette "shoe addict" sait bien qu'un vêtement ne naît pas par hasard et qu'il parle autant de nous que de notre époque. Regards côté cour et côté jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *