Energies, Economie, Pétrole: Revue Mondiale Septembre 2018

Le 1er de chaque mois, retrouvez un tour du monde des Energies.
– Le pétrole passe sur les 80$ le baril
– USA: Elon Musk n’est plus le PDG de Tesla Motors
– Russie: Le Ministre du Pétrole annonce le peak oil russe pour 2021
– Iran: Il manque déjà 1 million de barils dans les exportations
– BMW lance une moto autonome. Bluffant!
– Libye: Des combats entre les milices menacent la stabilité et la production pétrolière
– Allemagne: Le premier train à hydrogène est sur les rails
– Irak: le sud du pays s’embrase et ressemble de plus en plus à la Syrie
– Volvo se lance dans la construction de camion électrique autonome sans chauffeur.


 

Le pétrole mime les températures de notre planète et grimpe comme un bouchon de liège dans un baignoire. Il termine ce mois à 82,72$ (77.77$ fin août) à Londres et 73,25$ à New York  (70,25$ fin août). En route pour les 100$? L’avenir le dira.

Certainement jaloux du succès pétrolier, l’uranium ne pouvait en rester là. Il continue sa montée à 27.35$ (26.20$ fin août).

 

Graphique du mois:  Changements dans la production de pétrole 2005-2018

Les USA, l’Irak, le Canada, la Russie et le Brésil sont les seuls pays à pouvoir solidement
alimenter les marchés pétroliers.  Source EIA

 

Monde

Pétrole

L’extraction pétrolière a dépassé les 100 millions de barils par jour (b/j). Une question émerge. Y aura-t-il bientôt un pic de la demande (lire en anglais)?

Si les compagnies pétrolières européennes, Equinor (Nor), Rpsol (Esp), Total (Fr), BP (GB), Shell (NL), OMV (Aut), et Galp (Por) veulent atteindre leurs objectifs de réduction de CO2 d’ici à 2020 via leur Initiative Oil & Gaz Climate, elles vont devoir doubler leurs efforts. Actuellement, elles consacrent 5% de leurs investissements aux énergies renouvelables. Ces parts devraient monter à 9% en 2020 et 17% en 2025.

ExxonMobil et Chevron ont rejoint les européens dans l’initiative Oil & Gaz Climate. Cette volte-face est un signe que la pression du public et des investisseurs porte ses fruits. Green waching ou volonté réelle? A vérifier dans 2-3 ans. Ecoutez l’interview de la radio Radio Suisse Romande, Tout un Monde (vous m’entendrez sur la fin).

Les 3 supercomputers les plus puissants aux monde, opérés par des entreprises privées, appartiennent à l’italien ENI, le français Total et Petroleum Geo-Services de Norvège. Les besoins de calculs pour l’exploration, les recherches sismiques et l’optimalisation de la production expliquent ces besoins.

 

OPEP

Suite à la réunion du cartel, le baril est repassé sur les 80$. Le président Trump a bien essayé de forcer la main à l’OPEP afin de compenser la chute des exportations iraniennes et du Venezuela. Téhéran s’est opposé à cette requête. Comme l’unanimité est demandée, les quotas de production de l’OPEP restent, en théorie, inchangés.

Le sentiment est que les membres de l’OPEP+ (avec la Russie non membre de l’OPEP) ne vont pas être capable de compenser la perte du pétrole iranien. Il est également évident que tous les producteurs veulent voir les prix du baril monter jusqu’au seuil de douleur limite pour les pays importateurs. Durant la crise de 2008, la destruction de l’Economie avait débuté avec un baril à 110-120$.

Durant les 15 dernières années, les 15 membres de l’OPEP n’ont pas réussi à augmenter leurs extractions de pétrole. En plus des gisements âgés et en déclins, le Venezuela, le Nigeria, la Libye et l’Iran sont dans une situation politique délicate qui ne permet pas l’optimalisation de leurs ressources.

 


Nous protégeons les pays du Moyen-Orient. Ils ne seraient pas sûr très longtemps sans nous.
Et ils continuent de pousser les prix du pétrole de plus en plus haut. Nous nous en rappellerons.
Le monopole de l’OPEP doit faire baisser les prix.

 

 

Charbon

Contrairement à la perception, durant les 20 dernières années, le charbon a maintenu une part de marché constante dans le mix électrique mondial. Dans l’analyse de BP, de 1998 à 2017, c’est toujours 38%!

 

 

Les pays phares du mois

Iran

Pas de surprise, l’Iran est au sommet de la liste.

Les sanctions américaines ont découragé le Japon, l’Inde, la Corée du Sud et les pays européens d’importer du gaz et du pétrole de Téhéran. L’Europe tente bien de trouver une astuce en faisant du troc, mais l’impact sera minime. Les grands acteurs ne veulent pas se mettre à dos le mari de Melania.

Histoire de jouer à cache-cache, au moins 7 tankers pétroliers iraniens sur 12 ont coupé leur système de tracking ce qui complique la géolocalisation et l’identification du pétrole.

Les exportations de gaz ont baissé à 356’000 tonnes après le pic de 568’000 en août. Avant l’entrée en force des sanctions américaines le 4 novembre, les exportations de pétrole auraient déjà diminué de 1 million de barils/jour (b/j).

Le président Rouhani a rejeté une offre américaine pour renégocier l’accord nucléaire. Les américains veulent maintenant inclure le programme de missiles balistiques et «la mauvaise» influence iranienne dans la région.

Quatre hommes armés ont surgi lors d’une parade militaire à Ahvaz. Ils ont tué 24 personnes et blessé 60. La cérémonie commémorait le début de la guerre 1980-1988 avec l’Irak de Saddam Hussein.

Dessin Chappatte

 

Russie

La production pétrolière est restée stable à 11,21 millions b/j. Elle devrait le rester jusqu’à la fin de l’année. En juillet, la production avait touché un record de 11,215 millions b/j.

Si de nouveaux investissements ne sont pas réalisés pour stimuler la production, le Ministre de l’Energie Russe, Alexander Novak, pense que la production pétrolière du pays pourrait atteindre son peak oil d’ici à 2021. On ne sait pas s’il s’agit d’un coup de bluff pour desserrer l’étau des sanctions américaines et européennes.

Une fois le peak oil atteint, la production pourrait chuter de 44% pour atteindre les 6 millions b/j en 2035. La Russie compte sur son pétrole de schiste et l’Arctique pour compenser ses vieux gisements. Cependant, dans les deux cas, les embargos américains et européens bloquent cette option.

Le président Poutine a besoin de 120 milliards $ durant les 6 prochaines années pour réaliser son plan social, notamment pour les retraites et rénover les infrastructures. Ca tombe plutôt bien, le baril remonte. Les nouvelles taxes sur l’industrie pétrolière sont prévues à cet effet, mais du coup, les pétroliers russes râlent. En comparaison, les Jeux Olympiques de Sotchi ont coûté 45 milliards $.

Le rouble s’est à nouveau pris les pieds dans le tapis et redescend à 70 roubles pour 1 $. La directrice de la Banque Nationale, Elvira Nabiullina (ne pas confondre avec notre Nabilla), va maintenir les taux d’intérêt à 7,25%. En comparaison la Turquie de Recep Tayyip Erdogan a poussé les taux d’intérêt de 17,75 à 24% pour soutenir sa monnaie.

 

Quels pays dépendent du gaz russe avec les gazoducs
Source: Bloomberg

 

Chine

Dans la bisbille des tarifs avec les USA, les importations de gaz américain seront taxées +10% alors que +25% était sur la table. Même avec 10%, le gaz américain reste le moins cher sur les marchés. La Chine se tourne vers le Qatar et l’Australie pour assurer ses livraisons sur le long terme.

Les importations pétrolières chinoises se montent à 9,04 millions b/j (8 million en 2017). +6,5% depuis le début de l’année.

Le géant de l’énergie CNPC pense que la demande diesel a atteint son pic en Chine. Pour l’essence, il faudra attendre 2025. La demande pétrolière de la Chine devrait atteindre son maximum d’ici à 2030 avec 13,8 millions b/j.

L’américain ExxonMobil va investir 10 milliards $ dans la province de Guangdong afin de construire une usine pétrochimique et un terminal de gaz liquéfié.

Pour ceux qui douteraient que la Chine va devenir le no 1 mondial de la production automobile, les chinois ont acheté 1,75 millions de mini-voitures électriques et 770’000 voitures électriques en 2017. Le pays compte plus de 400 constructeurs qui devraient vendre 6,5 millions de voitures en 2018. La production est presque entièrement réservée à la consommation locale. Depuis 3 ans, la qualité des voitures a été fortement augmentée et certaines marques n’ont bientôt plus rien à envier aux allemandes.

La Route de la Soie est un plan d’une ingéniosité toute chinoise. Au lieu d’utiliser la force, comme les USA, Pékin emploie la “Diplomatie de la Dette”. La Chine accorde des prêts généreux pour construire des infrastructures (train, routes, centrales électriques) et utilise ses propres travailleurs pour les réaliser. Une fois l’heure de rembourser la dette, les pays asiatiques et africains se voient alors obligé de brader leurs matières premières.

En Europe et aux USA, la Chine rachète simplement les entreprises locales et notamment les réseaux électriques et les entreprises énergétiques.

 Le typhon Mangkhut a touché la Chine avec des vents surpuissants

 

Venezuela

La production pétrolière chute à 1,22 million b/j en août (1,8 million b/j en août 2017).

Le président Nicolas Maduro s’est rendu en Chine pour trouver du cash. En signe de bonne volonté, il a cédé 9,9% de Sinvensa (entreprise pétrolière). Pékin devrait ainsi avancer 5 milliards $ pour stimuler la production pétrolière, et au final, envoyer 1 million b/j à la Chine pour rembourser le tout. A vrai dire, la production du Venezuela est au plus bas depuis 60 ans et il faut faire un grand effort pour imaginer que le pays puisse rembourser la totalité de la dette chinoise qui se monte à 50 milliards $.

Caracas doit également 65 milliards $ aux USA dont le fonds BlackRock.

Au total, le pays possède une ardoise de plus de 150 milliards $ . C’est certainement sous le poids de la dette et les remboursements des intérêts que le régime s’écroulera.

Malgré les problèmes, le pays continue de livrer du pétrole à Cuba. Entre juin et août, 4 millions de barils ont été expédiés. En échange Cuba propose ses services d’intelligence et de sécurité rapprochée du président.

Les Routes de la Soie proposées par la Chine

 

Libye

Alors que le 95% du budget national provient du pétrole, les 7-8 milices, qui se partagent le pays, ont décidé d’en venir aux armes d’autant que la France et l’Italie préfèrent se chamailler et imposer leurs agendas au lieu de réparer le jouet qu’ils ont cassé.

Avant l’intervention Française et la mort de Kadhafi, le pays produisait 1,8 million de barils par jour. Au début de l’été, il en pompait un peu plus de la moitié, avec toute l’incidence sur le budget de l’Etat.

Pour la première fois, le siège de la compagnie nationale de pétrole (NOC) a été attaqué. Le bâtiment se situe dans le centre de la capitale Tripoli. Au moins quatre personnes sont mortes, deux civils et deux assaillants. Dix employés de la compagnie ont été blessés. Grace à son PDG, Mustaffa Sanalla, la NOC dialogue avec toutes les milices et partage équitablement les revenus pétroliers entre les différentes factions. Si ce fragile équilibre et la commercialisation du pétrole par la NOC est remis en cause, il est probable que la production pétrolière en fasse les frais.

Plus de 400 prisonniers se sont échappés de la prison d’Ain Zara lors de combats entre les milices. Une grande partie de ces prisonniers étaient des supporters du Général Kadhafi.

 

BMW ConnectedRide. BMW présente sa moto autonome.

 

Europe

Afin d’éviter les foudres de Donald Trump, l’Europe pourrait importer du soja OGM ainsi que du gaz de schiste liquéfié. Notre président à tous désire que l’Europe diminue ses importations de gaz russe.

 

Angleterre

La production pétrolière anglaise est au plus bas depuis 1965. Durant les 5 dernières années, la baisse s’élève à 50%.

D’ici à octobre et malgré l’opposition des habitants, Cuadrilla Resources pourrait débuter le premier forage de gaz de schiste au Lancashire.

Les fonds de pension ont investi plus de 9 milliards £ dans le schiste américain : En chiffres : Greater Manchester Pension Fund (17,2 milliards £ de fonds investis, 5,8% investis dans le schiste) , Dumfries and Galloway Pension Fund (834 million,  6,7%), Lancashire County Pension Fund (7,1 milliards, 2,6%).

Le gouvernement va lancer un appel d’offres pour réaliser un réseau de recharge pour les voitures électriques. Pour accélérer le processus, le gouvernement met 523 millions $ sur la table.

 

Allemagne

La Basse-Saxe remplace ses trains à diesel par des trains à hydrogène entre Cuxhaven et Bremehaven. Les piles à combustible transforment l’hydrogène et oxygène en électricité. Un plein d’hydrogène permet aux rames d’Alstom de circuler sur 1’000 km.

De son côté, le canadien Bombardier Transportation a lancé son premier train électrique à batterie. Les trains sont prévus pour remplacer les locomotives diesels là où les lignes électriques n’existent pas, notamment dans la région du lac de Constance. Actuellement, le prototype peut circuler sur 40 km. Dès l’année prochaine, l’autonomie montera à 100 km.

RWE s’oppose à la fermeture de ses centrales à charbon d’ici à 2035 prévue par le gouvernement. RWE sert le plat habituel: «sécuriser la fourniture d’électricité». Objectif: optimaliser les dédommagements payés par l’Etat pour ces fermetures.

 

France

Le remplaçant de Nicolas Hulot, François de Rugy, pense qu’EDF doit démontrer que la nouvelle centrale nucléaire EPR fonctionne et que les coûts de production soient compétitifs. Le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, espère industrialiser la construction des EPR et offrir un kWh à 6 ou 7 ct €. A Hinkley Point, GB, EDF vendra son kWh à 9,25 £ (10,5 ct €) assez loin des 5, 75 ct des derniers contrats signés dans l’éolien. Si François de Rugy tient promesse, on ne devrait plus voir la construction de centrale nucléaire en France.

Le premier EPR français à Flammanville dépasse de 8 milliards les budgets (au total 10,9 milliards €) et 7 ans de retard. Le premier EPR chinois a été mis en production et connecté sur le réseau.

La ville de Paris a choisi Renault pour remplacer les voitures électriques en partage de Bolloré. Plus de 120 voitures ont été mises en circulation.

 

Suisse

La ministre de l’énergie et de l’environnement, Doris Leuthard, a annoncé se retrait d’ici à la fin de l’année au lieu d’attendre la fin de son mandat en automne 2019.

La ville de Berne a lancé un nouveau système de recyclage. Les ménages vont avoir 6 containers supplémentaires pour effectuer leurs tris!!! Les déchets des ménages représentent seulement le 3% de la production totale des déchets aux USA et 8,3% en Europe. Une question: si 95% des déchets ne sont pas recyclés, faut-il ajouter 6 containers de plus? A ce sujet lire l’excellent livre de Cyril Dion “Petit Manuel de Résistance Contemporaine“.

 

Votation Suisse: Le peuple dit oui aux pistes cyclables.
Dessin: Chappatte

 

Les Amériques

USA

Trump tente de peindre l’OPEP comme le responsable de la hausse du baril. Tactiquement cette stratégie est judicieuse car elle lui permet de désigner un coupable. En réalité, c’est sa décision de diminuer les exportations iraniennes qui a mis le feu au poudre. Les prix de l’essence ont augmenté de 15 ct $ en un mois et 28 centimes durant les 12 derniers mois pour se retrouver à 2,68 $ le gallon.

Le concurrent d’Uber, Lyft propose 500$ à ceux qui n’utilisent pas leur voiture pendant 1 mois. Les participants reçoivent des chèques pour utiliser le système Lyft, les transports en commun, les vélos, etc…  L’offre va être étendue dans 35 villes à travers les USA.

Les frasques d’Elon Musk, PDG, de Tesla Motors lieu auront coûté son poste de PDG. Il reste directeur. Elon avait notamment indiqué qu’un fonds financier d’Arabie Saoudite était prêt à racheter Tesla. L’action avait grimpé comme une flèche suite à l’annonce. Il n’en était rien. On apprend également que les tuiles solaires font un flop. Seul rayon de lumière, le système de stockage d’électricité qui cartonne notamment en Afrique du Sud et en Australie.

Suite à la chute des cours Green Plains Inc. a fermé deux centres de production d’éthanol dans le Minnesota. La production de carburant à base de céréales fait les frais de la guerre économique avec la Chine. L’administration Trump a coupé l’accès de l’éthanol à la Chine et Green Plains ne sait pas comment écouler les surplus.

L’Etat de Californie va répondre à la proposition de l’Administration Trump de supprimer la régulation et la surveillance des émanations de méthane dans le gaz de schiste. Le gouverneur Jerry Brown a annoncé l’envoi d’un satellite pour effectuer les mesurer.

Jerry Brown, toujours lui, a passé une loi afin que la Californie devienne «neutre en carbone» d’ici à 2045. Pas uniquement pour la production d’électricité, mais pour toute l’économie, la mobilité et les industries.

Il n’y a pas que les EPR d’AREVA qui sont à la peine. La construction de 2 centrales nucléaires Westinghouse à Vogtle, Jacksonville tourne à la banqueroute. A l’origine en 2005, les deux réacteurs devaient coûter 9,5 milliards $. Aujourd’hui, nous en sommes à 27 et l’ardoise s’allonge. On comprend que la ville de Jacksonville tousse et refuse de payer la douloureuse. Le constructeur a porté plainte contre la ville. L’installation a reçu 12 milliards $ de garanties de Washington dont 3,7 de l’administration Trump.

Exelon Generation a fermé sa centrale nucléaire Oyster Creek, à Forked River, NJ. Il s’agissait de la plus vieille centrale en activité. Elle avait débuté sa production en avril 1969.

Selon Bloomberg, l’énergie solaire avec stockage batterie est moins chère que les centrales à gaz. C’est une prouesse car le gaz américain est 3 fois moins cher que le gaz européen.

Malgré la croissance, depuis 9 ans, la consommation électrique des USA est restée stable. On se demande d’ailleurs comment ils pourraient consommer plus!

Apple a lancé sa montre avec fréquence cardiaque intégrée. Superbe ajout qui permettra à la Pomme corroborer vos pulsions avec vos achats en ligne. Couplé avec la reconnaissance faciale, la firme américaine détectera, avant que vous ne le sachiez, vos envies d’achats dans un magasin. A se demander qui est vraiment la pomme.

 

Evolution cumulative de pétrole brut

Si le marché pétrolier est actuellement à l’équilibre, nous le devons aux USA à l’Irak et au Canada.
Source EIA

 

USA Schiste

Selon l’EIA la production de schiste atteint 7,59 millions b/j. dont 3,427 du Bassin Permien et 1,449 d’Eagle Ford, Texas. Le principal problème réside dans le manque transport du schiste vers les raffineries. Pour séduire les raffineurs, les producteurs doivent vendre leur baril 15$ au-dessous des prix du marché WTI.

Dans le Bakken, les forages les plus prometteurs ont presque tous été exploités (tier 1). D’une production initiale de 1’000 b/j, les majorités des nouveaux forages (tier 2) produisent 500 b/j (80’000 lt par jour).

Jeff Miller, PDG d’Halliburton, a confirmé une baisse de régime dans le fracking de schiste américain. L’entreprise active dans les services pétroliers a légèrement baissé à la bourse suite à cette déclaration.

Duke University conclue que durant la période 2011-2016, la quantité d’eau nécessaire au fracking a augmenté de 770% et la quantité d’eau contaminée de 1’440%. Lire le Dallas News: «Disposal nightmare».

 

Equateur

Le pays a perdu devant un tribunal international contre la compagnie pétrolière Chevron. L’Equateur avait condamné Chevron à une amende de 9,5 milliards $ pour pollution. Le géant américain a fait recours et a gagné.

Le tribunal a jugé que le gouvernement avait basé sa plainte sur de la corruption, fraude et que cette demande avait déjà été résolue des années auparavant. Normalement une compagnie privée ne peut pas porter devant un tribunal un pays, mais des accords de libre-échange peuvent permettre ce processus (ex : accord Canada-Europe).

 

Argentine

La Royal Navy anglaise a intercepté un navire de prospection pétrolière argentin au bord des îles Falkland. La région pourrait posséder du pétrole et les deux pays se crêpent le chignon depuis 1982 pour revendiquer la propriété. Pour l’instant, l’île est dans les mains anglaises.

Les émanations de méthane exposent dans la vallée de la Vaca Muerta. Les gisements de gaz de schiste relâchent plus de 5% du puissant gaz à effet de serre. Les producteurs pétroliers sont aidés par le manque total de supervision de l’Etat argentin.

Le pays s’enfonce dans une nouvelle crise financière.

 

Brésil

L’ancien président Lula ne pourra pas se représenter aux élections pour redevenir président. Il purge actuellement une peine de 12 ans pour corruption.

Petrobras va payer une amende de 853,2 millions $ d’amende pour l’affaire de corruption Odebrecht. C’est un jugement d’une cours de justice américaine, basée aux USA qui a demandé cette sanction. Les USA recevront le 20%, 85,3 millions $ et le Brésil le solde de 682 millions $.

 

Canada

Walmart Canada désire utiliser une flotte de camions 100% électrique d’ici à 10 ans. L’entreprise désire acheter 30 camions Tesla. Cette première série convertira 1/5 des trucks 18-wheller cômon-dit-chez-vous-autres.

Le chinois Sinopec Corp va construire une raffinerie de 167’000 b/j dans le royaume des sables bitumineux en Alberta.

Le gouvernement canadien a finalement plié et signé l’accord douanier imposé par Donald Trump. Le Canada va devoir ouvrir ses marchés aux produits agricoles américains dont les produits laitiers. Détail intéressant, la totalité des exportations de pétrole du Canada sont vendues aux USA. Et si le Canada trouvait d’autres clients?

 

Mexique

Le nouveau président, Andres Lopez Obrador désire que la production pétrolière du pays remonte à 2,6 millions b/j d’ici à la fin de son mandat dans 6 ans. (1,8 aujourd’hui). Il a étendu les budgets d’exploration de Pemex de 4 à 11 milliards $.

Dans le nouvel accord négocié avec les USA, le Mexique va augmenter ses importations de gaz de schiste américain.

 

Volvo Camion autonome

 

Moyen-Orient

Arabie Saoudite

Donald Trump a de nouveau demandé à l’Arabie Saoudite d’ouvrir les vannes pour freiner la hausse du baril. En août, Riyad avait remonté sa production à 10,49 millions b/j au lieu des 10,06 prévus. Cependant, le pays est en-dessous des 10,8 promis en juin. On ne sait pas encore s’il s’agit d’une stratégie ou si le pays peine à extraire plus d’or noir.

Cette année, l’Arabie pourrait générer 161 milliards $ au lieu des 131 du budget.

La peine de mort a été demandée pour 3 membres du clergé notamment pour corruption. Cependant, un acte contre des leaders religieux pourrait faire des étincelles parmi la population. Les signes d’instabilité politique dans un pays qui génère autant de pétrole produit toujours des frissons dans le dos.

Les Houtis du Yémen ont revendiqué une attaque de missiles Badr 1 sur des installations pétrolières à Jizan.

L’Arabie Saoudite planifierait la construction d’un canal afin d’isoler le Qatar pour en faire une île. On voit où sont les priorités du gouvernement.

 

Irak

Selon le Gouvernement, le pays aurait les possibilités d’augmenter sa production pétrolière pour alimenter les marchés notamment après l’entrée en force des sanctions américaines contre l’Iran.

L’Irak a pompé 4,68 millions b/j en août (+110’00 par rapport à juillet) un record en 30 ans.

L’agence anglaise, IHS Markit, pense qu’en théorie, le pays pourrait produire 7 millions b/j. Cependant, le manque d’infrastructures et de stockage sont des facteurs bloquants. IHS Markit pense que l’Irak pourrait atteindre 5 millions b/j en 2028 et 6 en 2036.

Les manifestations contre la corruption et l’administration s’étendent dans la zone pétrolière de Bassora. Les USA ont fermé le consul à Bassora et demandé à ses citoyens de quitter la région. Avec la conjonction de la sécheresse, la situation fait penser à la Syrie avant la guerre civile.

 

Egypte

Royal Dutch Shell et Petronas vont investir 1 milliard $ pour l’exploration de gaz dans le Delta du Nil.

Le champ gazier de Zohr a vu sa production multiplier par 6 depuis le début de son exploitation en janvier pour atteindre 5 millions m3. L’Italien ENI avait découvert ce gisement en 2015. La production devrait atteindre une pointe maximale de 6 million m3 en 2019.

 

Syrie

Avant la guerre, la Syrie exploitait 400’000 b/j. En 2013, seuls 58’000 b/j étaient au rendez-vous.

En janvier de cette année, Vladimir Poutine a signé avec Bashar al-Assad, l’exclusivité de l’exploitation pétrolière en Syrie. La Russie pourrait investir 30 milliards $ pour restaurer les infrastructures pétrolières et gazières du pays. On peut se demander si la restauration de l’exploitation pétrolière est une priorité pour le pays.

Dessin: l’excellent Chappatte

 

Asie

Inde

L’entreprise Maharashtra State Power Generation Company Limited a lancé un appel d’offres pour acquérir 2 millions de tonnes de charbon pour générer de l’électricité.

La mousson indienne a été destructrice. Les inondations et les glissements de terrain ont fait 1’400 morts.

 

Japon

Jebi, le plus violent typhon depuis 25 ans a frappé l’île de Shikoku. Depuis quelques mois le Japon est frappé par des vagues de chaleurs, pluies torrentielles et inondations. Des pointes de vent à 216 km/h et 500 litres d’eau au m2 ont été enregistrées.

La violence du phénomène a provoqué l’inondation de l’aéroport international du Kansai, construit sur un polder. Un pétrolier s’est encastré dans le tablier du pont qui le relie à la terre et notamment à l’agglomération d’Osaka

Un nouveau record de température a été établi, à 41,1 degrés, le 23 juillet dans la ville de Kumagaya, au nord de Tokyo. Les températures ont dépassé de 2,8 degrés les moyennes saisonnières.

 

L’ouragan Jebi touche la ville d’Osaka

 

Afrique

Nigeria

Au deuxième trimestre, la production pétrolière a chuté de 2 millions b/j à 1,84.

La situation avec la coalition des milices du Delta du Niger se fragilise. En 2016, le Nigeria a perdu des centaines de milliers de barils/jour suite à des attaques des milices. Elles demandent de recevoir une plus grande part dans la répartition du pétrole.

La Navy nigérienne a acheté 16 bateaux pour surveiller les infrastructures pétrolières.

Le pays aurait perdu plus de 7 milliards $ entre 2016 et 2017 à cause des vols et on ne parle pas de la corruption.

L’Italie a condamné deux intermédiaires dans la vente de gisements propriété de Shell à Eni pour un montant de 1,3 milliard $. La fraude se monte à seulement 1,1 milliard $. Le gouvernement nigérien aurait quand même reçu 210 millions $, ce qui n’est pas rien. Ce scandale touche le PDG d’Eni, Claudio Descalzi et quatre managers de Shell dont Malcolm Brinded, Directeur de la fondation Shell. Ce jugement pourrait freiner les ardeurs de corruption qui règne dans les majors.

La police nigérienne annonce avoir retrouvé 470 millions $ de la compagnie pétrolière nationale siphonnés dans un compte privé.

 

 

Phrases du mois

Conserving oil is no longer economically necessary for the US”. Donald Trump.

«Alors que la science est sous l’attaque et la menace climatique grandissante, nous allons lancer notre propre satellite (own damn satellite pour mesurer les émanations de méthane des forages gaziers» Jerry Brown, Gouverneur de la Californie, suite à l’annonce de Trump d’abandonner la restriction de méthane pour les gaziers.

«Tout le monde est en train de travailler sur des moyens de contourner les USA. Le vrai gagnant est la Chine». Richard Gowan, UN University.

«Un député n’a pas à être une chambre d’enregistrement des desiderata des lobbys. Son job est de défendre l’intérêt général dans le cadre de la démocratie.» Delphine Batho

 

Sources: avec Tom Whipple de ASPO USA et Resilience.org, FT.com, l’humour de Thomas Veuillet Investir.ch et toutes les informations récoltées minutieusement dans différents médias à travers le monde.

Laurent Horvath

Laurent Horvath

Géo-économiste des énergies, Laurent Horvath, propose des analyses et des réflexions qui vont au-delà de la simple information dans le monde passionnant du pétrole, du gaz, du nucléaire, du charbon et des énergies renouvelables. Il est le fondateur du site indépendant 2000Watts.org qui n'accepte ni publicité, ni sponsors ou influence politique.

Une réponse à “Energies, Economie, Pétrole: Revue Mondiale Septembre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *