Atelier Versace, rockmantique

Le premier mot qui vient en tête quand on pense à “Versace”, c’est le mot “sexy”. Donatella Versace est l’une des rares dans le monde de la mode à revendiquer ce terme. De toute façon il colle à la peau des femmes qui portent ses robes. Avant chaque défilé, on s’attend à voir autant de peau que de tissus. Et des jambes, beaucoup de jambes appartenant à des filles sublimes.

Le premier mot qui vient en tête quand on pense à “Versace”, c’est le mot “sexy”. Donatella Versace En revanche, quand on pense à Versace, le mot “romantique” ne vient jamais en tête. Sauf dimanche. Son défilé était une sorte de virage en épingle. Il ne va pas forcément l’emmener dans une autre direction, mais disons que cette fois, on s’est retrouvés ailleurs. Quelque part entre Coachella et des Médiévales. C’était à la fois tendre et romantique, beaucoup de flou, de mousseline effilochée, des couronnes de fleurs dans les cheveux et d’autres en velours qui grimpaient dans le dos, comme de précieux tatouages de tissu. Une nouvelle ère pour une nouvelle Eve?

 

Isabelle Cerboneschi

Isabelle Cerboneschi

Isabelle Cerboneschi est la rédactrice en chef des Hors-Séries du Temps. La mode est un monde qu'elle aime arpenter Iphone en main. Cette "shoe addict" sait bien qu'un vêtement ne naît pas par hasard et qu'il parle autant de nous que de notre époque. Regards côté cour et côté jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *