Une stratégie pour atteindre vos objectifs financiers ? Trois cas concrets

Nadine Mottu, banquière senior, responsable Grandes Familles internationales

 Franco Fortunato, banquier senior

La fixation d’objectifs financiers constitue l’une des bases pour gérer son patrimoine sereinement. Mais cette étape est souvent plus facile à dire qu’à faire… En effet, nous sommes souvent influencés par de nombreux facteurs extérieurs, qu’il s’agisse de l’évolution des marchés financiers, de l’inflation, des taux d’intérêt, ou de facteurs plus personnels, comme la vente d’une maison ou le départ à la retraite. Résultat? Nous réagissons parfois de manière trop émotionnelle quand nos investissements sont à la hausse ou à la baisse, et la gestion de notre patrimoine en pâtit.

Définir ses objectifs de vie avant ses objectifs financiers

S’il ne s’agit pas de se transformer en robot pour gérer son patrimoine, certains outils de gestion et de planification se révèlent particulièrement utiles pour appréhender plus sereinement ses investissements. Tout d’abord, il s’agit d’élargir le spectre, en définissant des « objectifs essentiels » à moyen ou long terme, comme assurer son train de vie pendant 5 ou 10 ans, ou prendre une retraite anticipée. Ensuite, il s’agit de définir quelles sont ses « aspirations », qui peuvent se matérialiser sous la forme d’un projet d’achat immobilier, de création d’une nouvelle entreprise ou d’une fondation, ou encore de la transmission de son patrimoine à ses enfants.

Ces objectifs fixés permettront d’établir une « feuille de route » et une allocation de ses actifs en conséquence. L’expertise d’un conseiller financier permettra en outre de réaliser des simulations de l’évolution probable de son patrimoine, afin de mesurer les chances d’atteindre les objectifs fixés, et de mieux comprendre comment les actifs privés peuvent y contribuer. Au cours du temps, la stratégie pourra certes évoluer, mais la planification initiale permettra de maintenir un « cap », que ce soit dans les bons moments comme durant les périodes plus difficiles. Pour démontrer l’intérêt de cette stratégie, Nadine Mottu, banquière senior et responsable de l’équipe Grandes Familles internationales, et Franco Fortunato, banquier senior, partagent leur expérience de situations rencontrées par leurs clients.

Retour d’expériences de clients

Nadine Mottu et Franco Fortunato partagent les retours clients sur l’approche appelée « Votre Horizon Patrimonial ». Il s’agit d’une approche personnalisée et tournée vers l’avenir, où chaque objectif de vie peut être atteint avec des portefeuilles et des horizons temporels différents, tout en offrant une vue consolidée de l’allocation d’actifs et des risques.

Nadine Mottu, banquière senior et responsable de l’équipe Grandes Familles internationales, a été l’une des premières à mettre en place ce type de stratégie. « Il s’agit de raisonner par « poches » et allocations différenciées en fonction des objectifs, et non plus à travers le prisme d’un portefeuille global. » Cette approche est particulièrement pertinente lors d’une modification substantielle de patrimoine, à l’occasion de la vente d’une entreprise ou d’un héritage. « Elle peut également permettre de mieux structurer un patrimoine existant, en établissant des objectifs clairs sur le long terme, avec des attentes de rendements différentes par poche et des profils de risque également variés. Cette stratégie peut aussi faire la différence durant les périodes boursières compliquées, car nous visons la construction de poches avec un faible taux de corrélation. »

Structurer le patrimoine, gérer les passifs et optimiser la charge fiscale

Franco Fortunato, banquier senior, rejoint l’analyse de Nadine Mottu. Il évoque le cas d’un entrepreneur très pointu dans son domaine, qui préparait la vente de sa société. « S’il est assurément un entrepreneur hors pair, j’ai rapidement constaté qu’il avait une gestion trop émotionnelle de sa fortune, en investissant presque exclusivement dans des entreprises ou des thèmes qu’il connaissait. Votre Horizon Patrimonial lui a permis d’appréhender sa fortune à long terme, en diversifiant ses investissements mais aussi en apportant notre expertise en matière d’optimisation de la charge fiscale, de gestion des passifs et de structuration de la prévoyance. »

Nadine Mottu évoque le cas d’un autre entrepreneur, ayant vendu sa société à un fonds de private equity. « Concrètement, nous avons construit pour lui trois portefeuilles bien différenciés et proposé un crédit lombard pour financer un projet personnel. Les investissements et les rôles de ces différentes poches sont très différents et ciblés. » La poche avec un mandat de private equity fonctionne particulièrement bien, ce qui permet de compenser la baisse récente des marchés listés. La poche appelée « cash plus » a permis de traverser la récente correction boursière avec plus de sérénité. « Ce client s’est reconnu dans cette approche multi-poches avec une pondération importante en private equity dans ce cas précis. »

Pour Franco Fortunato, Votre Horizon Patrimonial permet ainsi de donner une grille de lecture et une vision globale aux clients, grâce à une analyse de la fortune à 360°. « Cela permet aussi de proposer des projections et une trajectoire, pour montrer ce qui est réalisable. »

Plus de visibilité et de sérénité

Un élément que Nadine Mottu a pu vérifier dans d’autres situations clients. Par exemple avec une héritière, séduite par cette approche lui permettant de se projeter sur le long terme – en prenant également en compte ses dépenses et ses impôts – afin de construire une stratégie sur mesure par rapport à ses besoins et ses projets de vie.

Enfin, Nadine Mottu évoque le cas d’un autre client qui souhaitait restructurer ses avoirs existants, et pour qui elle a mis en place des poches avec différentes stratégies d’investissement, indépendantes et avec un faible un taux de corrélation. « Ceci lui a apporté plus de tranquillité car ces différentes poches sont vraiment complémentaires. Lors de la récente correction boursière, la poche alternative a contribué à amortir la baisse de la poche actions, avec une performance positive sur les huit premiers mois de l’année. Notamment, grâce aux hedge funds qui sont essentiellement investis dans des stratégies décorrélées, qui bénéficient de la hausse de la volatilité durant cette période compliquée. » Quant au portefeuille de private equity, il affiche une solide performance qui se concrétise sur le long terme. « Chaque poche joue ainsi son rôle », conclut Nadine Mottu.

Lombard Odier

En tant qu’entreprise de tradition familiale, nous accompagnons nos clients sur plusieurs générations. Proches de vos préoccupations, nous avons développé une approche spécifique et personnalisée qui vous permet d’aborder votre patrimoine de manière globale, coordonnée et efficiente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *