Le Temps blog Julien Rilliet

Le 9 février, qui dit oui, qui dit non ?

Les citoyen-ne-s suisses se prononceront sur deux objets le 9 février: l’interdiction de la discrimination en raison de l’orientation sexuelle et l’initiative populaire “Davantage de logements abordables”. Les partis et les organisations ont adopté des mots d’ordre, découvrez ci-dessous qui dit oui, qui dit non.

 

Norme pénale contre le racisme Initiative sur le logement
Conseil fédéral Oui Non
Parlement Oui Non
Conférence des gouvernements cantonaux
Union de villes suisses Oui Liberté de vote
Association des communes suisses
Partis
UDC Non Non
PS Oui Oui
PLR Oui Non
PDC Oui Non
Verts Oui Oui
Vert’libéraux Oui Non
PBD Oui Non
PEV Liberté de vote Non
UDF Non Non
Sections cantonales et jeunes divergentes
PEV Bâle-Ville Non
Associations / Organisations
Association suisse des locataires (ASLOCA) Oui
Association des propriétaires fonciers (HEV) Non
Economiesuisse Non
Union des arts et métier (USAM) Non
Union syndicale suisse (USS) Oui Oui
Travail.Suisse Oui Oui
constructionsuisse Non
Eglise évangélique-réformée (EERS) Oui
Réseau évangélique suisse Non
Groupement suisse pour les régions de montagne Non

Source : SDA/ATS

Julien Rilliet

Julien Rilliet

Ayant été au centre de diverses campagnes nationales et après avoir été le chargé de campagne du parti socialiste vaudois, Julien Rilliet s’est spécialisé dans la communication politique. Désormais à la tête de sa propre entreprise de consulting, il porte un regard amusé sur la politique d'ici et d'ailleurs et la façon dont ses principaux acteurs tentent de la réinventer.

5 réponses à “Le 9 février, qui dit oui, qui dit non ?

  1. L’Association des propriétaires fonciers (HEV) veut voter non à la Norme Pénale contre le racisme? Etrange qu’ils prennent position pour cette votation et non pour celle sur le logement… (En passant vous pouvez aussi ajoutez une séparation entre les deux titres de colonne pour la lisibilité!)
    Bonne journée!

    1. Bonjour,
      Merci pour votre commentaire, …et votre oeil attentif.
      Le HEV recommande évidemment le non à l’initiative de l’Asloca et n’a pas pris position sur l’interdiction de la discrimination en raison de l’orientation sexuelle. Le non a glissé dans la mauvaise colonne, c’est modifié depuis.
      (Pour la lisibilité, je n’arrive hélas pas à faire mieux avec les outils à disposition.)
      Bonne journée à vous aussi !

    1. Bonjour,
      Merci pour votre remarque.
      Les arguments des uns et des autres ayant déjà été largement entendus, cet article avait pour unique objectif de rappeler, et mettre en évidence, les différents soutiens sur ces objets de votation. Rien de plus, rien de moins.
      Bien à vous,

  2. Vous ne nous dites pas la position de l’Eglise catholique. Ou des évêques.
    C’est étrange. N’avez-vous pas trouvé de déclaration officielle? Il paraîtrait inconcevable que l’Eglise soutienne un texte qui interdirait de parler de l’homosexualite comme d’un péché. Ou de rappeler les nombreux passages de l’écriture sainte sur la question.
    Le PDC est pour. Pauvre PDC.

Répondre à Curieux Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *