Moi, Kim Jong Un, j’me marre !

Touché, coulé ! Enfoncé, le “leader” autoproclamé du monde libre. Niveau insulte, il est nul de chez nul.

Grand-père, Kim avait traité Lyndon Johnson de “cadavre vivant” et de “chien enragé”. Papa avait traité Bush senior de “tyran imbécile”, Mme Clinton d’une “vieille qui va faire son shopping aux soldes” et Barak Obama de “clown et singe”.  Aucune des personnes concernées n’avait réagi et grand-père, comme papa, trouvaient cela frustrant, ne sachant plus que faire pour attirer l’attention.

Moi ? je suis le top du top ! Il m’a suffit de traiter cet égomaniaque de Trump de “gâteux complètement dérangé”, de “chien apeuré” et de vieux sénile”, pour qu’il réagisse sur les chapeaux de roues en voulant me prouver qu’il peut faire pipi plus loin que moi. Mais le  tweeteur en chef n’a pas trouvé mieux que de dire que je suis “clairement un fou” et qu’il va “éradiquer la Corée du Nord de la carte du monde” C’est nul… et d’une tristesse…

L’insulte, c’est un art. Certes, Le présidemt Duarte a traité le pape François de “fils de pute” et Bush de “singe grimaçant”, mais la classe, c’est pas ça. La classe, c’est Thomas Jefferson (un des pères fondateurs des Etats-Unis) traitant John Adams de “hideux hermaphrodite,  n’ayant ni la force et la fermeté d’un homme, ni la douceur et la sensibilité d’une femme”.

J’aime aussi beaucoup ce que John Montagu a dit à John Wicks: “je ne sais pas si vous mourrez sur la potence ou de la vérole”. A quoi Wicks avait répondu: “cela dépend si j’embrasse d’abord vos principes ou vos maîtresses”.

La classe, c’est la réaction de Churchill, lorsque Lady Astor lui dit: “si j’étais votre épouse, je mettrais du poison dans votre whisky” et Churchill qui répond: “si j’étais votr époux, je le boirais sans hésiter”.

Je reconnais avoir encore beaucoup à apprendre de ce côté, mais avouez  que pour un petit jeune, qui a fait ses écoles à Berne, je me débrouille pas mal… La Chine, le Japon, la Corée du Sud, les Etats-Unis, tous font pipi dans leur culotte et se posent des questions sur ma santé mentale. “Boum ! mon petit coeur fait Boum ! Et mes missiles aussi !”

Quant au tweeteur en chef, pas de doute, il a bien choisi son prénom…Restez-donc avec nous pour la suite des aventures de Donald et Kim. Prochain épisode: “si tu me montres les tiennes, je te montre les miennes”. On parle de nos bombes, bien sûr !

 

Michael Wyler

Heureux retraité, Michael Wyler est un ex. Ex avocat, ex directeur de feu le Groupe Swissair en Chine et ex dircom. Au passé comme au présent, journaliste, chroniqueur, père de Jonathan et Julie, dont il est fier, tout autant qu'il l'est de son épouse Cécile, hypnothérapeute, enseignante en hypnose et PNL, auteur et conférencière.

6 réponses à “Moi, Kim Jong Un, j’me marre !

  1. Ah Churchill, ça c’est de l’insulte ! Oui machiste et sexiste, mais quel talent…..
    Le canard a encore du chemin à faire avant d’arriver à la cheville des pros.

Répondre à Schindler Marc Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *