Avec Zombie, Le Temps veut redonner une seconde vie à ses meilleurs articles

giphy-8

united-kingdom-flag-2-iconRead in English


Nous sommes heureux de vous annoncer que Le Temps fait partie des bénéficiaires de la Digital News Initiative, un fonds européen lancé en 2015 pour financer l’innovation dans le secteur des médias.

Lire ici: le communiqué de la Digital News Initiative

Le projet que nous avons soumis et que nous allons développer dans les prochains mois est un algorithme prénommé Zombie. Il sera financé à hauteur de 45’000 euros. Son code informatique sera open source, c’est-à-dire qu’il pourra ensuite être librement et gratuitement réutilisé par d’autres éditeurs de presse.


C’est quoi Zombie?

Zombie est un algorithme capable d’identifier automatiquement les meilleurs articles publiés sur le site internet du Temps et de conseiller les journalistes sur le meilleur moment pour republier ces bons contenus. Bref, leur offrir une seconde vie pour atteindre de nouvelles audiences.

 Zombie est un outil d’aide à la décision pour les éditeurs web de notre site et notre responsable des réseaux sociaux. Zombie ne remplace pas les journalistes. Zombie ne favorisera pas non plus les papiers «à clics» avec des petits chats dedans. Désolé pour eux.

 giphy-9


A quel problème Zombie va-t-il s’attaquer?

Le Temps publie chaque jour 70 articles sur son site. Certains contenus ont de la valeur le temps d’un évènement et n’ont plus d’intérêt ensuite. A l’inverse, d’autres articles restent pertinents beaucoup plus longtemps: un beau portrait d’une personnalité, un éclairage historique ou scientifique ou une interview de référence sur l’échec scolaire en Suisse peuvent être relus plusieurs jours ou plusieurs mois après, voire plusieurs années avec le même intérêt. Ce sont des articles dits «Evergreen», durables.

Au moment de leur publication, ces «Evergreen» sont très appréciés par nos lecteurs. Ils sont longuement lus par nos internautes et ils sont partagés et commentés sur les réseaux sociaux. Mais ensuite, mécaniquement, un article en chassant un autre, ces enquêtes et ces reportages sont oubliés puisqu’ils ne sont plus visibles sur le site, accessibles uniquement via les moteurs de recherche. Certes, parfois, en cas d’une actualité forte, un éditeur du site du Temps se souvient d’un article ancien sur le sujet et va le republier, au moment du décès d’une personnalité par exemple. Mais ce système fonctionne uniquement grâce à la mémoire des journalistes. Or, il est impossible de se souvenir des 20’000 articles publiés chaque année.

C’est ici que Zombie intervient.


Comment fonctionne Zombie, concrètement?

Techniquement, Zombie va fonctionner en deux temps.

ETAPE 1. Zombie analyse les articles du site du Temps grâce aux données de Chartbeat et Google Analytics, nos deux outils pour mesurer notre audience numérique. Il attribue à chaque article un score de pertinence, basé notamment sur le temps de lecture, l’historique de l’audience et l’engagement sur les réseaux sociaux. Ce score de pertinence ne prend pas en compte le nombre de «clics», qui ne veut souvent pas dire grand chose. De plus, grâce à des outils automatiques d’analyse sémantique, Zombie identifie les personnalités, les lieux, les événements mentionnés dans le texte de l’article.

Zombie va donc constituer une base de données qualifiée de plusieurs centaines d’articles «Evergreen» potentiellement intéressant à republier.

ETAPE 2. Plusieurs fois par jour, Zombie récupère sur Google Trends, Google News et Trending Topics les sujets qui font l’actualité. En fonction de ces thèmes, il va regarder dans sa base de données si certains articles correspondent à cette actualité. Si c’est le cas, Zombie va alors alerter la rédaction par deux canaux: l’envoi d’un mail quotidien avec les suggestions du jour et via Slack, un système d’alerte en temps réel. Alertés, le chef d’édition du site et le community manager du Temps pourront choisir s’il est pertinent de republier sur le site cet article, de le mettre en lien d’un autre ou de le reposter sur les réseaux sociaux.

VOICI UN EXEMPLE POUR MIEUX COMPRENDRE.

Notre article sur «La précarité dans le cyclisme» a été publié en juillet 2015, au moment du Tour de France 2015. Il a été lu plus de 3 minutes en moyenne. Il a été partagé 5000 fois et a généré 1800 commentaires sur Facebook. Zombie lui attribue un score important, disons 87 (sur 100). L’analyse sémantique automatique du texte de cet article identifie dans le contenu «Tour de France» comme «évènement» et «Christopher Froome» comme «personnalité».

ecran

Juillet 2016. C’est à nouveau le Tour de France. En observant l’actualité sur Google News, Zombie le détecte. En explorant dans sa base de données, Zombie identifie l’article «la précarité dans le cyclisme» comme pertinent pour être publié à nouveau. Ces suggestions sont envoyées, par mail par exemple ou en temps réel via Slack. Voilà à quoi cet email quotidien pourrait ressembler.

De : zombiebot@letemps.ch

A : redactionweb@letemps.ch

Objet : Quels articles pourriez-vous ressusciter aujourd’hui ?

Bonjour.

Voici les suggestions de Zombie.


1- ACTUALITÉ DU JOUR

Tour de France (topics: Cyclisme, Froome)

«La maigreur des coureurs est une bonne nouvelle» 12.12.2014 / Score: 89

«Le Tour de France ? Un monde de précarité» 7.11.2015 / Score : 87

Attentat en Irak (topics: Etat islamique, terrorisme)

«L’Etat islamique, une histoire violente» / 31.01.2016 / Score : 80

«L’Etat islamique fini? Pas si vite» / 22.01.2013 / Score 60

Antoine Griezmann (topics: à Euro, Equipe de France)

«Reportage à Mâcon au pays d’Antoine Griezmann» / 31.01.2016 / Score : 75

«Comment les recalés du foot français sont devenus des premiers» / 31.05.2016 / Score : 45


2- CETTE SEMAINE, ON PARLE BEAUCOUP DE….

Véganisme (topics: alimentation, mode de vie)

«Tiens, il paraît que je suis flexitarien» / 31.03.2012 / Score : 73

«Faut-il arrêter de manger de la viande» / 27.02.2015 / Score : 45


3- VOUS POURRIEZ AUSSI REPUBLIER…

«Ces Suisses qui aident les réfugiés» / 13.05.2014 / Score : 91

 


Comment est née cette idée?

Notre projet s’inscrit à la croisée de différentes problématiques que rencontrent les éditeurs de presse: construire des indicateurs qualitatifs d’audience pour dépasser la logique simpliste du nombre de clics; assurer une meilleure diffusion du contenu pour en maximiser l’impact. L’idée de Zombie est née suite à la lecture il y a un an d’un article du site américain Vox intitulé «Refreshing the evergreen» En janvier 2015, le site américain a lancé une grande expérimentation autour de la republication de près de 100 articles durant plusieurs jours. L’un des enseignements de cette expérience est que ces articles Evergreen permettent de générer une audience et de l’engagement supplémentaires, et sont bien perçus par les lecteurs. Dans un écosystème de l’information inondé par du contenu, souvent de faible qualité, de bons articles, conclut l’article, restent de bons articles et méritent une seconde chance.

Zombie s’inspire aussi très fortement aussi du projet The Carebot de la NPR. Ce bot propose aux journalistes de la radio publique américaine un suivi qualitatif des contenus produits, au travers la création d’un indicateur de qualité, basé sur le temps de lecture, l’engagement des lecteurs sur les réseaux sociaux et le taux d’achèvement de l’article. La création d’un indicateur maison pour mesurer la qualité et l’impact d’une publication est quelque chose de très inspirant pour nous, au Temps, et le score de pertinence de Zombie s’en inspire en partie.


Et maintenant?

Le projet va être développé dans les mois à venir. Nous vous tiendrons au courant via ce blog des avancées du projet, de nos questionnements. Vos remarques, vos suggestions, vos idées, vos critiques sont évidemment les bienvenues. N’hésitez pas à utiliser les commentaires de ce blog pour échanger.

Jean Abbiateci

Jean Abbiateci

Rédacteur en chef adjoint au Temps. Journaliste couteau suisse (mots, images, data, code...)

13 réponses à “Avec Zombie, Le Temps veut redonner une seconde vie à ses meilleurs articles

  1. Bonjour,
    N’y a-t-il que des rédactions à recevoir ces suggestions ou les particuliers en sont-ils aussi informés? N’étant pas lecteur quotidien (mais fréquent) du Temps, je serais, pour ma part, heureux de lire certains de ces articles que j’ai manqués, comme de relire d’autres qui m’ont particulièrement intéressé.
    Max Jendly
    Musicien, journaliste

    1. Bonjour et merci de votre commentaire. Vous visez juste. Si dans un premier temps, le projet Zombie et sa pertinence sont conçus comme un outil interne, l’idée, si notre algorithme nous renvoie des résultats pertinents, est de pouvoir les «proposer» au lecteur, au travers différents canaux: une newsletter qualitative, un blog sur notre site, des liens “relatifs” (ceux qui apparaissent en bas des articles du Temps)….

  2. Bonjour et merci encore pour cette présentation très claire sur le projet que vous mettez en route.
    Je suis un lecteur-abonné quotidien du Temps. Cela m’aide à réfléchir et à faire réfléchir mes interlocuteurs réguliers ou occasionnels. C’est dire que je m’astreins à repérer les articles de qualité et à les signaler plus loin, en particulier ceux qui vont au-delà de l’info du jour.
    Je ne peux donc que me réjouir et être bénéficiaire, avec sans doute beaucoup d’autres, de cette manière de faire où le meilleur des articles peut réapparaître à la surface. Merci donc.

    1. Merci de votre message. C’est exactement pour répondre à ce genre de problématique, faire remonter «à la surface» les articles de qualité, que nous avons imaginé Zombie. Donc, je me réjouis d’autant plus de votre message. Au plaisir d’échanger.

  3. Merci!
    Et si vous utilisiez les résultats de Zombie pour taguer plus systématiquement les articles qu’il signale? Aucun tag pour celui sur la précarité du cyclisme – vous pourriez ajouter “Sportifs professionnels”, “Tour de France”, “UNIL”, “Sociologie”.

    Comme ça, non seulement votre rédaction, mais aussi les lecteurs, pourraient retrouver d’autres articles munis d’un de ces tags. Et il n’y aurait donc pas besoin de dupliquer les articles. Vous citez les Evergreen de la NPR, mais là, les articles sont mis à jour et complétés avant d’être republiés. Les reprendre tels quels, ça a un peu des relents de cadavre exhumé – ou dans le registre “Evergreen” c’est comme aller récupérer le sapin de Noël de l’année passée à la décharge, non?

    Juste une idée

    Cordialement

    1. Bonjour

      Merci de votre commentaire. Pour les tags, c’est effectivement une idée intéressante.

      Une précision. Nous n’allons pas dupliquer les articles. L’idée est effectivement, comme vous le dites, de les mettre à jour, les compléter si besoin, et surtout d’évaluer de manière humaine les suggestions de Zombie et la pertinence de proposer des articles à nouveau à nos lecteurs, via différents canaux à notre disposition (le site, nos liens relatifs, nos réseaux sociaux). En évitant bien entendu ce syndrome “sapin de Noël” de l’an dernier. C’est un indicateur que nous suivrons.

      L’idée est surtout par ce biais d’aller chercher de nouvelles audiences,

  4. Bonjour,
    je suis un jeune lecteur de ce site , et je trouve interessant le thème,car donener une seconde vie aux meilleurs article est une bonne chose
    Amidou Traoré
    00226 779 50808

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *