Virginie Despentes sur les planches, presque en douceur

Ce spectacle – créé en 2014 –  est né d'une rencontre forte. Celle de la jeune metteuse en scène Emilie Charriot avec "King Kong Théorie", un court texte de la sulfureuse Virginie Despentes. Un opuscule paru en 2006 et que l'on qualifie parfois de "manifeste pour un nouveau féminisme".

A tord? A raison? Le débat n'intéresse pas Emilie Charriot. Ce qui retient son attention, c'est la souffrance, les errances mais aussi les paradoxes qui s'expriment dans ce récit autobiographique où l'auteur parle sans détour ni tabou de son propre viol et de son expérience de la prostitution. La langue est sobre, fluide, tantôt enjôleuse, tantôt revendicatrice, par moment un peu rauque, à la fois lyrique et parlée. Le ton, lui, se veut militant, avec tout ce que cela implique de raccourcis frustrants et de formules chocs.

Le risque était d'en faire trop. Emilie Charriot s'en sort bien. Elle confie cette parole foisonnante et frissonnante à deux corps et deux voix, la comédienne Julia Perazzini et la danseuse Géraldine Chollet. Cette dernière ouvre les feux en évoquant pudiquement sa propre expérience de l'échec, ou plutôt du sentiment "de ne pas y arriver". Julia Perazzini prend le relais avec le texte de Virginie Despentes. Pas de décor, pas d'accessoires, un plateau nu. Les jeunes femmes, quasiment immobiles, ont pour seuls complices la lumière et leur ombre qui se déplace. Un spectacle à fleur d'émotion dont on ressort séduit par la mise en scène et les actrices, mais un peu déçu par le texte souvent plus racoleur que réellement percutant.

 

"King Kong Théorie". Texte de Virginie Despentes. Mise en scène Emilie Charriot. Genève. Théâtre Saint-Gervais. Jusqu'au 21 mai.

Mireille Descombes

Mireille Descombes

Scènes et mises en scène: le roman policier, l’architecture et la ville, le théâtre. Passionnée de roman policier, Mireille Descombes est journaliste culturelle indépendante, critique d’art, d’architecture et de théâtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *