Nouveaux points d’équilibre

La vie ressemble à un art subtil et difficile de la chute sous contrôle, sans cesse à la recherche d’un nouveau point d’équilibre. Durant toute notre existence, nous dansons au gré des partenaires et des vents. Au quotidien, ces points d’équilibre s’enchainent sans faire de bruit. Parfois, des points plus importants s’imposent à nous. C’est ce qui m’est arrivé hier lorsque j’ai déposé le petit dernier à la crèche.

En ce lundi matin, le ciel semble à portée de main tellement il est bas. Décor tout gris, ambiance de fin de vacances. La grande sœur commence aujourd’hui l’école enfantine et le voilà en solo à la crèche. Rien de dramatique de ce coté, il connaît déjà tout le monde et saura retrouver sa place. En échangeant quelques mots avec les responsables du groupe, je remarque que les petits casiers de ceux qui ont quitté la crèche n’ont pas encore disparu. La photo de mon ainée brille toujours en haut à droite. L’image se fixe. Elle venait dans cette crèche depuis ses 5 mois, elle adorait l’endroit et les gens. Aujourd’hui, il ne reste que cette photo. L’équilibre se fait bascule. Durant quelques secondes, la musique déraille. On est loin du pas de danse gracieux et parfaitement exécuté. J’ai plutôt l’impression d’avoir été poussé dans le dos.

Ce n’est pas tant l’émotion d’un premier jour d’école, mais plutôt la prise de conscience rapide, intense, presque brutale d’une période qui se referme. Un point d’équilibre qui a tenu presque 4 ans, un monde de rituels rassurants et positifs, un monde protégé pour mieux grandir. Pour mon ainée, ce monde se referme. Elle va trouver un nouvel équilibre. Mais j’avais sous-estimé que ce monde se referme également pour moi. Je retrouverai un nouvel équilibre. Nous le ferons tous. Avons-nous le choix ? Le pas de danse continue, il faut l’imaginer et le vivre joyeux. La mélancolie des points d’équilibre fait partie de ce monde, elle nous rappelle que tout ceci file diablement vite.

Johan Rochel

Dr. en droit et philosophe, Johan Rochel est chercheur en droit et éthique de l'innovation. Membre associé du centre d'éthique de l’université de Zürich et auteur au think-tank foraus, il travaille sur l'éthique de l'innovation, la politique migratoire et l'Union européenne. Le Valaisan d'origine vit avec sa compagne et ses deux enfants entre Monthey et Zürich. Il a co-fondé "ethix: Laboratoire d'éthique de l'innovation" (www.ethix.ch)

3 réponses à “Nouveaux points d’équilibre

  1. joli moment de lecture pour moi qui n’ai pas d’enfant et bien des années de plus que Johan. C’est vrai que nous ne faisons que passer. Quand tout va bien, le temps file beaucoup trop vite. Quand ça va moins bien, le temps prend un malin plaisir à nous rappeler qu’il est élastique et parfois bien long… Et, avec le temps, le pas de danse est souvent moins souple. Belle journée au papa et à sa fillette

  2. Merci Johan!
    Je me fais la remarque ce matin. Je comparais la vie à une marche sur une arrête où l’on vacille toujours d’un côté et de l’autre afin de garder ce fameux point d’équilibre. Je vois aussi cette danse virevoltante, en haut en bas…mais surtout je vois la progression et l’avancée dans la vie. L’important c’est de toujours savoir se remettre en question et d’avancer sur cette arrête dans un sens ou l’autre tout est libre!
    Superbe message, il m’ a mis les larmes!

  3. Merci de rappeler avec beaucoup d’élégance et de poésie ces moments aussi vécus il y a maintenant bien longtemps. Et maintenant l’un de mes enfants le vit également à son tour, mais avec plus d’assiduité que moi à l’époque, ce que je regrette. Les temps changent, la roue tourne et la vie continue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *