Entre Israël et les nations arabes, une paix plus que bienvenue

Le 13 août dernier, Donald Trump annonçait sur son compte Twitter la reconnaissance réciproque entre Israël et deux monarchies du Golfe. Autrement dit, l’établissement de relations diplomatiques entre l’Etat hébreu et deux pétro-monarchies: les Emirats arabes unis et Bahreïn. Deux mois plus tard, c’est le Soudan qui annonçait à son tour une normalisation des relations avec Jérusalem. Enfin, au début de ce mois, le Royaume du Maroc devenait la sixième nation arabe à officialiser ses relations avec Israël. Après l’Egypte (1979) et la Jordanie (1994), quatre nouveaux pays musulmans s’apprêtent à ouvrir des ambassades et développer des relations économiques dans des secteurs comme le tourisme, la technologie (y compris militaire) et l’énergie. Pourquoi les Etats-Unis voulaient-ils absolument ces accords? Face aux critiques des Palestiniens et de certains pays européens, n’est-il pas réjouissant de voir deux peuples, l’un juif et l’autre arabe, faire la paix?

De droite à gauche: le Président Donald Trump, le Ministre des affaires étrangères bahreïnien, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le Ministre des affaires étrangères émirati descendent les marches pour aller signer les accords d’Abraham, Washington DC, 15 septembre 2020. Photo: The White House

Passer le relais à des puissances régionales

Depuis son arrivée au pouvoir en 2017, Donald Trump a complètement dynamité les relations internationales établies depuis 1945. Lors d’un précédent article en date du 1er novembre dernier, j’avais déjà expliqué ma position. Je ne suis pas tout à fait en désaccord avec la politique étrangère de Donald Trump. Il fallait bouger un peu les lignes suite à des années d’immobilisme. Après des années de présence dans cette région du monde, il est temps à mon avis que d’autres puissances, internationales avec la Russie ou la Chine, ou régionales avec la Turquie ou les Emirats arabes unis, prennent le relais quant à assurer la stabilité là-bas. Ces pays sont des alliés et on peut compter dessus. Le retrait de l’ensemble des troupes américaines doit se poursuivre.

L’Iran, ennemi de tous

Le premier but recherché à travers cette normalisation est d’appeler les nations arabes à isoler et étouffer économiquement la République islamique d’Iran. L’autre objectif est de vendre du matériel de défense américano-israélien aux pays de la Ligue arabe. Qui sont les soutiens et les ennemis de l’Iran? Je vous recommande cet article du Figaro qui explique les relations entre l’Iran et chacun des pays ci-après. Pour résumer, les “amis” de Téhéran sont: la Syrie, le Liban, l’Irak et le Yémen. Les ennemis sont composés de l’Arabie saoudite, du Bahreïn, du Soudan et d’Israël. Il y a trois pays qui sont plutôt défavorables à l’Iran bien qu’ils entretiennent des relations bilatérales: les Emirats arabes unis, la Jordanie et l’Egypte. Enfin, il y a les pays médiateurs avec le Qatar, Oman, la Turquie et le Koweït. Donald Trump avait promis un retour des sanctions contre l’Iran, c’est presque chose faite. On doit aussi beaucoup à la Suisse pour son rôle primordial dans la désescalade des tensions récurrentes entre Washington et Téhéran.

Une paix sur le long terme

Je suis personnellement satisfait de voir un pays comme Israël chercher la paix avec ses voisins arabes. Une nouvelle page se dessine dans cette région du monde, habituée aux conflits et aux guerres sans fin. Ces accords de paix seront bénéfiques pour l’ensemble de la région et ici en Europe. Je crois sincèrement qu’une paix peut durer dans cette région du Moyen-Orient. La création d’un Etat palestinien ou le sort des réfugiés palestiniens sont discutés depuis des années sans vraiment de grandes avancées. Cette question commence à ennuyer les monarchies du Golfe elles-mêmes. Le temps a passé, l’ennemi a changé. J’espère que l’Arabie saoudite sera le prochain pays à normaliser ses relations avec Israël. Cependant, attention aux Palestiniens, ils ne doivent pas être oubliés mais faire partie d’une quelconque solution.

Jonathan Luget

Jonathan Luget est né en 1993, un mois après la visite du premier chef d'Etat européen, François Mitterand, dans la jeune République du Kazakhstan. En marche avec un CFC, deux maturités et deux diplômes SAWI (communication et réseaux sociaux). Les loisirs se partagent entre la lecture d'ouvrages géopolitiques, la rédaction d'articles, la cuisine et la natation.

14 réponses à “Entre Israël et les nations arabes, une paix plus que bienvenue

    1. Bonjour Robert, je vous présente tous mes vœux pour 2021. Vous dites “révélateur en soi” mais je crois que ma position dans le conflit entre Israël et Palestine est claire. Non? Je l’assume en tout cas, libre à vous de prendre la défense de Palestiniens. Qu’avez-vous à leur offrir?

  1. La politique est un vaste domaine qu’on n’a pas le droit de se limiter à des bribes mesquins. Depuis 1777 et depuis 1786 , les américains ont fini par se rendre compte que le Sahara occidental est marocain ; il s’agit d’un non sens . Mais par contre et à mon avis , c’est une reconnaissance de circonstance , ‘’un donnant-donnant’’ et non d’une Realpolitik . Trump pendant toute sa présidence avait un comportement politique à contre vent et pour certains observateurs politiques est ensorcelé au point qu’il laissait faire ses conseillés qui avaient d’autres objectifs que les valeurs de la politique américaine défendues par James Beker, Bolton…;en passant à remettre en cause tout ce qu’avait fait Obama, son prédécesseur et sur le plan national avec Obama care et sur le plan international avec les accords sur le nucléaire iranien ; Trump est un homme d’affaire et non un politique et encore moins un chevronné. Joe Biden si on croit à son discours d’hier ,il va remettre en cause tout ce qu’avait fait Trump et c’est ce qu’il appelle le retour à l’Amérique d’antan et donc par voie de conséquence l’annulation de la reconnaissance du Sahara occidental comme marocain . Qui est donc un fait avéré , un choix qui correspond à la nouvelle mentalité des démocrates qui ne sont pas des affairistes à accepter des milliards de dollars contre une telle reconnaissance . Car le Sahara occidental est une affaire militaire Algérie vs Maroc à l’instar de la guerre du Biafra de 1970 où l’Algérie du colonel Boumédiene avait soutenu cette minorité et ce n’est que la guerre qui avait fait reculer Boumedienne . Joe est plus politique , plus conscient de cette faute de Trump et que James Beker concluait son article dans le Washington post à ce que Joe Biden puisse annuler cette reconnaissance . Et je me presse d’ajouter que le problème est plus compliqué car derrière cette question du Sahara occidental ,il y a la vengeance des militaires algériens de la guerre des sables de 1963 et puis il y a la question berbère que taraudent les berbères de Souss Massa à Tizi Ouzou avec leur drapeau et un mindset qui date de 1963 à coloniser d’une façon berbère,et le Maroc et l’Algérie soit par un système politique de séparation/d’indépendance de Rabat et donc un deuxième problème qui surgirait tôt ou tard avec comme point d’appui des reconnaissances des autres États et en premier lieu l’Algérie sur la base des valeurs algériennes et non sur Tizi Ouzou que l’armée algérienne se prépare pour un autre printemps berbère tellement cette entité berbère ne tient pas compte d’Alger , d’une coexistence avec les arabes et c’est ce que disait BHL que ces berbères sont plus proches de la mentalité juive que des arabes.
    D’un autre côté, la reprise des relations et diplomatique et marchandes avec le pseudo Etat juif d’Israël n’est un secret pour personne ; car l’équipe juive au palais royal date depuis ce roi juif qui avait gouverné le Maroc avant la dynastie alaouite et de maintenir ce lobby juif était la condition primordiale de ce roi pour permettre à la dynastie alaouite de gouverner le Maroc et il y va de soi ce sont les juifs de 1777 qui avaient cette idée de politique internationale et non les marocains imbibés dans les souks. De même , la question d’esclavagisme de les importer de l’Afrique subsahariennes comme faisaient les américains ; d’ailleurs les noirs de Touarègues sont reconnaissants de cette importation et ce sont ces touarègues qui suivent à la lettre les recommandations des lobbys juifs jusqu’aujourd’hui ; au fait ils sont restés des esclaves d’esprits comme disait le colonel Boumédienne à l’académicien et président du Sénégal Sédar Sengor ‘’ vous ne restez qu’un nègre’’.

    Et donc l’histoire juive avec le Maroc date de ces temps et que Ben Gourion voulait développer ce genre de relation avec d’autres pays africains à l’instar du Cameroun …et comme les politiques juifs , non dans leur intégralité ,car il faut doser, ont une vue qui ne dépasse pas le bout de leur nez ; il suffit de s’apercevoir que depuis 1948 ils n’ont pas réussi à avoir un État comme tout le monde ni en Palestine où les palestiniens sont convaincus de l’existence de leur État et ce n’est qu’une question de temps , ni en Namibie ,par exemple, où l’État namibien était et toujours disposé à leur offrir un territoire plus grand que celui de la Palestine à l’instar de Hellé Selassé en Éthiopie qui invitait tous les noirs américains à rentrer au bercail , chez-eux en Afrique au lieu de subir les discriminations et l’ostracisme…car le mindset juif est plus tourné vers les pays arabes comme disait Kadaffi autrefois que les politiques juifs veulent le Caire comme capitale éternelle des juifs du monde entier et qu’aujourd’hui le maréchal Sissi est un enfant juif qui s’active plus dans ce sens et fi sur une démocratie à l ‘égyptienne ; il n’offre pas du travail productif aux égyptiens mais il les garde comme des simples esclaves ; la presse à Meispiro ,Ada Ibrahim , Riham Dib, Safae Hijazi, …se plaignent tout le temps de ce mini dictateur juif qui donne ce genre d’ordre et récompense les journalistes qui appuient son entreprise de communication publique et que derrière il y a à l’évidence des lobbys juifs qui travaillent d’arrache-pied à déstabiliser le monde arabe y compris Jack Lang qui fait la promotion du monde arabe et de la langue arabe …

    Rabat est au courant et sait pertinemment, qu’une décision de Joe serait acceptable car l’important est de reprendre les relations avec le pseudo État d’Israël sans le consentement du peuple marocain car les berbères sont pour cette normalisation qui travaille leur objectif à coloniser le Maroc et dont les touarègues qui manipulent les soussis et … car il suffit de voir le comportement entre les berbères et que les soussis dénoncent tout le temps le comportement des touarègues car il existe une divergence profonde entre les berbères qui datent de plus de 2000 ans et les berbères noirs issus de l’importation des esclaves dans le XVIIe siècle ;tellement le degré de nuisance juif est intense au sein du palais .

    Et Rabat sait et depuis 1975 au moins, qu’une guerre avec l’Algérie est inévitable car Hassan II et son Makhzen de l’époque faisait leurs petites cuisines en catimini, à tout changer dans les structures de l’État marocain ainsi en 1963 il avait crée cette question du Sahara occidental car le pouvoir craignait les officiers militaires qui avaient une autre vision de développer une démocratie . Et en 1975 , on était encore prés du putch du général Oufkir et du complot militaire du Skhirat et donc les cuisines politiques d’antan était utilisables pour éloigner l’armée de Rabat y compris aujourd’hui cette mise en scène est toujours d’actualité ; l’armée est la ligne rouge pour tous les lobbys qui se trouvent et qui mijotent au sein du palais;l’armée pour eux est ce diable qu’il faut toujours ensorceler …

    1. Bonjour Rachid Elaïdi, je vous présente tous mes vœux pour 2021. Pourriez-vous me résumer votre réponse? Il sera ainsi plus facile pour moi de vous répondre et de ne pas me perdre dans trop de texte. Etes-vous pour ou contre ces accords de paix entre Israël et les monarchies du Golfe?

  2. Monsieur, si vous êtes personnellement satisfait de voir un pays comme Israël chercher la paix avec ses voisins arabes, vous oubliez quelques paramètres qui font des israéliens un pays qui doit absolument se donner bonne conscience et se refaire une réputation auprès de la communauté internationale. Leur stratégie depuis quelques mois est orientée dans ce sens, donc il n’est pas si évident de se satisfaire de ce soudain revirement de stratégie. Ne pas tomber dans une complaisance facile avec ce pays sera un défi pour les agences de communication dans les prochains temps.

    1. Bonjour M Cape, je vous présente tous mes vœux pour 2021. Oui, je suis satisfait d’une certaine paix retrouvée entre Israël et plusieurs nations arabes. Ne voulons pas au fond tous la paix dans cette région habituée aux combats sans fin voire aux tensions? Je vous rappelle quand même qu’Israël est une nation démocratique dans cette région, par rapport à l’Egypte ou à l’Arabie saoudite. Israël n’a pas besoin de se faire une bonne réputation, elle est déjà acquise. Sauf sur le plan intérieur car des élections sont à nouveau agendées pour le mois de mars.

  3. Merci pour votre intéressant point de vue. Toutefois vous n’aborder pas le potentiel économique fabuleux de cette région. ‏Située entre une Europe devenue consommatrice, un Extrême-Orient producteur et à proximité d’une Afrique en plein développement cette alliance entre Arabie et Israël, engendrera un nouveau pôle mondial. C’est justement au moment où les économies pétrolières sont sur le déclin, qu’Israël peut favoriser un virage technologique, celui-là même qui favorisera l’inclusion plutôt que celui de la guerre.
    La tiédeur avec laquelle les médias européens et les politiques ont accueilli cet événement est plutôt inquiétant pour l’avenir de cette Europe elle-même qui a de la peine à voir les changements des lignes de front, dont vous parliez.

    1. Bonjour Lilith-Jerusalem, je vous présente tous mes vœux pour 2021. Je vous remercie pour votre retour, enfin un commentaire positif. C’est vrai que je me suis concentré sur l’aspect “paix” entre Israël et ses voisins arabes. Je pourrais évoquer le développement économique plus longuement dans un prochain article. L’Etat d’Israël est un pays avancé économiquement et technologiquement. D’ailleurs, les relations entre Berne et Jérusalem sont excellentes, évidemment aussi dans les domaine de la recherche, de l’innovation et des sciences. La Suisse entretient avec Israël une relation spéciale, pas comme les Etats-Unis, mais pas loin car c’est à Bâle que s’est tenu le premier congrès sioniste en 1897. Les médias ici abordent souvent la question du conflit, ils ne mettent pas vraiment l’accent sur l’aspect religieux voire économique. Dommage!

  4. Pourriez-vous développer, où voyez-vous la paix?

    Chaque jour, des colons, voire des colonies…
    … 5 millions de réfugiés palestiniens dans cinq ou six pays,

    La Suisse ne soutenant pas Krähenbhül, supprimant, puis restaurant sa contribution à l?UNWRA…
    vous croyait plus intelligent!

    1. Tout à fait d’accord avec votre question
      Et la ´vraie ´ paix dans tout ça ?
      Que va t’il se passer pour les palestiniens dans les territoires occupés et à Gaza ainsi que ceux qui vivent en exil dans des camps de réfugiés ou ailleurs ?
      Une vraie analyse de la situation dans la région ne peut pas faire l’économie de cette question centrale

    2. Bonjour Olivier Wilhem, je vous présente tous mes vœux pour 2021. Je vois la paix sur le long terme entre Israël et plusieurs monarchies du Golfe. C’est une avancée spectaculaire dans la région, vous ne trouvez pas? Vous préférez quoi? De la violence et des guerre sans fin? Moi aussi je vous croyais plus futé que ça. La question palestinienne n’intéresse en premier lieu plus les nations arabes elles-mêmes. Mais vous êtes libre de vous poser en défenseur du peuple Palestinien. Je n’ai jamais dit que j’étais intelligent, et si vous n’aimez pas mes articles, je vous invite à vous désabonner de mon blog. Sinon, je finirais peut-être par vous bloquer!

    3. Petite correction…

      Bonjour Olivier Wilhem, je vous présente tous mes vœux pour 2021. Je vois la paix sur le long terme entre Israël et plusieurs monarchies du Golfe. C’est une avancée spectaculaire dans la région, vous ne trouvez pas? Vous préférez quoi? De la violence et des guerre sans fin? Moi aussi je vous croyais plus futé que ça. La question palestinienne n’intéresse en premier lieu plus les nations arabes elles-mêmes. Mais vous êtes libre de vous poser en défenseur du peuple Palestinien. Je n’ai jamais dit que j’étais le plus intelligent, et si vous n’aimez pas mes articles, je vous invite à vous désabonner de mon blog. Sinon, je finirais peut-être par vous bloquer!

      1. Hummm, bonne chance, le roquet.

        Vous avez toutes vos chances d’ailleurs, ne sont-ce pas des Fonds juifs qui ont acheté ce quotidien?
        Jusqu’à ce que des fonds chinois le rachètent 🙂

        Tous mes voeux aussi!

        P.S. Et bien sûr que les palestiniens sont plus qu’honorables et que je les soutiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *