Comment «Le Temps» a repensé ses newsletters


Depuis quelques semaines, et vous l’avez peut-être constaté si vous êtes un lecteur régulier de notre site, nous proposons de toutes nouvelles newsletters à nos lecteurs. 

Elles sont désormais au nombre de sept, au lieu de trois auparavant. D’autres vont bientôt voir le jour, notamment dans le domaine culturel. A terme, une quinzaine sont prévues.

Cette refonte est le résultat d’une réflexion de fond  sur la manière de promouvoir nos reportages et nos articles via ce canal de distribution souvent sous-estimé. Après avoir été jugé ringard à l’heure des réseaux sociaux, l’envoi par e-mail revient en grâce auprès des éditeurs de presse depuis quelques années. Le New York Times en propose une cinquantaine pour près de 13 millions d’abonnés!

Nos chiffres sont certes plus modestes, mais vous pouvez découvrir nos newsletters en cliquant ici, et vous abonner bien évidemment. (suite…)

Lire la suite

Les femmes sont les grandes absentes des pages «Opinion et débat» du Temps

 

A l’occasion de la journée des femmes, le journal «Le Temps» réalise une édition spéciale, durant laquelle le journal ouvre ses portes à des rédactrices invitées parmi les personnalités de Suisse Romande. Le moment était propice pour «Le Temps» de faire sa propre introspection et de s’interroger sur la représentation qu’il donne des femmes.

«Le Temps» existe sous ce nom depuis 1998 et le journal a toujours contenu une à deux pages nommées «Opinion» ou «Débat» dédiées aux idées extérieures et rédigées par des hommes et des femmes qui ont la volonté de participer au débat public. Pour ce numéro spécial, nous nous sommes intéressés à la place laissée aux femmes et prise par les femmes pour faire entendre leurs opinions depuis 1998. (suite…)

Lire la suite

Avec Zombie, Le Temps veut redonner une seconde vie à ses meilleurs articles

giphy-8

united-kingdom-flag-2-iconRead in English


Nous sommes heureux de vous annoncer que Le Temps fait partie des bénéficiaires de la Digital News Initiative, un fonds européen lancé en 2015 pour financer l’innovation dans le secteur des médias.

Lire ici: le communiqué de la Digital News Initiative

Le projet que nous avons soumis et que nous allons développer dans les prochains mois est un algorithme prénommé Zombie. Il sera financé à hauteur de 45’000 euros. Son code informatique sera open source, c’est-à-dire qu’il pourra ensuite être librement et gratuitement réutilisé par d’autres éditeurs de presse. (suite…)

Lire la suite

Comment recueillir des témoignages de qualité sur Facebook

Au Temps, notre page Facebook a vocation à créer de l’audience sur le site. Mais pas uniquement: la puissance du réseau social est également un formidable outil pour trouver des informations. Nous l’utilisons de plus en plus pour aller chercher des témoignages de manière ciblée.

Dernier exemple en date: la publication d’un appel à témoignages pour produire une enquête sur Periscope et, plus généralement, sur l’usage du smartphone à l’école. L’application de vidéos en direct fait fureur dans les salles de classe. Les adolescents y racontent leur vie et filment leurs copains. Mais qu’en pensent les enseignants? Leurs cours sont-ils parasités par les smartphones?  (suite…)

Lire la suite

Pick’n’choose: du bon usage de la toolbox en journalisme

Cela ne fait pas si longtemps que les médias se sont débarrassés de leur lourd héritage au moment de définir leur présence en ligne. Il y a 5 ans, les sites de journaux sentaient encore l’encre et la rotative (voir celui du Temps en 2010), ceux des télés ressemblaient aux fenêtres publicitaires du petit écran. Désormais, tout le monde mise sur des formats conçus pour le web. Encore faut-il choisir le bon mode narratif en fonction du sujet et de son angle. (suite…)

Lire la suite

Ne faisons pas de projets multimédia, construisons les outils pour les fabriquer!

Voici le dernier projet multimédia du Temps, intitulé «Les enfants de Tchernobyl ont grandi», mis en ligne à l’occasion des 30 ans de la catastrophe.

Sur le fond. Ce projet multimédia met en scène le travail photographique de très grande qualité du photojournaliste suisse Niels Ackermann, qui a choisi, plutôt que de réaliser un énième reportage sur la centrale de Tchernobyl, de documenter la jeunesse de Slavutych. Cette ville modèle fut construite après la catastrophe pour loger les anciens travailleurs et liquidateurs à proximité du site.

1*jysqHXDzLbaaetjQLwHfSw

Sur la forme. La fabrication de ce grand format photographique correspond à la philosophie que nous essayons de mettre en place au Temps:

«Ne faisons pas de projets multimédia, construisons les outils pour les fabriquer»


(suite…)

Lire la suite

Comment ne pas se faire berner par les statistiques vidéo de Facebook

Il y a bientôt un an, Facebook lançait son opération séduction auprès des producteurs de vidéos, notamment les médias, afin de les débaucher de Youtube pour les inciter à poster leurs contenus sur Facebook. Au Temps, on aime bien expérimenter, on a donc joué le jeu. Il faut dire que Mark Zuckerberg a mis en place une arme quasi-absolue:  l’autoplay, un système où les séquences se jouent toutes seules sur l’écran des internautes. Avec pour effet d’offrir aux diffuseurs la fierté de statistiques très impressionnantes. Nous aurions aimé au Temps avoir de telles audiences. Mais ces centaines de milliers de vues sont largement mensongères.

1. La statistique qui fait rêver

Tous les éditeurs (comme nous) ont fait la même expérience: comparées à Youtube ou Vimeo, les statistiques mises en avant par Facebook quant aux vidéos donnent le vertige. Des dizaines de milliers de vues – souvent 10 à 20 fois plus que les plates-formes spécialisées. Notre vidéo la plus virale affiche par exemple près de 315 000 vues (désolé, il ne s’agit pas de chats mais d’une explication infographique du génocide arménien).

L’auteur est content, le rédacteur en chef aussi. Mais le problème, c’est que ce chiffre ne veut rien dire.

(suite…)

Lire la suite